L’erreur monumentale de la Chine avec Bitcoin… fait le bonheur du Canada

La Chine devrait-elle se mordre les doigts ? – L’IBC Group, basé à Dubaï, a répondu à la répression du gouvernement chinois sur les cryptomonnaies, en fermant toutes ses installations minières de bitcoins (BTC) et d’ethers (ETH) localisés dans l’empire du Milieu. Une grande partie de ces activités sera ainsi déportée en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Europe et au Moyen-Orient. Toutefois, la cible numéro 1 reste le Canada.

A la recherche de nouveaux territoires de minage

Fondé en 2014, le IBC Group (International Blockchain Consulting) couvre actuellement 40 pays. Il propose des conseils en matière de blockchain, des supports pour les ICO, un accès à la formation institutionnelle et se consacre surtout au minage de cryptos. Le groupe compte plus de 1 500 collaborateurs et a travaillé avec des start-ups ainsi que des acteurs confirmés, tout en consultant des gouvernements et des institutions au cours des 7 dernières années.

Selon Coin Telegraph, le groupe aurait ainsi investi dans plus de 4 000 projets blockchains. Plus récemment, ils ont joué un rôle clé dans le lancement dEthereum 2.0 avec environ 100 000 ethers stakés.

Compte tenu de la répression chinoise, l’IBC Group va mettre fin à l’exploitation minière de BTC et d’ETH en Chine. Le groupe prévoit donc de transférer du personnel aux Émirats arabes unis, aux États-Unis, au Kazakhstan, en Islande et dans divers pays d’Amérique du Sud. Et d’après les déclarations de son président, Khurram Shroff, la priorité est donnée au Canada :

« Un transfert des opérations d’extraction de cryptos en dehors de la Chine sera une énorme opportunité pour le Canada. La Bourse de Toronto a récemment inscrit le premier ETF Bitcoin au monde. Ainsi, le pays est déjà en avance sur son temps, en termes d’intégration des cryptomonnaies. »

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-trop-tard.png.

Une répression de Bitcoin aux retombées positives pour le reste du monde

La répression institutionnelle dans l’empire du Milieu a réellement pris forme, lorsque la Banque populaire de Chine (PBoC) a rappelé à toutes les banques chinoises qu’elles ne pouvaient s’engager dans aucune activité liée aux cryptomonnaies. Aujourd’hui, ce sont alors plus de 90 % de l’exploitation minière de bitcoins en Chine qui auraient déjà été fermées.

Selon Khurram Shroff, cette répression n’est qu’un « inconvénient temporaire ». Il estime que la relocalisation (diversifiée) des installations minières est une excellente nouvelle pour Bitcoin et pour le reste du monde. Un avis partagé par une bonne partie des mineurs et crypto-investisseurs dans le reste du monde !

Peter Smith, CEO et co-fondateur de Blockchain.com, est également persuadé que cette situation aidera à accélérer la mise en place de grandes fermes aux 4 coins du monde. Pour terminer, le CEO de MicroStrategy, Michael Saylor, est d’avis que la Chine a commis une « erreur à mille milliards de dollars ».

Avant d’être le CEO de l’IBC Group, Khurram Shroff était déjà un célèbre crypto-investisseur. Son discours se veut rassurant et offre de nouvelle perspective pour Bitcoin et les cryptomonnaies, avec de nombreux pays prêts à reprendre le flambeau et à accueillir les mineurs de BTC. Cependant, l’histoire est loin d’être terminée. Les choses ne s’arrangent pas en Chine, avec désormais la chasse aux influenceurs cryptos et Bitcoin.

A défaut d’accueillir quelques ex-mineurs chinois dans votre salon, vous aimeriez récupérer votre juste part de BTC ou d’ETH malgré tout ? Une offre limitée vous permet ces jours-ci d’obtenir gratuitement jusqu’à 300€ en cryptomonnaies (sous réserve d’un dépôt minimum de 150€) ! Profitez de cette offre, tout en soutenant le travail du Journal du Coin en utilisant ce lien affilié pour vous inscrire sur la plateforme de référence Swissborg (voir conditions de l’offre sur le site officiel).

HIT9

Geek dans l'âme, je consacre mon temps à approfondir mes connaissances sur les nouvelles technologies en général, et les cryptos en particulier. J'écris désormais pour partager mes connaissances.

Commentaires

5 responses à “L’erreur monumentale de la Chine avec Bitcoin… fait le bonheur du Canada


Álex
Salut je suis très intéressé pour les cryptomoneis car mon pays le Salvador va bientôt faire cette divise monei courant chez nous et je aimerai avoir plus d'informations au sujet parece que je souhaite investir dans ça .avez vous une idée de combien on pu investir pour commencer?
Répondre · Il y a 6 mois

Alpha
Votre article est très intéressant. Ces derniers temps il y a des articles qui prétendent que le minage du bitcoin est énergivore, ce qui favoriserait le réchauffement de la planète. Qu'en pensez-vous ? Est-ce que certains gouvernements vont finir par interdire le minage de cryptomonnaies pour cette raison ?
Répondre · Il y a 6 mois

Guillaume Arnoult
Merci pour votre commentaire. La question de l'énergie est complexe. Oui, le bitcoin est énergivore mais cette énergie est indispensable pour garantir son bon fonctionnement, sa sécurité, sa décentralisation, et son fonctionnement 24/7 et 365 jours par an. Je vous conseille l'article suivant : https://journalducoin.com/actualites/bitcoin-crypto-gaspillage-energie-banques/
Répondre · Il y a 6 mois

Gédéon MUHONGYA
Personnellement, je suis intéressé par l'article, c'est un signe témoignant la revalorisation de BTC. Une question : les plateformes d'investissement en ligne qui ont ont fermé avec la chute du BTC pourront-ils se relever avec la nouvelle de cet article ?
Répondre · Il y a 6 mois

Giscard
Salut Votre article m'a beaucoup edifié sur l'interdiction du minage des cryptomonnaies et du bitcoin par le gouvernement chinois. Au début de cette interdiction je croyais que c'était fichu pour les cryptomonnaies à travers le monde vu l'influence grandissante de la Chine au plan commercial, je viens alors à travers apprendre que c'est une énorme perte en terme des milliards du gouvernement chinois qui profiterait d'autres pays en occurence le Canada. Merci
Répondre · Il y a 6 mois

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour