En Chine, la chasse aux influenceurs cryptos et Bitcoin est ouverte

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Des comptes pro-Bitcoin déclarés hors-la-loi – La controverse concernant les cryptomonnaies en Chine vient de se propager sur les réseaux sociaux. Maintenant, l'empire du Milieu semble vouloir s'en prendre aux « influenceurs » cryptos.

Bannir Bitcoin pour tenir ses objectifs énergétiques

Il y a une dizaine de jours, la Chine a fait d'une nouvelle foi, la une de tous les médias spécialisés, suite à l’annonce de la potentielle interdiction de détenir et de miner des cryptomonnaies.

En effet, la Chine est l’un des pays ayant la transition écologique la plus rapide. Ainsi, elle s’est fixé l’objectif de la neutralité carbone d’ici 2060. Malheureusement, en l’état, les activités de minage de bitcoins fortement localisées en Chine ne sont pas nécessairement vues d'un très bon oeil par le pouvoir central.

Bitcoin en Chine

C’est pourquoi le principal conseiller de Xi Jinping, le président chinois, a déclaré que le gouvernement allait “sévir contre les activités d'extraction et de commerce de bitcoins”, une formule somme toute entendue de multiples fois au fil des années et que l'on prendra – comme d'habitude – avec les pincettes de rigueur.

De nombreux comptes Weibo fermés

En réaction, la plateforme Weibo, un équivalent de Twitter chinois, regroupant plus de 530 millions d’utilisateurs, a commencé à clôturer de nombreux comptes relatifs à Bitcoin et aux cryptomonnaies. Les utilisateurs, dont les comptes ont été suspendus, ont ensuite reçu une notification selon laquelle ils auraient « violé les conditions d’utilisation » du réseau.

D’après les propos récoltés par nos confrères de CoinTelegraph auprès de Wintson Ma, professeur à la faculté de droit de l'université de New York, il semblerait que la République populaire de Chine souhaite éviter qu'« une version chinoise d'Elon Musk puisse exister sur le marché crypto chinois ».

Dark Elon Musk

Ce n’est pas la première fois qu’un tel évènement se produit. En effet, le cofondateur de Binance, Yi He ainsi, que Justin Sun, le fondateur de Tron, ont tous 2 vu leurs comptes clôturés en 2019. Plus récemment, ce sont les comptes des 3 plateformes d’échange, Binance, Huobi et OKEx, qui avaient été clôturés.

De leur côté, une partie des mineurs chinois ont d’ores et déjà entrepris des changements de stratégies. Ainsi, alors que certains vont jusqu’à vendre leurs machines, d’autres font le choix de déporter leur activité hors de la Chine.

Auteur

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER