Bitcoin : énième refus de la SEC d’un ETF spot

Encore et encore… et encore – Nouvelle semaine, nouveau rejet de la SEC. Le gendarme financier américain s’est à nouveau prononcé en défaveur d’un ETF spot Bitcoin. Fidelity Investments rejoint donc la liste des recalés qui s’allonge de jour en jour.

La SEC éteint la lumière et dit non au spot Bitcoin

Décidément, la Securities and Exchanges Commission (SEC) n’est pas emballée à l’idée d’un fonds négocié en bourse directement exposé au bitcoin. Contrairement aux différents ETF futures offrant des contrats dérivés – les ETF exposés au Bitcoin n’ont résolument pas la cote auprès des régulateurs américains. Fidelity et les autres investisseurs institutionnels peuvent cependant toujours se consoler avec le nouvel ETF spot canadien.

En effet, dans le cas d’un ETF spot, les fonds négociés en bourse sont basés directement sur les réserves de bitcoins. Cela nécessite donc que le fonds responsable de l’ETF possède « physiquement » du bitcoin. Et la SEC n’est pas encore près de franchir le Rubicoin, en autorisant de facto la détention de BTC.

Les ETF futures sont des contrats dérivés qui permettent de parier à la hausse ou à la baisse sur le cours du bitcoin. Ce sont des indicateurs qui suivent la performance du contrat futur du Chicago Mercantile Exchange. Le tout sans détention directe (ou indirecte) de l’actif sous-jacent.

>> Jouez la sécurité ! Inscrivez-vous sur Binance, et économisez 10% de frais (lien commercial) <<

Les choix de la SEC intriguent les investisseurs de Bitcoin

Pour des prétextes encore injustifiés à ce jour selon les demandeurs, la SEC s’oppose à tout projet similaire. Une attitude qui commence à irriter certains acteurs et a même poussé Grayscale à monter au créneau via ses avocats. Les candidats sont nombreux, et il n’y a aucun traitement de faveur. Tous sont rejetés ! Parmi les récents déçus, VanEck et Skybridge en ont également fait les frais, il y a quelques jours à peine. Alors que tout le monde prédit l’année 2022 comme étant celle de la régulation, s’il en existe une qui profiterait directement au marché crypto, c’est bien celle-ci.

La SEC refuse toute demande d'ouverture d'ETF spot Bitcoin sur le sol américain

Si l’ombre de la régulation plane sur l’écosystème crypto, les perspectives d’espoir sont nombreuses… et les propositions d’ETF variées. La société ProShares a en effet déposé une demande d’ETF basé sur le métavers. La compagnie américaine a déjà été devancée par 2 sociétés canadiennes, dont le produit se négocie depuis novembre dernier. Encore une fois, le voisin du Nord semble avoir une longueur d’avance.

Après une première décennie d’existence et de croissance, Bitcoin et son marché vont encore beaucoup évoluer au cours de la seconde. Cela passe en partie par l’acceptation d’un ETF spot sur le sol américain, qui est la première place boursière du monde. Les capitaux institutionnels y trouveraient un moyen régulé de s’exposer (par millions de dollars) au bitcoin, ce qui profiterait au marché crypto entier, Ethereum (ETH) et altcoins compris.

Vous cherchez des tokens à fort potentiel de croissance ? Binance Launchpad met en lumière des projets crypto prometteurs en exclusivité. Pour y participer, rien de plus simple. Il suffit de vous inscrire sur Binance en suivant ce lien, vous obtiendrez 10% de remise sur vos frais de trading (lien commercial).

Jeff Makvs

Enfant d’internet, j’essaie de me coucher chaque soir moins bête que la veille, notamment en observant la blockchain et ses acteurs. Je me réjouis de partager mes découvertes dans cet écosystème fascinant et avant-gardiste dès que j’en ai l’occasion : avant j’écrivais dans mon journal, maintenant j’écris dans le vôtre !

Recevez un condensé d'information chaque jour