HebdoCrypto

Hebdo Crypto #47 – les actualités de la semaine des cryptomonnaies

Trading du CoinTrading du Coin

L’actualité concernant les cryptomonnaies est en ébullition constante. Il peut arriver que des informations capitales se perdent dans le flux informatif quotidien, et que vous passiez à côté des points importants.

Ce format est là pour y remédier : nous revenons sur l’actualité de la semaine passée dans l’Hebdo Crypto, afin de récapituler les informations importantes et vous tenir informés de l’état du monde des cryptomonnaies.

🔬 L’immanquable du coin

L’immanquable de cette semaine se concentre sur l’excellent article de Hellmouth Banner et Grégory Guittard revenant, en détail, sur le hack de Binance et l’idée envisagée par l’équipe d’avoir recours à un “rollback” sur la chaîne Bitcoin afin d’empêcher les hackers de profiter des fonds détournés.

Binance-Bitcoin-BTC

Le hack du 7 mai

Le 7 mai, après quelques petits cafouillages sur fond de supposés problèmes techniques, Binance fait état de son piratage et annonce publiquement avoir subi un vol de 7000 Bitcoins, stockés sur des hot wallets (stockage online, dit « chaud »). Les informations sensibles de nombreux clients ont été compromises par des attaques coordonnées et très sophistiquées, dans un travail qui semble de longue haleine.

Les 2FA mis en cause

Ce système est réputé sûr, dans la mesure où il nécessite de détenir simultanément plusieurs éléments dont la simple possession est raisonnablement supposée vous désigner comme leur légitime propriétaire. […] Binance a ainsi informé sa communauté que des informations 2FA avaient été compromises. […] Pour autant, certains membres de la communauté white hat ont évoqué bruyamment sur les réseaux sociaux la possibilité qu’un glitch ait été signalé à plusieurs reprises sur les mois précédents aux services sous-traitants des bounty hunting de Binance, Bugcrowd, sans effet.

Une reorg dangereuse

Binance aurait dû tenter de performer une double dépense sur les fonds détournés, en soumettant en retard au réseau une transaction antérieure au vol, où la plateforme se serait vengée du hacker en redistribuant les fonds détournés aux coopératives de mineurs, le tout avant avant que les fonds ne soient volés à l’échelle de la blockchain. Pour inciter les mineurs à suivre cette nouvelle version de la blockchain remaniée, ce que l’on appelle une réorganisation, Binance a donc réfléchi à un schéma incitatif pour les mineurs en leur redistribuant les fruits du vol, une manière détournée pour les rémunérer afin de faire finalement valider cette transaction plutôt que l’originelle où le larcin fut commis. 

Une opération délicate, d’après Pieter Wuille

Pieter Wuille a détaillé les possibilités d’un rollback effectif, qui aurait selon lui eu des chances d’aboutir mais aurait dépendu de multiples facteurs externes. Pour lui, des coopératives de mineurs peuvent tenter un rollback, mais ils doivent bien évidemment posséder une part écrasante du hashrate. […] Le (ou les) hacker (s) sont une part capitale de l’équation : après tout, ayant mis la main sur les mêmes fonds en premier, ils auraient pu rentrer dans une sorte de surenchères de frais versés aux mineurs pour contrecarrer Binance.

L’image de Binance

S’il est tout a fait noble de mettre en place un exchange décentralisé et d’y migrer le token BNB, tout en communiquant dans le but de donner à la communauté des gages s’agissant du respect des valeurs supposées de la “blockchain”, ce sont les actes qui comptent plus que les paroles. Et à ce jeu-là, pas certain qu’il persiste tant de décentralisation, de distribution, de transparence, d’immuabilité ou encore de logique du code is law que cela au cœur des réflexions de certaines des têtes pensantes du secteur. […] La trame est bien connue : ce n’était pas nous, mais la situation qui l’exigeait. 

N’hésitez pas à consulter l’article en intégralité pour vous procurer les moindres détails: Le jour où Binance a hésité à tuer Bitcoin.

🗞 L’actualité en bref

 La bourse suisse SIX pourrait être à l’origine du premier token émis par une place de marché traditionnelle. Les premiers essais seront menés durant l’été avec un lancement du service pour début 2020.

▶ La CFTC – Commodities and Futures Commission – envisagerait le lancement de futures sur Ethereum. Selon l’un de ses responsables, “la commission se sent à l’aise avec l’idée que la validation du lancement d’un produit dérivé sur Ethereum appartienne à leur domaine de compétence”.

▶ Une BIP – Bitcoin Improvment Proposal – d’envergure vient d’être proposée par le développeur Pieter Wuille, et elle vise à réduire la taille des transactions Bitcoin ainsi qu’augmenter la confidentialité. Ceci serait possible grâce à l’implémentation des signatures de Schnorr, les MAST ainsi que Taproot.

▶ Avec le lancement prochain de sa cryptomonnaie, Facebook assouplit ses règles concernant les publicités crypto sur sa plateforme. Ainsi les pubs vers des services crypto – par exemple les échanges – devront toujours recevoir une approbation préalable, les pubs d’ICO seront toujours interdites, mais il y a aussi quelques changements, à découvrir dans notre article !

▶ Une version d’Ethereum 2.0 fonctionnant en Proof of Stake (PoS) a été déployée sur le testnet Prysm du Prysmatic Lab. Grâce à elle, les utilisateurs et développeurs vont pouvoir tester et analyser le bon fonctionnement des Shards ainsi que du nouveau système de validation des blocs associé sur un environnement testnet dédié.

▶ Dans une volonté d’autorégulation, 35 importants acteurs du trading crypto se sont réunis à Chicago. De ces discussions est ressortie la proposition d’une liste noire répertoriant les acteurs néfastes du marché, ainsi que l’idée de la création d’une norme commune en termes de KYC, le tout dans un souhait d’auto-régulation du milieu.

▶ Nouvelle vidéo de Alex aka Cointips, dans laquelle il décortique pour nous le projet ReddCoin.

 

📊 Les métriques de la semaine

1 milliard de dollarsc’est l’objectif fixé par Bitfinex pour son Initial Exchange Offering (IEO) et le lancement de sa cryptomonnaie LEO. Pour cette IEO, seuls les USDT seront acceptés, avec un taux de 1USDT = 1LEO. Ce token permettra aux utilisateurs de la plateforme d’échange de réduire les frais de trading.

500 réponsesc’est le premier cap passé par le sondage mené par l’association CryptoFr visant à étudier les difficultés rencontrées avec leurs banques par les utilisateurs de cryptomonnaiesN’hésitez pas à le remplir, cela prend moins d’une minute.

50 %c’est la proportion des transactions Bitcoin Cash (BCH) qui seraient issues d’une seule et unique adresse. L’adresse 1b1itzeSKYEKhdcthUSnNJ47Fx2U8Zwwn est à l’origine de près de 615 000 transactions depuis le 8 avril. Selon certains utilisateurs, ce phénomène serait une conséquence du jeu craft.cash, sorte de Minecraft sur la blockchain.

Source : Explorer BCH

7000 BTCc’est le nombre de bitcoins dérobés pendant le hack qu’a subi Binance en début de semaine. Cette attaque visant principalement les hot wallets de la plateforme d’échange et elle a permis d’extraire 2 % des BTC détenus par Binance. L’exchange a d’ores et déjà annoncé que les pertes seront couvertes par le fonds SAFU. 

✉️ Le tweet de la semaine

Attention à ne pas FOMO 😉

Bonne semaine sur le Journal du Coin 😉

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Lionel B
Invité
Lionel B

Super article merci