HebdoCrypto

Hebdo Crypto #42 – les actualités de la semaine des cryptomonnaies

Trading du CoinTrading du Coin

L’actualité concernant les cryptomonnaies est en ébullition constante. Il peut arriver que des informations capitales se perdent dans le flux informatif quotidien, et que vous passiez à côté des points importants.

Ce format est là pour y remédier : nous revenons sur l’actualité de la semaine passée dans l’Hebdo Crypto, afin de récapituler les informations importantes et vous tenir informés de l’état du monde des cryptomonnaies.

🔬 L’immanquable du coin

L’immanquable de cette semaine revient sur l’article de Gregory, qui nous fait un état des lieux suite à la publication par la SEC d’une liste de recommandation pour les cryptoactifs.

USA crypto

Howey Test

La SEC considère que le Howey Test doit s’appliquer aux cryptomonnaies, car sinon comment désigner les fameuses securities, qui sont rattachées à l’établissement d’un contrat d’investissement ? Pour autant, l’institution prévient que chaque cas est unique, dépendant aussi bien du contexte de la vente et de ses conditions que de celles du fonctionnement de la blockchain sous-jacente et de son degré réel de décentralisation.

La lettre de non-intervention : les points de fidélité ne sont pas des securities

Pour résumer, nous sommes donc face à un token TKJ produit par une compagnie aérienne de petite envergure, à usage exclusif comme point de fidélité intra-app, ne pouvant pas être valorisée au-delà du dollar et dont la revente ultérieure ne peut se faire qu’à prix cassé directement auprès de la compagnie émettrice, mais aucunement sur un marché secondaire ou une plateforme de change.

Un token fautif pourra-t-il être réhabilité ?

La SEC annonce ainsi qu’elle devra aussi considérer une dernière variable : le temps qui passe. En effet, d’après son framework, elle pourrait devoir d’abord apporter un avis à propos des conditions de mise en circulation d’un token pour juger du caractère ou non de security lors de cette émission. Pour autant, elle reconnaît implicitement qu’il puisse être possible qu’un token considéré initialement comme securityne le soit plus par la suite, selon l’évolution du projet vers une plateforme plus proche de l’idéal décentralisé.

Impact de ce framework sur l’écosystème

Si cette première prise de position publique a le mérite d’exister, la SEC elle-même rappelle en conclusion de son framework qu’il ne s’agit pas d’un texte ayant force de loi de manière définitive et irrévocable : l’analyse devant se faire au cas par cas, et la classification en security d’un token pouvant évoluer, l’organisme invite les entrepreneurs qui envisagent toujours ce mode de financement à prendre contact avec leurs services.

🗞 L’actualité en bref

▶ Une fois n’est pas coutume, la SEC repousse encore sa décision en ce qui concerne le l’ETF Bitcoin. Ainsi, Bitwise obtiendra une réponse le 16 mai, et celui de VanEck-SolidX le 21 mai.

▶ C’est une première, l’entreprise Paypal investie dans une start-up crypto nommée Cambridge Blockchain. Cette start-up qui fait partie de la Decentralized Identity Foundation, aux côtés de Microsoft et IBM, fourni des logiciels d’identité numérique pour les entreprises.

▶ Le cabinet d’audit Ernst & Young, qui avait décelé les malversations de la plateforme d’échange QuadrigaCX recommande une mise en faillite.

▶ La bourse suisse SIX, proposent désormais des ETP Ripple (XRP) et Litecoin (LTC) en plus des trois ETP déjà proposés par la plateforme. Ils ont également annoncé leur volonté d’en proposer d’autres à l’avenir.

▶ La SEC délivre une lettre de “non-intervention” à l’intention du projet de crypto points de fidélité de la société TurnKey Jet.  Une fois, délivrée cette lettre assure l’entreprise que le régulateur n’entreprendra pas de procédure à son encontre.

▶ Vidéo unboxing proposée par Sami, qui nous dévoile le tout dernier Ledger Nano X.

📊 Les métriques de la semaine

➤ 105 millions de dollarsc’est la quantité d’ether qui a été déplacée des hot wallets de la plateforme CoinBene selon les analyses de Elementus. La plateforme a annoncé que cela faisait partie d’une maintenance, ce qui est discutable quand on sait que les fonds ont été envoyés ses des DEX.

19 millions de dollarsc’est la somme dérobée lors d’un hack de la plateforme Bithumb. Ce serait en tout 3,1 millions d’EOS et 20 millions de XRP qui auraient été dérobés par un employé de la compagnie, probablement un cadeau autoattribué à cause du licenciement de 50 % de la masse salariale de l’entreprise.

➤ 1 milliard de dollarsc’est le montant qui pourrait être alloué par fonds de capital-risque Andreessen Horowitz aux investissements cryptomonnaies. Le maximum d’investissement dans des actifs “à haut risque” étant de 20 % du fonds pour une société de capital-risque.

Bonne semaine sur le Journal du Coin 😉

PARTAGER
Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici