L’exchange CoinBene a-t-il été hacké ?

Trading du CoinTrading du Coin

Après une “maintenance surprise”, de nombreuses rumeurs ont circulé sur la situation de CoinBene. Beaucoup ont crié au hack, certains à l’exit scam, mais l’entreprise est régulièrement intervenue pour assurer que tout allait bien. Pourtant, Elementus à récemment découvert que ce sont plus de 105 millions de dollars en tokens qui ont quitté les hot wallets de la plateforme.

CoinBene hacked ?

Le 27 Mars, CoinBene , l’un des plus gros exchanges en termes de volume échangé (13e au classement CMC), suspendait sans préavis les opérations sur sa plateforme – retraits y compris – pendant une heure.

Un mouvement de panique s’en est suivi sur les réseaux sociaux, mais, très vite, l’exchange est intervenu pour nier toutes les rumeurs négatives : ils déclaraient qu’aucune arnaque ni hack ne s’était déroulé.

Cependant, les équipes d’analystes d’Elementus ont récemment découvert que ce sont au minimum pour 105 millions de dollars en Ethereum & autres tokens qui ont quitté les hot wallets de la plateforme.

Crédibilité douteuse

Il pourrait s’agir d’une maintenance, comme le déclare l’exchange, mais le problème, c’est que les fonds qui ont quitté les hot wallets ont rapidement été déplacés vers des DEX, et certaines plateformes centralisées, où ils ont été revendus.

“Après avoir quitté CoinBene, les tokens ont rapidement été transférés vers Etherdelta, où ils ont été vendus contre de l’ETH. Une importante quantité de fonds a également été transférée vers des exchanges centralisées, notamment Binance, Huobi et Bittrex. Au moment où j’écris ces lignes, les fonds continuent de transiter vers les exchanges.” Extrait de l’analyse d’Elementus

Elementus rappelle également, au passage, que CoinBene était le premier exemple cité par BitWise dans leur étude se portant sur les exchanges à l’allure suspecte. Cette étude avait été publiée dans un rapport (page 30) envoyé à la SEC pour soutenir son projet d’ETF Bitcoin, proposé via la bourse NYSE Arca.

La crédibilité de l’exchange paraît douteuse. Il est en effet inquiétant que, d’un côté, la plateforme annonce que les fonds sont 100 % sécurisés, et que d’un autre côté on puisse facilement retracer les fonds issus des hot wallets liquidés sur certains exchanges.

Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

Poster un Commentaire

avatar