Perdre 1,6 milliard de $ à cause de Terra (LUNA) : Binance fait la grimace

Turbo rekt – En perdant sa parité avec le dollar, l’UST a fait vaciller tout le marché, renforçant au passage les doutes sur la viabilité des stablecoins algorithmiques. Le tremblement de Terre provoqué par l’éclipse de LUNA a secoué tout l’écosystème crypto, et même les acteurs majeurs ont été impactés. Le PDG de Binance « CZ » a révélé les pertes astronomiques de Binance suite au crash du token LUNA.

Binance pas épargné par le crash de LUNA

Suite à la débâcle, Changpeng Zhao « CZ » s’est exprimé via son compte Twitter dans un effort de « transparence » envers les utilisateurs de Binance, eux aussi exposés au Luna. Dans une série de 5 tweets il évoque les pertes subies par l’exchange crypto, la position de cette dernière quant au plan de compensation débattu par la communauté ainsi que la protection des utilisateurs.

Tweet de CZ à propos du crash de LUNA
Il est sympa ce CZ. Source

Le leader mondial des plateformes de trading de cryptomonnaies a une stratégie claire d’expansion mondiale et se doit de placer la protection des utilisateurs comme priorité absolue. Cela passe entre autre par une transparence accrue, notamment dans un dossier aussi chaud que LUNA, ancien astre rayonnant au sein du top 10 crypto.

CZ a révélé que Binance avait reçu « 15 000 000 de LUNA suite à son investissement initial » en 2018, pour 3 millions de dollars. Un bon pari, jusque là.

Tweet de CZ; Changpeng Zao
« Pas vendu, pas perdu ». Source

>> Commencez à vous faire un stock de cryptos sur Binance en vue du prochain bull run ! (lien affilié) <<

Crash de LUNA : « pas vendu, pas perdu »

Le PDG de Binance précise même que sa plateforme, qui investit régulièrement dans des protocoles cryptos, aurait pu potentiellement multiplier son investissement initial par 560. Bien que Binance soit un exchange crypto robuste et leader du marché, l’environnement crypto est très volatil. Personne n’est à l’abri, aussi bien les particuliers que les professionnels, qui sont censés avoir une gestion du risque accrue.

« Pas vendu, pas perdu » – Si cet adage devenu un mème (ou l’inverse) peut apporter de l’espoir dans certains cas, pour le LUNA les pertes semblent bel et bien définitives. CZ précise que les 15 millions de jetons LUNA en question sont toujours sur la même adresse et qu’ils n’ont pas bougé. Ces jetons valent à peine 2 100 $ à ce jour. Une perte sèche donc pour la plateforme, qui en revanche n’était que peu exposée à l’UST (officiellement).

CZ dit être pauvre à nouveau suite au crash de LUNA
« Pauvre à nouveau »

Do Kwon ne semble pourtant pas abandonner son projet et a même lancé un hashtag #TerraIsMoreThanUST même s’il paraît très peu probable que LUNA revienne d’entre les morts. Si le jeton revenait à flirter avec les 8 centimes de dollars, il atteindrait alors la capitalisation de Bitcoin… De plus, la communauté a rejeté sa proposition de réaliser un fork de la blockchain Terra.

Malgré les diverses propositions du fondateur coréen, Terra Money semble être dans une impasse et a vu ses avocats démissionner il y a quelques jours, en plein marasme. Une situation qui va bien entendu amener les législateurs à redoubler d’attention à propos des stablecoins algorithmiques, comme c’est le cas au Royaume-Uni.

Luna est terrassée… Do Kwon arrivera-t-il à sauver son projet ? Seul l’avenir nous le dira. En attendant, courez vous inscrire sur Binance, LA référence absolue des plateformes crypto (lien affilié).

Jeff Makvs

Enfant d’internet, j’essaie de me coucher chaque soir moins bête que la veille, notamment en observant la blockchain et ses acteurs. Je me réjouis de partager mes découvertes et dans cet écosystème fascinant et avant-gardiste dès que j’en ai l’occasion : avant j’écrivais dans mon journal, maintenant j’écris dans le vôtre !

Recevez un condensé d'information chaque jour