Face au drame de l’UST de Terra (LUNA), le Royaume Uni a les stablecoins dans le viseur

Les stablecoin dans le viseur des régulateurs – Face au crash de l’UST et de l’ensemble de l’écosystème de Terra Luna, les stablecoins ont été mis sous les feux des projecteurs. Si bien, que les régulateurs britanniques ont annoncé leur souhait de les réguler. 

L’UST pousse les régulateurs sur le sujet des stablecoins

La semaine dernière, l’UST de Terra Luna a fait la une de l’actualité après s’être éloigné dramatiquement du dollar. Conséquence, des milliards de dollars partis en fumée pour les investisseurs. 

Face à cette catastrophe, le sujet des stablecoins est remonté jusqu’aux oreilles des régulateurs. Ainsi,  Janet Yellen, actuelle secrétaire au Trésor des États-Unis, n’a pas manqué de prendre l’exemple de l’UST pour pousser une régulation des stablecoins aux États-Unis

Une situation similaire a été rencontrée outre-Manche, où le porte-parole du Département du Trésor britannique a réaffirmé la volonté de créer une régulation pour les stablecoins.

>> Il n’y a pas que Bitcoin dans la vie : choisissez parmi plus de 600 cryptos sur KuCoin (lien affilié) <<

Stablecoin bientôt régulé au Royaume-Uni

Ainsi, le Département du Trésor souhaite ajouter le cas des stablecoins à son projet de loi sur les services et marchés financiers. 

« La législation visant à réglementer les stablecoins, lorsqu’ils sont utilisés comme moyen de paiement, fera partie du projet de loi sur les services et marchés financiers qui a été annoncé dans le discours de la reine. »

Par conséquent, les émetteurs et fournisseurs de services liés aux stablecoins ne pourront opérer au Royaume-Uni que selon certaines conditions. L’objectif de cette loi est de « garantir la stabilité financière et des normes réglementaires élevées ». 

Sans grande surprise, les stablecoins dits algorithmiques, comme l’UST ou le DAI ne seront pas inclus dans la loi. Ils pourraientt bien être tout bonnement interdits. 

« Le gouvernement a été clair sur le fait que certains stablecoins ne sont pas adaptés à des fins de paiement, car ils partagent des caractéristiques avec les cryptoactifs non étalonnés. »

De son côté, l’équipe de Terra Labs ainsi que l’écosystème crypto cherchent encore les causes précises du crash de l’UST. Un crash qui a engendré de nombreux remous dans tout le marché. D’après certaines rumeurs, il s’agirait d’une manipulation d’envergure.

Envie de découvrir de nouveaux protocoles crypto ? Vous trouverez forcément votre bonheur sur KuCoin. Avec plus de 600 actifs à la carte, la plateforme peut satisfaire tous les gourmands ! Qu’attendez-vous pour vous inscrire ? (lien affilié)

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour