Le fabricant d’ASIC Bitcoin Canaan veut lever 100 millions de dollars avec son IPO

Trading du CoinTrading du Coin

Le géant du minage de Bitcoin Canaan veut lever 100 millions de dollars par le biais d’une introduction en bourse (IPO). Un montant sacrément revu à la baisse, puisque le groupe souhaitait initialement récolter quelques 400 millions de dollars. 

Une IPO tant attendue

Les nouveaux termes de cette IPO, proposée à la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine, ont été dévoilés sur le blog de Renaissance Capital. Le fabricant chinois Canaan, prévoit réunir 100 millions de dollars en offrant 10 millions d’actions prenant la forme d’American Depository Shares (ADS). Ces ADS permettent à une entreprise étrangère de proposer ses actions sur les marchés américains, libellées en dollars. Canaan prévoit un prix variant de 9 à 11 $ par action sur le marché boursier américain.

Lors d’une précédente tentative en 2018, Canaan avait déjà tenté et prévu de réunir 400 millions de dollars en essayant d’entrer à la bourse de Hong Kong. Une IPO qui tomba à l’eau, notamment du fait d’incertitudes liées au modèle économique du groupe ouvert à des cryptomonnaies plus exotiques.

La nouvelle introduction est quant à elle prévue pour le 20 novembre, les sociétés Citi, China Renaissance et CMB International Capital devant intervenir en qualité de teneur de livres lors de l’introduction.

Dans l’hypothèse d’une action à 10 $, la valeur marchande diluée de l’entreprise s’élèverait à 1,6 milliard de dollars. Selon les données financières fournies pour l’IOP, Canaan contrôlerait 23,3 % des parts de marché mondial des ASICs destinés au minage de Bitcoin. L’entreprise a également enregistré 13 millions de dollars de profits dans le dernier quadrimestre de cette année.

La concurrence fait rage

Canaan n’est pas le seul fabricant d’ASIC envisageant une entrée en Bourse. Son némésis, Bitmain, revendiquant quelques 64,5 % des parts du marché minier, souhaiterait aussi retenter l’aventure, après avoir dû revoir ses plans en 2018 suite à une situation financière difficile et un échec.

Selon un rapport de Bloomberg, Bitmain prévoirait ainsi de réunir 300 à 500 millions de dollars lors d’une future IPO, actuellement discutée en catimini avec les représentants de la SEC. Et ce, malgré les déboires managériaux que connaît actuellement l’entreprise.

Les États Unis semblent être le nouvel eldorado pour les constructeurs d’ASIC désireux de faire entrer des liquidités fraîches. Reste à voir si la SEC acceptera ces demandes en cours ou à venir, ou si elle y opposera une fin de non-recevoir comme l’avait fait son équivalent hongkongais.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

découvrez nos
solutions de minage

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Poster un Commentaire

avatar