44% de BNB dans le fonds SAFU : Binance s’explique

Des réserves basées sur des tokens d’exchange, les investisseurs ne veulent plus en entendre parler. L’affaire FTX semble avoir servi de remède radical. Quoique… Des données on-chain révèlent des mécanismes similaires chez le premier exchange mondial, Binance. Tous les détails.

Peut-on comparer le FTT de FTX avec le BNB de Binance ?

Il y a quelques semaines, CZ, le patron de Binance, a mis le feu aux poudres d’un tweet fracassant à l’encontre de son concurrent. Sam Bankman-Fried, patron désormais déchu de l’exchange FTX. Redoutant un trop plein de réserves de FTX basées sur la santé de son token maison, le FTT, CZ annonce alors vendre au marché l’ensemble des tokens FTT qu’il possède. Son tweet déclenchera une gigantesque panique chez les investisseurs, des retraits massifs de l’exchange et au final, la faillite de FTX.

Or, nous apprenons par l’intermédiaire de l’analyste on-chain Willy Woo que Binance semble reproduire un schéma en partie semblable avec son token d’exchange, le BNB. En effet, celui-ci constituerait une grande partie du fonds d’assurance SAFU de Binance, d’un montant d’environ 1 milliard de dollars. 44% pour être exact. Dans la liste de ses commandements, CZ martèle pourtant qu’un exchange ne devrait jamais utiliser son token comme collatéral.

Or, ce fonds est supposé pouvoir être utilisé pour couvrir les clients en cas d’urgence ou tout évènement susceptible d’entraîner une perte de confiance dans l’exchange. Qui dit confiance réduite, dit vente du jeton BNB. Une vente de BNB, c’est un prix du cours qui baisse. Qui dit prix qui baisse, dit un fonds d’assurance SAFU qui diminue. Moins de fonds, c’est moins de confiance. C’est donc un phénomène qui s’auto-entretient. Via ce procédé, Binance met du levier sur la confiance que les utilisateurs portent à sa plateforme.

Le fond d'assurance de Binance trop porté sur le BNB, son token d'exchange ? C'est ce que met en avant l'analyste Willy Woo.
L’analyse on-chain Willy Woo met le doigt sur une fragilité de l’exchange Binance – Source : Twitter

« Bien que j’appuie en effet la décision de Binance d’avoir un tel fonds de couverture, il n’y a aucun sens à ce qu’il soit corrélé d’une quelconque manière au BNB ici. Auriez-vous aimé que FTX ait une assurance en FTT lors de sa chute ? »

Willy Woo

Lors du crash de l’exchange FTX, le cours du jeton FTT a été envoyé par le fond. Le cours est passé de 22$ à 2$ en 48h. Un fonds d’assurance basé dessus serait complètement réduit à néant. C’est la crainte que soulève Willy Woo à l’encontre de CZ. Un fonds qui repose, même en partie, sur le BNB, sera inévitablement impacté par la santé de l’exchange au moment crucial où celle-ci sera justement remise en question. Et que la situation nécessitera peut-être l’utilisation dudit fonds.

On tempérera cependant en soulignant qu’il s’agit là d’un fonds entièrement détenu par Binance et non de prêts à d’autres organismes comme l’avait fait FTX. Et cela fait toute la différence.

Par ailleurs, on reconnaitra que depuis sa création, CZ, le patron de Binance ne cesse d’ajouter des utilités à son jeton favori, le BNB. Entre burns à répétition et avantages multiples sur la plateforme, les fondamentaux du BNB sont loin de ressembler à ceux du FTT. De quoi rassurer les investisseurs donc.

 >> Not your keys not your coins ! Optez pour un wallet hardware à toute épreuve, choisissez Ledger (lien commercial) <<

La composition du fonds SAFU

Le fonds d’assurance SAFU de Binance serait composé à l’heure actuelle de 367 millions de dollars en BNB (44%), de 300 millions de BUSD (32%) et de 270 millions de BTC (24%).

CZ tente d’apporter des éléments d’explication sur Twitter. Il explique ainsi que le fonds SAFU est habituellement séparé en trois parts égales entre BNB, BUSD et BTC. Mais que l’augmentation du cours du BNB depuis le dernier rééquilibrage a fait évoluer ces proportions.

CZ tente de rassurer ses utilisateurs en détaillant la stratégie de répartition des fonds de l'assurance SAFU de Binance.
La réponse de CZ à Willy Woo – Source : Twitter

En cette période de doute et d’incertitude, le patron de Binance tente par tous les moyens de rassurer ses clients. Car la confiance fragilisée pourrait vaciller à tout moment sur une mauvaise nouvelle ou une information mal comprise. La prudence est donc de mise chez les exchanges au plus profond de ce bearmarket. CZ en profite également pour annoncer fournir 1 milliard de dollars supplémentaire à son fonds de soutien pour l’industrie crypto.

En crypto, aucun acteur n’est “trop gros pour tomber” ! Alors pour ce qui concerne la conservation de vos avoirs cryptographiques, la meilleure solution est encore un wallet hardware privé. Chez Ledger, il y en a pour tous les profils et toutes les cryptos. N’attendez pas pour mettre vos capitaux en sécurité (lien commercial) !

Benjamin L.

Issu d’une formation d’ingénieur, j’ai découvert le monde des cryptomonnaies en 2020. Je me suis rapidement passionné pour cet univers en pleine expansion au sein duquel se développent les innovations de demain. J’espère, au travers de mes articles, entraîner le plus grand nombre dans cette fabuleuse aventure.

Recevez un condensé d'information chaque jour