Les monnaies numériques de banques centrales, menace pour Bitcoin ? Binance n’y croit pas

Le gouvernement comme garant – Le PDG de Binance, Changpeng Zhao, affirme que les monnaies numériques des banques centrales (MNBC) peuvent bénéficier à l’industrie blockchain et crypto.

Les MNBC pour accroître la légitimité de la blockchain

De faucon à colombe, la réalité s’impose. Lors du Web Summit qui s’est tenu le 2 novembre à Lisbonne, au Portugal, Changpeng Zhao a tenu un discours plus lissé sur les monnaies numériques des banques centrales, comparé à ses allocutions passées sur le sujet.

L’année dernière, le PDG de Binance avait en effet déclaré que les MNBC n’offriraient jamais la même liberté que les cryptomonnaies, qu’elles « seront assorties d’un contrôle important ». Il avait alors tenu à mettre les points sur les i, une manière de mettre en évidence un avantage distinctif des cryptomonnaies par rapport aux monnaies numériques des banques centrales.

Lors du récent sommet, cette fois-ci, Changpeng Zhao a évoqué les avantages d’une MNBC pour l’industrie crypto. Il a indiqué que les monnaies numériques des banques centrales permettront de valider et de renforcer la confiance des personnes envers la blockchain. Même les sceptiques changeraient de position, lorsqu’ils verront leur gouvernement utiliser cette technologie.

>> Avant de penser aux MNBC, accumulez des BTC et des ETH. Inscrivez-vous sur Binance (lien commercial) <<

Bitcoin et les monnaies numériques : une distinction à réaliser

Changpeng Zhao a également écarté les idées d’un éventuel conflit, d’un jeu à somme nulle, entre les MNBC et les cryptomonnaies existantes à l’instar du Bitcoin (BTC) et de l’Ether (ETH). Il a notamment précisé que les monnaies numériques de banque centrale étaient différentes des cryptomonnaies, qu’il a qualifiées de « déflationnistes ».

Le PDG de Binance a souligné que les MNBC ne sont point une menace, ni pour son entreprise, ni pour les cryptomonnaies en général. Il estime de surcroît, « que plus nous en aurons, mieux ce sera ».

Les MNBC ne sont pas une menace pour les cryptomonnaies.
La guerre entre les MNBC et les cryptomonnaies n’auraient donc point lieu

Ces propos relativement positifs de Changpeng Zhao sur les monnaies numériques des banques centrales interviennent à un moment, où l’équipe de Binance tente de convaincre les autorités du Kazakhstan, d’intégrer leur MNBC, un tenge numérique, sur la BNB Chain.

Le PDG de Binance nuance également son discours sur les monnaies numériques des banques centrales, dans un contexte marqué par l’effort croissant que différents pays et différentes régions déploient pour lancer leur MNBC. Récemment, la Banque centrale européenne a révélé les partenaires stratégiques qui devront proposer un premier prototype de l’euro numérique.

Changpeng Zhao veut montrer le verre à moitié plein, en essayant de démontrer qu’il peut exister une synergie positive entre les monnaies numériques des banques centrales et les cryptomonnaies. Ce directeur d’un fonds crypto avait aussi émis une thèse allant dans le même sens, réfutant l’idée d’une concurrence inéluctable entre les MNBC et les cryptos privées.

Les cryptos arrivent et les banques centrales s’y mettent aussi ! Loin des idéaux cryptos, elles ne sont pas comparables aux cryptos originelles, décentralisées. N’attendez plus pour préparer l’avenir en allant vous inscrire sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour