Cours du Ethereum ETH

Le cours du Ethereum (ETH) le jeudi 6 octobre 2022 est de 1,360.74 USD (1,389.43 EUR). Cela représente une augmentation du prix de 1.15% sur les dernières 24h. Le market cap de cette cryptomonnaie s'établit aujourd'hui à 166,959,856,538.45$. Au total 122,668,673.50 ETH sont actuellement en circulation et le volume de Ethereum échangé sur 24h est de 3,215,685,284.79$

Cours ETH/USD , ETH/EUR

/

Ethereum ETH

$1,360.743

0.0678730 BTC

USD EUR

2

Rang

Historique du cours

Période Variation
Dernière semaine 1.77%
Dernier mois -12.78%
3 derniers mois 12.03%
Dernière année -61.98%

ROI par année

Année Variation
2021 403.08%
2020 465.70%
2019 -8.70%
2018 -82.55%
2017 8,985.15%
2016 756.64%

Graphique, indicateurs, comparaisons de valeurs, indices, titres

Données Ethereum en temps réel

Marketcap $ 166,959,856,538.45
Volume 24H $ 3,215,685,284.79
Valorisation
entièrement diluée
$ 158,737,564,931.56
Offre en Circulation 122,668,673.50ETH
Offre totale 116,627,594.97 ETH
Dominance 16.95%
Plus haut historique $ 4,847.57
Variation sur 1h 0.00%
Variation sur 24h 1.15%
Plus haut aujourd'hui $ 0.00
Plus bas aujourd'hui $ 0.00

Cours du Ethereum : historique du prix, prévisions, fondamentaux

Historique du cours de l’ETH depuis 2015

Ethereum est une blockchain créé en juillet 2015 par une équipe de développeur conduite par Vitalik Buterin. Elle est rapidement devenu la seconde cryptomonnaie la plus capitalisée du marché, derrière Bitcoin. Vitalik Buterin publie la description de son projet dans un livre blanc (whitepaper) en décembre 2013. Début 2014, il met en prévente les premiers ETH pour financer le développement de son projet. La vente lui permettra de recueillir 31 591 Bitcoins soit l’équivalent de 18 millions de dollars pour 60 millions d’Ethers vendus. Le prix de l’ETH est alors de 0,3$.

En juillet 2015, c’est le lancement de la blockchain Ethereum. Le prix d’un ETH oscille alors pendant plusieurs mois légèrement en-dessous du prix du dollar symbolique. A partir de janvier 2016, le cours de l’ETH bondi en quelques semaines jusqu’au 10$. Il restera autour de cette valeur pendant près d’un an jusqu’en février 2017. Puis c’est l’envolée, la vrai cette fois-ci. Dès le mois de ,juin 2017, l’ETH atteint la valeur de 400$. En juillet 2017, sa valeur redescend jusqu’à 130$ pour remonter finalement jusqu’à 1400$ en janvier 2018. En l’espace d’un an, le cours de l’ETH aura connu une croissance de 14 000%.

Il s’en suivra en longue période de décroissance, aussi appelée « bear market » de quelques années. Le prix l’ETH redescendra jusqu’à 80$ en décembre 2018, une baisse de 94% de sa valeur en l’espace d’un an. Il oscillera entre 80$ et 400$ jusqu’en novembre 2020. Lors du crack Covid 19, son prix passera de 290$ à 90$ en quelques semaines. Puis un nouvel élan propulse son prix pendant près d’un an pour atteindre 4400$ en mai 2021. Entre mai et juillet, son prix redescende brutalement à 1700$ pour remonter en novembre 2021 à 4800$.

Lors de ce second cycle, l’ETH aura connu une croissance de 6000% en un peu plus d’une année et demi. En mai 2022, le voici de retour à une valeur de 2500$.

Comprendre le cours de l’Ethereum : augmentation et baisse de prix, volatilité

Si le Bitcoin est l’indicateur du marché crypto dans sa globalité, l’Ethereum est plutôt celui des altcoins. Les altcoins étant moins capitalisés que Bitcoin, si ce dernier baisse, les altcoins vont voir leur cours baisser de manière encore plus prononcée. A l’inverse, si le cours de l’Ethereum augmente, c’est généralement bon signe pour l’état de santé du marché crypto dans sa globalité.

On constate au regard de ces pourcentages de baisse et de croissance que l’Ethereum est un actif encore très volatile. En effet, sa capitalisation est très inférieure à celle des marchés traditionnels. Il est donc beaucoup plus facile de faire bouger son prix avec « peu » d’argent – quelques millions sont tout de même nécessaires pour avoir une variation significative du cours. La capitalisation boursière de l’Ethereum est de 293 milliards de dollars, soit un peu moins de la moitié de celle de Bitcoin en mai 2022. Son cours est donc sujet à encore plus de volatilité que ce dernier.

Néanmoins, avec le temps, Ethereum devrait voir sa capitalisation grandir avec l’arrivée de nouveaux investisseurs. Il sera de plus en plus difficile de faire varier son cours. Tout comme Bitcoin, sa volatilité devrait décroitre pour à terme se rapprocher de celle des marchés traditionnels.

Sur le court terme, bien sûr des évènements imprévus ou des news peuvent avoir un impact fort sur les marchés. La crise Covid 19 qui a fait brutalement chuter le cours de 50% en deux jours en est un bel exemple. A l’inverse, des bonnes nouvelles comme l’arrivée de mises à jour fondatrices du protocole, comme The Merge, le changement de consensus d’ETH vers le Proof of Stake (PoS), peuvent entraîner le prix à la hausse.

Par ailleurs, ces mouvements souvent violents sont accentués par les investisseurs. Ces derniers suivent généralement la tendance globale du marché et l’amplifient. Ils renforcent leurs achats ou leurs ventes en fonction de l’ambiance d’euphorie ou de panique sur les marchés et la direction du cours. Sur le long terme toutefois, la tendance de l’Ethereum est à la hausse. Cette tendance de prix de l’ETH est même croissante par rapport à celle du Bitcoin depuis janvier 2020. C’est-à-dire que sur la durée, le cours de l’ETH surperforme celui du BTC, tant que cette tendance n’est pas brisée.

Comprendre avant d’investir : Qu’est-ce qu’Ethereum ?

Ethereum est une blockchain décentralisée et open-source. Sa cryptomonnaie, l’Ether, permet de payer les frais de transactions entre les utilisateurs du réseau. La blockchain Ethereum a pour but le développement d’applications décentralisées via l’implémentation de smart contract.

Ces contrats intelligents sont des programes informatiques qui vont exécuter des actions prédéfinies de manière autonome lorsque certaines conditions sont remplies. Cette révolution a permis l’apparition de nouveaux cas d’applications complètement inédits tels que la Finance Décentralisée (DeFi), les NFT (Non Fungible Token) ou encore les Play2EarnCes multiples applications sont apparues ces toutes dernières années et nul doute que la blockchain Ethereum nous réserve encore de nombreuses nouveautés à venir dans les prochaines années. A sa création, c’est cette proposition d’Ethereum a rendu le projet si unique dans le monde des cryptomonnaies. Depuis, ces fonctionnalité ont été répliquées sur différentes blockchains concurrentes comme Solana, Avalanche ou la Binance Smart Chain.

Aujourd’hui, la blockchain Ethereum utilise un mécanisme de consensus appelé Proof of Work (PoW) à l’instar de Bitcoin. Le réseau fonctionne comme Bitcoin, grâce à des mineurs répartis aux quatre coin du globe et dont les machines permettent de sécuriser le réseau en échange de récompenses distribuées en ETH. Demain, le fonctionne de la blockchain Ethereum sera différent. Celle-ci utilisera un mécanisme de Proof of Stake (PoS) grâce notamment à la mise à jour The Merge. Pour sécuriser la blockchain, il n’y aura plus besoin de mineurs. Le système reposera sur un réseau de validateurs qui assureront sa sécurité en échange de la mise sous séquestre d’un collatéral de 32 ETH.

Ce système, plus écologique, devrait également permettre d’accélérer la vitesse de traitement des transactions sur le réseau. Par ailleurs, cela diminuera drastiquement l’émission de nouveau Ethers, ce qui par voie de conséquence, augmentera leur rareté. Sans compter que depuis août 2021, via l’EIP 1559, un peu d’Ether est brûlé – supprimé – lors de chaque transaction effectuée sur la blockchain, ce qui accélère le processus de rareté.

Lire plus

Recevez un condensé d'information chaque jour