Tremble Bitcoin : Amazon désigné pour créer l’Euro numérique par la BCE

La BCE vient de révéler le panel des acteurs qu’elle s’apprête à charger de la mise en place de la première itération du futur « Euro numérique » ou E-Euro. Si la présence d’une banque espagnole ou de l’italien Nexi n’étonnera pas les observateurs, difficile d’en dire autant s’agissant de la présence surprise du géant américain… Amazon.

Le futur euro numérique commandé… sur Amazon

C’est une annonce qui fait l’effet d’une petite bombe et dont les implications iront probablement bien au-delà du simple périmètre technologique, voire même économique.

La Banque Centrale Européenne (BCE) vient en effet, de dévoiler les 5 partenaires stratégiques qui auront la tâche aussi lourde qu’historique de proposer un premier prototype de l’euro numérique.

Et, sur un territoire européen pourtant riche de compétences et d’initiative dans les secteurs économiques et fintech, c’est pourtant le géant Amazon qu’on retrouve parmi ces 5 acteurs, réunis autour d’une initiative de nature à reforger en profondeur le visage économique et monétaire de l’ancien monde.

Un acteur privé, de nature purement commerciale, et Américain donc. 3 caractéristiques qu’on qualifiera poliment d’étonnantes au regard des enjeux – notamment géopolitiques et de souveraineté – emportés par la mise en place de rien moins qu’une monnaie électronique européenne unifiée, très vraisemblablement associée potentiellement à des sujets aussi peu sensibles que les datas personnelles et l’identité numérique…

>> Gagner jusqu’à 8% d’intérêts composés sur vos cryptos ? C’est possible avec FTX Earn (lien commercial) <<

Un e-euro arrivé plus vite qu’une livraison Amazon Prime ?

Selon les termes du communiqué de presse, Amazon sera en charge des e-paiements. À ses côtés, ont été sélectionnés la banque espagnole CaixaBank qui sera en charge des paiements peer-to-peer en ligne pour une application mobile, et la multinationale française Worldline, responsable de la version hors ligne.

Enfin, l’italien Nexi sera en charge des paiements en point de vente au même titre que l’organisation European Payments Initiative, un groupement de 31 banques et établissements de crédit.

La BCE semble vouloir agir vite, alors même qu’il y a peu elle indiquait que l’Euro numérique n’était pas anticipé avant 2026.

« Les cinq fournisseurs choisis correspondent le mieux aux « capacités spécifiques » requises pour le cas d’utilisation assigné. La BCE apprécie le grand intérêt manifesté pour l’exercice de prototypage. L’exercice de prototypage est un élément important de la phase d’investigation de deux ans en cours du projet d’euro numérique. Il devrait être achevé au premier trimestre 2023, lorsque la BCE publiera également ses conclusions. »

Communiqué de la BCE du 16 septembre 2022

Réputé pour la rapidité de ses livraisons, le géant du e-commerce global sera-t-il en mesure d’accélérer le processus ? Plus important encore, sera-t-il possible de renvoyer le produit en cas d’insatisfaction ? Beaucoup de questions, bien peu de réponses donc, même si une interrogation demeure : Si vous avez aimé Bitcoin au Salvador, adorerez-vous l’AmazonCoin dans la boulangerie du coin de la rue ?

Alors que l’euro numérique sera un instrument de contrôle, Bitcoin sera toujours un vecteur de liberté inédit. Et demain ou après demain vous vous féliciterez d’avoir accumulé du bitcoin pendant la crise. Inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme d’échange crypto de référence FTX. De plus, vous bénéficiez de rendements jusqu’à 8% sur tous vos actifs (lien commercial, voir conditions sur site officiel).

Hellmouth Banner

Fier rédacteur en Chef du Journal du Coin j'apporte ma petite pierre à l'édifice financier global qui émerge sous nos yeux. Les insultes, scoops, propositions de sujets, demandes en mariage et autres corbeilles de fruits sont à livrer sur mes différents comptes sociaux. Vous pouvez également venir discuter sur le groupe FB associé à l'initiative Tahiti Cryptomonnaies

Recevez un condensé d'information chaque jour