Notre avis sur Wasabi Wallet

Trading du CoinTrading du Coin

Contrairement à une croyance répandue, peu de cryptomonnaies sont anonymes, et le Bitcoin n’en fait pas partie stricto sensu. La cryptomonnaie reine est en réalité pseudonyme, c’est-à-dire qu’il est possible d’identifier les adresses impliquées dans une transaction. Le Wasabi Wallet, anciennement Hidden Wallet, est un portefeuille Bitcoin open source qui œuvre à pallier ce manque d’anonymat.

Découvrez notre avis sur le Wasabi Wallet.

Le Wasabi Wallet est disponible sur Windows, Linux et macOS. Le développement de Wasabi Wallet, alors Hidden Wallet, a débuté en décembre 2015. Adam Ficsor et d’autres développeurs ont travaillé sur ce portefeuille Bitcoin jusqu’à sa présentation initiale lors de la conférence Building Bitcoin de 2018. A l’image de son ancien nom, Wasabi cherche à protéger la vie privée de ceux qui l’utilisent.

Interface utilisateur du Wasabi wallet

L’interface du client Wasabi est sobre et minimaliste, ce qui simplifie les premiers pas mais peut laisser une certaine impression de vide.

Tout d’abord, et comme d’habitude, il vous faudra initier votre portefeuille. Pour cela, le client vous demandera de créer un mot de passe avant de poursuivre. Ne vous inquiétez pas, les caractères de votre mot de passe s’afficheront – comme pour moi – en chinois. Vous verrez plus tard pourquoi.

Une fois que vous avez choisi votre mot de passe, il vous faudra noter les 12 mots de votre seed. Conservez-les à l’abri des regards et ne les perdez pas, car ce sont ces 12 mots qui donnent accès à vos fonds. Avec votre seed et votre mot de passe, vous avez accès à vos fonds depuis n’importe quel ordinateur. Votre portefeuille est maintenant opérationnel. Vous pouvez désormais tester le mot de passe de votre portefeuille. Ici, le client Wasabi vous explique le raisonnement derrière l’affichage du mot de passe en caractères chinois.

Après avoir reçu des signalements concernant des pertes et des oublis de mot de passe Wasabi a mis en place cette expérience avec les caractères chinois afin d’interpeller l’utilisateur pour qu’il fasse plus attention à sa double saisie. Nous vous rappelons donc encore une fois que dans les cas de créations de portefeuille où vous ajoutez un mot de passe en supplément des 24 mots, il est primordial de s’assurer et de tester sa bonne saisie et sa bonne conservation – sous peine de perdre l’accès à vos précieux bitcoins.

Les fonctionnalités classiques

Comme sur tout bon wallet Bitcoin, vous pouvez bien sûr envoyer et recevoir vos satoshis. Pour en recevoir, il vous suffit de générer une adresse, puis de la communiquer à l’émetteur. Vous pouvez générer plusieurs adresses et les nommer si vous souhaitez compartimenter vos fonds.

Créer plusieurs adresses permet de brouiller les pistes et de s’assurer d’une meilleure confidentialité. Vous pouvez créer autant d’adresses que vous le souhaitez et supprimer celles que vous avez déjà utilisées ou dont vous ne vous servez plus.

Lorsque vous générez une nouvelle adresse de réception pour chaque transaction, alors il devient plus difficile de toutes les relier à vous pour des personnes qui analyseraient la blockchain Bitcoin. Si vous utilisez toujours la même adresse de réception, alors toute personne curieuse et équipée peut potentiellement plus facilement lier vos transactions à votre adresse en utilisant diverses heuristiques documentées, et finalement remonter à vous et à votre portefeuille. On peut donc ainsi avoir accès à tout votre historique de transaction et au solde de votre wallet.

En ce qui concerne l’envoi de bitcoins, le client vous donne accès à l’interface ci-dessous. Ici, vous pouvez renseigner directement l’adresse ou son nom si vous l’avez préenregistrée. Le Wasabi Wallet permet aussi de choisir le montant des frais que l’on souhaite payer. Plus le montant choisi sera bas, plus la transaction prendra de temps à être validée. Lors de chaque transaction, il vous faudra renseigner votre mot de passe.

La derrière fonctionnalité notable est la compatibilité avec les hardwares wallets afin d’ajouter un degré de protection. Le Wasabi Wallet est en voie de compatibilité avec l’intégralité des appareils de cold storage, même s’il faudra désactiver certaines des fonctions avancées que nous allons maintenant découvrir pour pouvoir s’en servir avec son Ledger.

Les fonctionnalités avancées

Le Wasabi Wallet possède deux fonctionnalités particulièrement intéressantes. La première est la construction d’une transaction “à la main”. Pour ce faire, il vous faut entrer toutes les informations relatives à celles-ci et veiller à ce qu’elle soit validée.

Cette manœuvre présente plus de risque qu’autre chose, mais permet de mieux appréhender le mécanisme des transactions Bitcoin.

Ensuite vient la possibilité d’effectuer une transaction CoinJoin. La transaction Coinjoin a été pensée dès 2013 par Gregory Maxwell.

Son but est d’augmenter la confidentialité des utilisateurs du réseau Bitcoin. Pour accomplir cela, ce type de transaction réunit plusieurs transactions de wallets différents en une seule, afin de brouiller les pistes. Sur le Wasabi Wallet, ce sont jusqu’à 100 utilisateurs qui peuvent se joindre pour réaliser une seule transaction.

Les principaux bénéfices d’une transaction CoinJoin sont une diminution des frais et une augmentation de la confidentialité de celle-ci. C’est sur l’interface ci-dessous que vous pouvez initier ce type de transaction. Tout d’abord, il faut que vous enregistriez vos fonds pour le Coinjoin.

Comme vous pouvez le voir, dans mon cas, 89 personnes ont enregistré des fonds pour le prochain Coinjoin qui devait alors avoir lieu dans les 33 prochaines minutes. Une transaction Coinjoin pour comprendre jusqu’à 100 adresses.

Les deux autres paramètres à prendre en comptent sont l’Anonymity Set et le montant minimum à envoyer pour pouvoir s’enregistrer dans la prochaine fournée de CoinJoin.

L’Anonymity Set définit la taille du groupe au sein duquel vous cachez votre transaction : plus la taille est importante, mieux vous serez dissimulé sur le principe. Rappelons cependant qu’une polémique à ce propos a éclaté courant juillet, suite au signalement d’une faiblesse possible dans l’implémentation Wasabi, soulevée par l’équipe de Samouraï Wallet – un autre wallet à visée anonymisante. Des accusations prestement rejetées par le développeur principal de Wasabi, mais dont la portée n’a pas encore été totalement éclaircie.

Enfin et pour en revenir à notre transaction, le montant minimum pour participer à une transaction CoinJoin – au moment de l’écriture de cet article – était alors de 0.10005351 bitcoin, soit 850 euros. Autant dire que vous ne viendrez pas y mixer quelques satoshis pour l’heure.

Après la phase d’enregistrement des fonds, le réseau Wasabi va vous créer une nouvelle identité TOR pour brouiller le lien entre votre adresse et vos fonds enregistrés dans le CoinJoin. La dernière étape avant que Wasabi ne transmette la transaction au réseau est la signature. Vous devez alors vérifier que tout est en ordre avant de signer avec votre clé privée. La transaction CoinJoin est maintenant en place et prête à être diffusée.

Avis final sur Wasabi

Le Wasabi Wallet revêt de nombreux avantages pour ceux qui sont à la recherche de sécurité et de confidentialité. Le client Wasabi utilise le réseau TOR pour enregistrer et diffuser les transactions, permet l’utilisation de CoinJoin et d’un hardware wallet. L’ensemble de ces caractéristiques en fait une solution complète pour sécuriser vos bitcoins et protéger votre vie privée. Le Wasabi Wallet est donc l’un des remèdes efficaces à la traçabilité du Bitcoin. Toutefois, on peut déplorer que l’interface ne soit pas plus engageante pour l’utilisateur, bien que l’efficacité soit toujours préférable à l’esthétisme pour un portefeuille bitcoin.

Avis Ethereum Wallet

Avis Jaxx Liberty

Avis Exodus

Avis Samourai Wallet

Wasabi Wallet

Simplicité d'utilisation

6.0/10

Sécurité

8.0/10

Fonctionnalités

8.0/10

Confidentialité

9.0/10

Les plus

  • Très bonne sécurité avec la compatibilité Hardware wallet
  • Intégration Coinjion
  • Nombreuses options de confidentialité

Les moins

  • Interface fonctionelle mais peu attirante
  • Du CoinJoin pas à la portée de toutes les bourses
Avatar
Juriste spécialisé en droit des affaires, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

Poster un Commentaire

avatar