La difficulté de minage des bitcoins continue de chuter !

Depuis le halving du 11 mai dernier, les mineurs de Bitcoin les moins rentables ont quitté le jeu. Cela fait baisser la puissance de calcul (hashrate) du réseau. La difficulté de minage des blocs s’ajuste alors avec un certain temps de décalage. Ce 4 avril, nous observons un phénomène rare : la difficulté a baissé deux fois consécutivement !

La difficulté de minage chute de plus de 15%

Tous les 2016 blocs précisément, soit environ 2 semaines, le réseau Bitcoin ajuste la difficulté de minage, en fonction de la puissance de calcul mise en jeu dans son consensus par preuve de travail (PoW).

Depuis le halving du 11 mai 2020, qui a divisé par deux la récompense de minage (de 12,5 à 6,25 BTC), l’effet du départ des mineurs devenus non-rentables s’est fait ressentir. Le 20 mai, un premier ajustement à la baisse de la difficulté de minage a été enregistré, de – 6 %.

Mais un fait bien plus rare vient tout juste de se produire. En effet, ce 4 juin, le réseau BTC a connu une seconde baisse consécutive de la difficulté de minage : de l’ordre de – 9,3% cette fois.

Bitcoin hashrate difficulté
Puissance de calcul (hashrate) et difficulté depuis la création de Bitcoin, avec en-dessous les derniers ajustements de la difficulté – Source : BTC.com

Le hashrate et la difficulté vont-ils tomber plus bas ?

La difficulté de minage est donc désormais tombée à 13,73 T (téras). Il faut remonter à décembre 2019 pour retrouver une difficulté aussi basse. En effet, même la panique provoquée par le krach du « jeudi noir » de Bitcoin (le 12 mars dernier) n’avait pas entraîné une telle baisse de la difficulté.

On notera aussi que le taux de hachage continue de baisser également, puisqu’il est désormais descendu à 98,3 EH/s (exahashes par seconde).

Comme le fait remarquer Sasha Fleyshmantrader chez Arca – dans son tweet ci-dessous, un tel enchaînement de deux baisses de la difficulté n’a été enregistré que 7 fois dans toute l’histoire de Bitcoin. Aujourd’hui marque donc le 8ème du genre.

La question qui se pose désormais est : est-ce que l’impact du halving a été pleinement encaissé, ou pas encore ?

En tout cas, si une troisième semaine de baisse consécutive de la difficulté devait avoir lieu, ce serait encore plus exceptionnel. Un tel événement ne s’est produit que deux fois, et la dernière était en novembre 2018, alors que le marché crypto capitulait, avec un bitcoin  à 3500 $.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Commentaires

2 responses à “La difficulté de minage des bitcoins continue de chuter !


Christian Kircher
je ne comprends pas comment peut on baisser la difficulté du mining. quelqu' un peux expliquer cela d' une facon comprehensible pour un non initié?
Répondre · Il y a 2 ans

PascaL
Je ne suis pas un spécialiste mais je vais tenter de répondre a la question. Miner, c'est résoudre un problème mathématique dont la difficulté est proportionelle à la puissance de calcul du réseau (Hashpower). Si initialement c'était un 1 CPU=1 vote, un PC lamba donc, aujourd'hui les machines (hardware) sont conçues spécificament pour trouver la solution à ce probleme algorithmique (tous differents en fonction de la crypto monnaie). C'est pour ça qu'il y a des mines (plusieurs bécanes tournent en meme temps)pour faciliter le travail (Proof of Work). Ces machines ne peuvent pas être utilisées pour d'autres taches et demandent un investissment conséquent, ce qui par conséquent assure la pérénite du réseau. Celui (la mine/le mineur) qui trouve la solution en premier, la propage au reste du réseau qui validera la reponse. Pour résumer, c'est une difficulté difficile a résoudre mais facile a vérifier.
Répondre · Il y a 2 ans

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour