BitMEX-Bitcoin-attaque

La CFTC mène une enquête depuis plusieurs mois sur BitMEX

Trading du CoinTrading du Coin

Les autorités de régulation américaines se montrent régulièrement hostiles envers tous les acteurs de la cryptosphère dont les services pourraient être utilisés par des résidents US. Cette fois, il s’avère que c’est la CFTC qui a ouvert une enquête sur la plateforme BitMEX, spécialisée dans le trading de produits dérivés de cryptomonnaies.

Une enquête sur d’éventuels utilisateurs étasuniens de BitMEX

Après Bitfinex et Tether, ou encore Binance, c’est donc BitMEX qui doit endurer le « problème des clients américains ».

Officiellement non autorisés à utiliser ces plateformes, ils sont néanmoins nombreux aux États-Unis à vouloir contourner ces bannissements arbitraires, dus à la réglementation américaine. Cette dernière oblige les sociétés de trading à posséder une licence d’exploitation pour s’adresser aux résidents américains.

La question que la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) se pose ici, c’est est-ce que BitMEX a laissé consciemment des résidents US utiliser ses services ?

L’organisme de réglementation américain considère les cryptomonnaies comme des marchandises (commodities), et estime donc avoir compétence sur les cryptos et contrats à terme (futures) proposés sur BitMEX.

Bitmex

BitMEX « se conforme à toutes les lois »

Arthur Hayes, cofondateur et CEO de BitMEX, interrogé par Bloomberg au sujet de ses passes d’armes récentes avec Nouriel Roubini, a réaffirmé au journal :

« Nous continuons à surveiller tous les développements juridiques et réglementaires à travers le monde et nous nous conformerons à toutes les lois et réglementations applicables ».

BitMEX avait également annoncé officiellement vouloir clôturer tous les comptes de ses clients nord-américains, entre fin 2018 et début 2019, justement pour se conformer à cette réglementation.

Cette enquête menée par la CFTC est toujours en cours et n’était pas publique, jusqu’aux révélations de Bloomberg. Le média rappelle toutefois que ces enquêtes ne mènent pas toujours à des allégations de mauvaises conduites.

Donc pas de FUD inutile pour l’instant, il va simplement falloir attendre un peu pour connaître le fin mot de cette histoire, dès que la CFTC annoncera les résultats de son investigation, qui fera peut-être chou blanc.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar