Grosse colère de Nouriel Roubini contre le CEO de BitMEX « diffuse la cassette, lâche ! »

Trading du CoinTrading du Coin

On ne le présente plus, Nouriel « Dr Doom » Roubini , meilleur ennemi du Bitcoin en chef, est toujours partant pour dire tout le mal qu’il pense des cryptomonnaies.  En revanche, l’économiste ne refuse pas le débat, même si son tempérament volontiers volcanique peut parfois nuire à la qualité des échanges. Alors, lorsqu’en plus il considère que ses propos vont être déformés et qu’il fait face à la mafia…

Nouvelle illustration cette semaine à un sommet blockchain à Taiwan avec une passe d’arme par Twitter interposé entre l’intéressé et le CEO de l’Exchange BitMEX, Arthur Hayes.

Rencontre au sommet

Roubini a participé il y a quelques jours à un débat avec Arthur Hayes, à l’occasion du sommet blockchain « Tangled in Taipei », au deuxième jour du Asia Blockchain Summit. Sur le fond, le débat modéré par Andrew Neil de Press Holdings a mis en relief les classiques positions inconciliables.

Selon Roubini, l’exchange BitMEX ne serait rien moins « qu’une plateforme de trading de produits dérivés “malade et pourrie”, typique de la crypto industrie ». Arthur Hayes rétorque que spéculer relève de la nature humaine et souligne que certains produits traditionnels sont plus volatils encore que la crypto. Roubini en a également profité pour attaquer les classiques défaillances en matière de KYC et d’AML, s’offrant par ailleurs une énième petite vacherie réservée à Bitcoin qui selon lui « ira asymptotiquement à zéro ».

Bitmex

Règlement de compte à Crypto-Corral

Autre problème, selon l’économiste ce débat n’aurait pas été diffusé en direct, et son contradicteur aurait en tête d’en diffuser une version tronquée et orientée. Bien évidemment, Roubini estime avoir terrassé Hayes par KO.

Le reste ressemble à un affrontement Kaaris-Booba dont la twittosphère serait le hall d’aéroport !

Inutile de vous faire subir ici l’intégralité du fastidieux dialogue de sourds par tweets interposés des intéressés. En effet, la plupart des « arguments » de nos deux larrons se sont limités à des « c’est celui qui dit qui y’est » et du « c’est même pas vrai d’abord » de bon aloi… En voici quand même un petit échantillon :

« La Crypto est une escroquerie mafieuse. Les organisateurs de la conférence ont cédé à la censure de BitMEX et n’ont pas enregistré ou diffusé mon débat avec @CryptoHayes ; ses sous-fifres ont réalisé la seule cassette du débat et la dissimule à la vue. Envoyez l’enregistrement, bande de lâches ! » Nouriel Roubini, économiste chafouin.  

« Ne vous inquiétez pas, nos enregistrements exposeront vos maigres connaissances en économie et en technologie. Après avoir vu ces cassettes, je serais surpris si on vous permettait d’entrer dans un établissement d’enseignement supérieur » Arthur Hayes, provocateur en chef

« Taisez-vous et diffusez l’enregistrement de notre débat. C’était la seule session qui n’a pas été diffusée en direct, car vous, les gangsters mafioso, avez décidé de la censurer en utilisant des pots-de-vin et de garder la seule cassette pour vous. C’est typique de votre comportement de brute. Diffusez la cassette, lâche @CryptoHayes ! Parler, c’est pas cher ! » Nouriel Roubini, économiste “Mélenchon approved”

« Bon, maintenant que j’ai éparpillé @Nouriel, c’est l’heure de faire la fête. Je verrai tout le monde au club AI vers 23h. Vous n’avez encore rien vu » Arthur Hayes, taquin

« Tu ne m’as pas éparpillé. Je t’ai démasqué, mais tu es un lâche qui cache la cassette vidéo de notre débat en mode mafioso en achetant le silence avec de l’argent. Sortez la vidéo complète – et non les points saillants manipulés – et laissez le monde en juger @CryptoHayes ». Nouriel Roubini, qu’il ne faut pas trop chauffer non plus

« Toi @CryptoHayes alias (insulte difficile à traduire impliquant la mafia) : Je suis professeur titulaire à l’Université de New York (tant pis pour votre menace idiote), pas une mauviette que vous pouvez menacer comme le ferait un gangster criminel pour obtenir le silence contre de l’argent (comme vous l’avez fait avec cette conférence) ou avec des menaces pathétiques (comme vous faites ici) » Nouriel “on touche pas aux mères ni aux diplômes” Roubini

Encore une fois, un débat de haute volée dont l’intégralité du secteur blockchain sortira grandit.

Au-delà de qui peut bien sortir « vainqueur » d’un échange de ce type, on accordera cependant le point artistique à Hayes qui s’est fendu d’un petit montage pour gentiment moquer son aîné dans sa quête de la fameuse cassette de l’événement :

Hellmouth Banner
Crypto-enthousiaste, Polynésien de cœur vivant à Tahiti, Hellmouth Banner anime la page TahitiCryptomonnaies. "Après 10 ans dans le Pacifique Sud, je suis convaincu que les peuples du Pacifique Sud nous montrerons des chemins inédits à suivre, y compris dans les Nouvelles Technologies".

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
TrollDetector
Invité
TrollDetector

L’hypocrisie dans toute sa splendeur, il ne cesse de crier que le block chain ne sert à rien mais se fait inviter et payer partout oû il peut … ces buzzs ne sont qu’une technique et tactique pour amuser la gallerie….