Binance : Fermeture prochaine aux clients US, Binance America à venir

Trading du CoinTrading du Coin

Les hésitations de la législation US continuent d’agiter la cryptosphère. Binance se voit obliger de créer un service spécifique aux résidents étasuniens, tout en fermant prochainement et préventivement l’accès de son exchange principal à ces derniers. Une suite logique, alors qu’il y a quelques jours déjà, l’exchange avait dû faire de même pour son DEX ?

Binance.com ferme ses portes aux USA sous 90 jours

C’est le site d’assistance de Binance qui affiche désormais la couleur, mais de manière détournée : « Dans le cadre de ses efforts continus en matière de conformité », le crypto-exchange a signalé après plusieurs mises à jour successives ce jour de ses conditions d’utilisation que le site ne pouvait plus servir de clients résidant aux USA. De facto, tous les utilisateurs tradant depuis le sol américain sont donc désormais considérés comme ne respectant pas les sacro-saintes conditions d’utilisation actualisées, et ils verront leur accès au site limité après un délai de 90 jours.

Ainsi, à compter du 12 septembre 2019, ces utilisateurs « continueront d’avoir accès à leur portefeuille et à leurs fonds, mais ne pourront plus trader ou déposer sur Binance.com ».

Un sacré revirement, quand on sait qu’au moins 15% du trafic de Binance provient de clients américains, comme l’a rappelé le crypto-média The Block à l’aide du graphique ci-dessous.

Welcome Binance.US (aux services très limités)

En réponse à ce fâcheux événement, Binance annonce le lancement prochain d’un site Binance.US, à partir d’une filiale basée aux Etats-Unis, cooptée par BAM Trading Services, un partenaire approuvé par le Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN).

Problème, comme Larry Cermak le fait remarquer sur Twitter : Là où Binance.com peut compter sur plus de 150 cryptomonnaies différentes, l’offre initiale de Binance.US devrait être beaucoup plus limitée. Il est ainsi probable de voir le site ne proposer que Bitcoin (BTC) et Ethereum (ETH) comme primo-paires, du moins à son lancement.

Bien qu’il soit encore difficile d’estimer dans l’immédiat l’impact précis de cet événement, à la fois pour Binance et son modèle d’affaires mais aussi pour la sphère crypto dans son ensemble, il s’agit à n’en pas douter d’une illustration supplémentaire de l’entrée assurée des régulateurs dans le crypto-game.

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici