SEC

“Il reste du travail” avant un ETF Bitcoin, selon la SEC

Trading du CoinTrading du Coin

Jay Clayton, le président de la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine, s’est exprimé récemment à propos des ETF Bitcoin toujours attendus de pied ferme par la cryptosphère. 

Une SEC encore frileuse pour les ETF

Jay Clayton était donc invité à se prononcer au micro de CNBC, concernant le sujet des ETF Bitcoin. Ces véhicules financiers indexés sur des valeurs mobilières doivent être approuvés par le gendarme financier américain avant toute mise sur le marché. Les premiers ETF Bitcoin sont en discussion depuis 2017. Lorsque son interlocuteur Bob Pisani lui a demandé si des ETF Bitcoin allaient finir par arriver sur le marché, Jay Clayton a répondu par la positive, mais a considéré qu’il y “a encore du travail à faire.”

Selon le président de la SEC, des progrès ont été réalisés du côté des entreprises de l’écosystème crypto depuis 2017. Cependant, deux points restent critiques et bloquants pour la SEC aujourd’hui.

Dans un premier temps, le gardiennage des fonds pose question. Selon son président, la SEC doit pouvoir s’assurer que les plateformes souhaitant proposer ce type de produit sont en mesure de stocker de manière sécurisée les bitcoins engagés dans leurs activités.

Dans un second temps, c’est le cours du Bitcoin qui inquiète la SEC. Comme celui-ci est principalement échangé sur des places de marché non régulées, il faut réussir à prouver qu’il n’est pas soumis à des manipulations de marchés.

Ras-le-bol des échanges

Sans doute lassées d’avoir vu leur demande d’ETF repoussée de trop nombreuses fois par la SEC, certaines plateformes ont décidé de se passer de leur accord.

C’est le cas de VanEck et SolidX, qui ont décidé de lancer une version de leur ETF, qui ne soit pas un ETF, mais se présentant plus ou moins comme tel. Ceci-ci a été rendu possible en ouvrant l’accès uniquement aux “acheteurs institutionnels admissibles”, un tour de passe-passe qui semble cependant être un échec cuisant. En effet, selon les données publiées par l’entreprise le total des actifs investis dans ce simili-ETF ne s’élèverait qu’à 41 400$ après une semaine de mise sur le marché.

Pour autant, il va falloir attendre d’observer l’accueil des nouveaux produits financiers adossés au Bitcoin encore en gestation pour se faire une idée de la véritable demande du marché. Qu’il s’agisse de la sortie potentielle de véritables ETF validés ou de l’ouverture toute prochaine de Bakkt, les choses pourraient bien changer sous peu.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Poster un Commentaire

avatar