France : Bruno Le Maire invite Bitcoin au G20

Trading du CoinTrading du Coin

Face au danger spéculatif du bitcoin, qui est pour certains une bulle sur le point d’éclater, la France cherche à tout prix à régulariser les transactions en cryptomonnaie dans le pays. Mieux encore, le gouvernement français envisage de convaincre d’autres pays à étudier ensemble ce sujet qui devient de plus en plus pressant.

Le bitcoin à l’honneur au prochain G20 ?

Plusieurs pays du monde cherchent à réguler bitcoin et les cryptomonnaies, y compris la France, alors pourquoi ne pas unir les forces et trouver des stratégies de régulation communes ? C’est en tout cas ce que souhaite le gouvernement français, à l’instar de Bruno Le Maire. Ce dernier envisage de le mettre à l’ordre du jour du G20 qui se déroulera en Argentine :

« Je vais proposer au prochain président du G20, l’Argentine, que lors du sommet en avril, nous discutions tous ensemble de la question du bitcoin. Il y a évidemment un risque de spéculation. Nous devons examiner cela et voir avec tous les autres membres du G20 comment réguler bitcoin. » Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances français.

Reste maintenant à savoir si l’Argentine, ainsi que les autres nations seront d’accord pour discuter ensemble des problèmes liés aux monnaies numériques à l’occasion du sommet en avril prochain.

La France déjà sur la route de la régulation

Quoi qu’il en soit, le gouvernement français n’attendra pas la réponse des organisateurs du G20 pour poursuivre ses projets de régulation liés aux cryptomonnaies. On rappelle d’ailleurs que le ministère des Finances a récemment dévoilé une ordonnance autorisant l’utilisation de la blockchain, la technologie sous-jacente de la plupart des monnaies numériques, dans la transmission des titres financiers non cotés.

De son côté, l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) a lancé fin octobre une démarche visant à encadrer les ICO, et aussi pour mettre en place une « sandbox » baptisée UNICORN comme celles que l’on trouve déjà au Canada et en Angleterre. Le G20 pourrait ainsi être l’occasion de réaliser une politique internationale unifiée, et surtout, cohérente.

Sources : Coindesk ; Bitcoinist ; CryptoVest

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

5
Poster un Commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
William O'Rorke
Invité

Bonjour Julien, merci pour cet article. Le programme UNICORN de l’AMF n’est pas, il me semble, une “sandbox” mais un programme d’accueil et de recherche sur les ICOs. Concrètement, le premier cas vise à exclure l’application de certaines règles à des projets pour une certaine durée alors que le second vise à accompagner les startups dans leurs ICOs pour éviter une violation des textes en vigueur.

AtomicBoy44
Invité
AtomicBoy44

Il faudrait rappeler une chose a ces politiciens et soi-disant experts a tout genre qui s’exprime sur des choses qu’ils ne comprennent pas parce qu’ils ne veulent pas essaye de comprendre la technologie derrière mais seulement pomper du fric sur le dos des gens qui eux la comprennent et l’exploite. La seule chose qu’il doivent savoir c’est que s’ils veulent “réguler” (ils n’ont que ce mot dans les pensées et ils le pensent si fort que leurs lèvres le bafouille sans cesse depuis 3 mois …) nous, mineurs, pourrons tjrs aller faire un tour sur les réseaux totalement chiffrés. je constate qu’une place comme novaexchange est dans le réseau Tor et un crypto comme l’ONION Coin pourrait bien faire des bonds énormes s’ils cherchent a confisquer plutôt que prélever une taxe ÉGALE a celle déjà en vigueur dans les déclarations d’impôts. Veulent-ils vraiment pousser les mineurs et tradeurs de clefs… Lire la suite »

trackback

[…] Aso, le ministre des Finances du Japon, a récemment rebondi sur les déclarations de Bruno Le Maire, qui invitait à la discussion sur le Bitcoin au […]

trackback

[…] Le ministre des Finances allemand a rebondi sur les propos de Bruno Le Maire, qui invitait le G20 à tenir une discussion autour des cryptomonnaies. […]

trackback

[…] Bruno Le Maire se penche de plus en plus sur la réglementation cette année, au point de vouloir convaincre le G20 d’en faire une priorité. Bruno Le Maire n’en reste pas là et décide même de lancer une mission spéciale sur les […]