Effondrement de Bitcoin ? Même pas peur, ce géant de la finance fait main basse sur le minage

Aucun relâchement, malgré la crise – La baisse du cours du Bitcoin a sérieusement affecté les finances des professionnels du minage et, pour y faire face, les choix sont limités. Vendre à perte leurs précieuses cryptos, vendre du matériel, licencier du personnel ou faire rentrer au capital de nouveaux investisseurs : ils font partie des rares options sur la table pour redresser leurs finances en attendant des jours meilleurs. Iris Energy vient de choisir la dernière possibilité pour continuer d’investir, malgré le contexte actuel, et résister à la concurrence qui s’annonce farouche dans les années à venir. Quand les faiblesses des uns deviennent les opportunités des autres, voici le récit d’un jour ordinaire dans la finance internationale.

B. Riley Financial : un partenaire d’envergure en plein bear market

Après un plus haut depuis bientôt un an à presque 70 000 dollars, le cours du Bitcoin oscille désormais entre 20 000 et 25 000 dollars depuis plusieurs mois. Et forcément, à ce prix-là, les mineurs ne sont plus aussi rentables que l’année dernière. Mais pour autant, les industriels du minage ne souhaitent pas se séparer de tous leurs satoshis au moindre coup de Grisou sur les marchés. Ils ont donc besoin de réduire leurs coûts ou de trouver de l’argent frais pour continuer à fonctionner.

Concernée par ces problématiques, la société australienne Iris Energy a déclaré cette semaine qu’elle venait de signer un accord commercial avec B. Riley Financial, une société de conseil aux entreprises et de services financiers américaine.

Vendredi dernier, un dossier a été déposé auprès de la SEC à New York. Il concerne précisément un accord entre B. Riley Financial et Iris Energy à propos de l’« offre et de la vente potentielle d’un maximum de 25 millions d’actions ordinaires », le tout pour une valeur de 100 millions de dollars.

B. Riley Financial signe un accord avec Iris Energy pour augmenter ainsi son exposition au minage de cryptomonnaies
Les mineurs de bitcoins ont besoin de trouver des soutiens financiers en cette période de vaches maigres

>> Des rendements qui se jouent du bear market, c’est sur AscendEX (lien commercial) <<

Alors que Bitcoin chute, Iris Energy trouve de l’argent frais

Le dossier précise que B. Riley a 24 mois pour finaliser l’achat, à compter du jour de dépôt du dossier, et qu’elle est tenu de le faire « dès que possible ». Un an après sa cotation en bourse, le mineur continue son développement et compte bien utiliser cet apport d’argent pour accélérer son expansion. La société de minage a tenu à préciser ses intentions dans le média The Block :

« Nous avons l’intention d’utiliser ces fonds pour financer l’achat de matériels de minage et pour l’acquisition de centres de données. (…) mais aussi pour le fonds de roulement et les besoins généraux de l’entreprise. »

Core Scientific, une autre société minière, a déjà conclu un accord du même type avec B. Riley, mais a quand même dû se séparer d’une partie de ses bitcoins… tout comme Bitfarms ou encore Compute North, qui a carrément mis les clés sous la porte. Dur dur d’être mineur quand les cours baissent, que les factures tombent et que les bilans ne sont pas bons. Il faudra avoir les reins solides pour tenir jusqu’à une potentielle amélioration sur les marchés que certains appellent de leurs vœux.

La chute des cours impacte aussi les mineurs. Profitez des conditions actuelles de marché pour accumuler tranquillement du Bitcoin. Inscrivez-vous dès maintenant sur AscendEX et profitez de rendements incroyables avec AscendEX Earn (lien commercial).

Ben Canton

Prof à la ville comme à la scène, vulgariser et expliquer c'est mon quotidien. Crypto-agnostique pratiquant, je cherche la lumière dans les ténèbres des internets en essayant d'éviter les querelles de chapelles ! En attendant la révélation, j'achète du Bitcoin pour mes enfants et je m'enthousiasme pour les projets à destination du grand public.

Recevez un condensé d'information chaque jour