Blockstream-bitcoin-btc

Blockstream dévoile des installations de minage et annonce Blockstream Mining

Trading du CoinTrading du Coin

L’entreprise Blockstream vient de dévoiler de conséquentes installations de minage de bitcoins basées notamment au Canada, représentant une capacité énergétique combinée de 300 mégawatts. A elles seules, ces infrastructures représenteraient potentiellement 7.5% de la puissance mondiale totale de minage. L’entreprise compte mettre à disposition cette puissance de feu pour de la location auprès de sa clientèle, pour le moment exclusivement composée d’entreprises, mais également à terme de particuliers. 

Blockstream se félicite de son émergence en tant qu’acteur majeur sur le marché. En effet, selon elle, c’est bien la décentralisation de Bitcoin qui en sortirait gagnante.

Un secret bien gardé

C’est ce qui s’appelle avoir le sens de la discrétion !  C’est à la surprise générale que l’entreprise crypto Blockstream, bien connue pour avoir mis en place un satellite partageant la blockchain de Bitcoin depuis l’espace, l’a annoncé : l’entreprise est présente sur plusieurs sites géants de minage de Bitcoin au Québec, au Canada et à Adel, en Géorgie. 

Selon Adam Back, CEO de Blockstream, les opérations de minage auraient débuté en 2017, comme une riposte préventive à une centralisation potentielle du réseau.

Grâce à ces installations, ce sont pas moins de 300 mégawatts dont va disposer l’entreprise, à partir d’une énergie présentée comme principalement hydroélectrique.

La puissance de feu de Blockstream va ainsi compter pour 6 exahashes de puissance de minage ce qui représente quand même dans les 7.5% du hashrate mondial total !  Pour aussi impressionnant que cela paraisse, relevons tout de même que ce chiffre était encore plus important par le passé : c’est uniquement en raison de la montée en flèche ces dernières semaines du taux de hashrate que ce taux a diminué, puisqu’il aurait représenté près de 10% il y a un mois.

Blockstream Bitcoin mining
Y’a encore plein de place, je dis ça, je dis rien ; Source : BENJAMIN MEJIA/BLOCKSTREAM

Une offre commerciale toute prête et déjà des clients prestigieux

C’est dans un article du blog de l’entreprise qu’il est possible d’en apprendre un peu plus. Ainsi, Blockstream explique qu’elle propose une solution d’hébergement et de fourniture de services d’entretien et de gestion de minage au profit des entreprises et des institutions. Mettant en avant le fait que d’importantes barrières à l’entrée empêchent à l’heure actuelle les mineurs les plus modestes de participer à la vie de la blockchain de Bitcoin, elle viserait donc à terme de proposer ces services aux particuliers également.

Pour le versant entrepreneurial, quelques clients prestigieux sont d’ores et déjà nommés dans le communiqué, parmi lesquels l’entreprise Fidelity, un des principaux gestionnaires de fonds de la planète, et Reid Hoffman, co-fondateur de LinkedIn.

Combattre le feu par le feu

C’est également un tour de force en relations publiques qu’à eu à exécuter Samson Mow, un des cadres de Blockstream, car la nouvelle avait de quoi secouer et il fallait rassurer. Si certains commençaient déjà à convulser en découvrant que Blockstream avait représenté près de 10% du hashrate total, et se laissaient aller à des théories conspirationnistes maintenant classiques, Samson est resté bien plus mesuré : si son entreprise fait tout cela, c’est PRÉCISÉMENT pour apporter plus de décentralisation. L’argument peut s’entendre, mais d’aucuns grinceront quand même des dents. Pour autant, c’est parce qu’il y a quelques spécificités, qui changent tout :

  • l’entreprise annonce l’utilisation exclusive de matériel non-Bitmain, à savoir des ASIC produits par Bitfury, Ebang, MicroBT ou encore d’autres fabricants.
  • La Blockstream Pool s’appuiera sur le déploiement du protocole BetterHash, censé rendre leur souveraineté aux mineurs coopérant au sein d’une même pool, leur permettant de sélectionner les transactions à inclure dans les blocs sans dépendre de l’opérateur de la pool.

« Je ne crois pas que ce que fait Blockstream pose des risques de centralisation. En fait, Blockstream Mining permet de décentraliser l’écosystème du minage de Bitcoin de bien des façons. Nous minons à notre profit avec seulement une petite partie de notre énergie disponible, le reste étant alloué aux clients, et nous avons l’intention de rendre le service d’hébergement accessible aux petits mineurs qui, autrement, ne seraient pas en mesure d’exploiter efficacement. De plus, en utilisant le protocole BetterHash dans notre pool minier, tous nos clients peuvent opérer leurs propres nœuds complets (…). Cela signifie que le pool ne peut pas utiliser son niveau de hashrate pour censurer des transactions ou pour signaler de manière déloyale qu’il est prêt pour des mises à jour du protocole Bitcoin – ce qui s’est produit dans le passé comme avec SegWit2x. » Samson Mow, CSO de Blockstream.

Ainsi, Blockstream fait mine d’apporter quelques garanties afin de limiter ce qui pourrait s’annoncer comme un pouvoir colossal, au creux de bien peu de mains. A l’image des débats autour de la Libra de Facebook, on peut en effet se demander si les promesses d’aujourd’hui engageront l’avenir.

Grands pouvoirs… grandes possibilités ?

Il n’aura bien-sûr pas fallu longtemps pour que le sujet anime la communauté crypto, plus particulièrement sur fonds d’éternelle rivalité entres les différents enfants illégitimes de Bitcoin, de BitcoinCash à Bitcoin SV

En effet, alors même que dans le passé récent ces jeunes blockchains on pu connaître quelques épisodes tumultueux, laissant songeur sur leurs capacités de résilience en cas d’agression un peu plus franche, la cryptosphère Twitter-addict s’interroge déjà sur ce qu’il pourrait advenir si ce pool de mineurs pour le moins imposant et disposant de pareilles ressources voulait s’amuser un peu…

« Donc, on est d’accords @Blockstream contrôle maintenant plus qu’assez de hashrate pour attaquer $BCH et $BSV en même temps… J’ai hâte d’entendre les prochaines théories du complot ! »

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Hellmouth Banner
Crypto-enthousiaste, Polynésien de cœur vivant à Tahiti, Hellmouth Banner anime la page TahitiCryptomonnaies. "Après 10 ans dans le Pacifique Sud, je suis convaincu que les peuples du Pacifique Sud nous montrerons des chemins inédits à suivre, y compris dans les Nouvelles Technologies".

4
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Vincent
Invité
Vincent

Attention, il y a une coquille dans le paragraphe “Combattre le feu par le feu” : Il faut lire “pour apporter plus de DÉcentralisation”, et non pas “pour apporter plus de centralisation”…