Bitcoin depuis l’espace

Trading du CoinTrading du Coin

Comme vous le savez peut-être, Crypto Lyon organise un évènement de démonstration d’une connexion au fameux “satellite Bitcoin” le 7 mars. Nous profitons de l’occasion pour vous en parler un peu plus.

Pourquoi se connecter à Bitcoin via un satellite ?

Bitcoin est accessible partout et tout le temps à la seule condition d’avoir une connexion internet. Mais si celle-ci vient à manquer, il n’est alors plus possible d’échanger avec le reste du réseau : nous ne pouvons donc pas effectuer de transactions, synchroniser la blockchain, etc. Cela peut paraître évident, voire risible, mais ça reste une dépendance du système et un problème pour la plus grande partie des terriens.

Pour offrir une alternative à ce problème, Blockstream (une entreprise fondée en 2014 développant des services liés à Bitcoin) a eu l’idée de louer de la bande passante sur des satellites géostationnaires afin de diffuser la blockchain depuis l’espace.

À ce jour il y a 5 satellites qui couvrent la quasi-totalité des zones habitées de la Terre.

Et en pratique on fait comment ?

On rentre maintenant dans la partie amusante, la partie hardware !

Il est théoriquement assez simple d’établir une connexion par satellite, une antenne parabolique, un décodeur, et hop c’est réglé. Mais la théorie et la pratique étant deux choses très différentes, nous allons prendre le temps d’expliciter cette dernière, à travers l’expérience d’Emmanuel, l’un des fondateurs de Crypto Lyon.

“Je me suis tout d’abord rendu sur le tuto officiel de Blockstream Satellite qui explique l’installation étape par étape. Il est très bien détaillé, mais attention ! Si comme moi vous n’avez pas l’habitude de manipuler des antennes et des signaux Super Haute Fréquence, vous risquez de rencontrer quelques embûches en chemin.”

On commence par vérifier que l’on est bien dans la zone de couverture d’un des 5 satellites (si vous êtes en France, il n’y a aucun problème) puis on note le nom de celui qui nous intéresse, en l’occurrence le satellite TELSTAR 11N.

On réunit ensuite tout le matériel nécessaire :

  • une antenne parabolique (minimum 45cm) avec son support
  • un LNB avec son ampli
  • un récepteur/décodeur USB
  • du coaxial pour câbler tout ça

Il existe une liste du matériel recommandé par Blockstream :

Il vous faudra simplement remplacer le LNB par le suivant.

J’ai donc utilisé exactement ces pièces pour le montage (sauf la parabole que j’ai remplacé par une Triax de 80cm)

À noter : l’ampli du LNB (le “power”inserter”) conseillé par Blockstream fonctionne en 110V, il faut donc un petit transfo en plus (110V/220V) pour le faire fonctionner correctement.

Une fois que tout est assemblé, on peut enfin partir en quête du signal !

Orientation de la parabole et recherche du signal

On doit viser le satellite TELSTAR 11N, pour cela il nous faut 3 paramètres : l’altitude, l’azimut et la polarisation. Pour avoir ces valeurs en fonction de notre localisation géographique on utilise soit une appli smartphone (Satellite Pointer) soit l’outil d’alignement fournit par Blockstream. Je conseil cependant d’utiliser l’appli qui est bien plus pratique.

Pour l’altitude et l’azimut il suffit de tourner/incliner la parabole, mais attention pour la polarisation c’est le LNB qu’il faut tourner (tout est schématisé dans l’appli).

Une fois la parabole grossièrement orientée on peut allumer le soft pour essayer de visualiser un signal autour de 11.5 GHz, la fréquence d’émission de notre satellite.

Il va falloir maintenant faire varier très légèrement les différents angles un par un jusqu’à obtention du fameux signal, un “plateau” de 200 kHz de large.

Visualisation du signal avec gqrx

Ultime étape, récupération des blocs et synchronisation du wallet

Maintenant que nous avons un signal optimal, il est temps de décoder tout ça et de récupérer des données utilisables par le wallet, Bitcoin FIBRE.

Heureusement pour nous le soft de Blockstream, blocksat-rx, démodule le signal et met en forme le résultat pour être correctement interprété par le wallet.

Il suffit simplement de dire à Bitcoin FIBRE où se trouve le fichier créé par blocksat-rx!

À noter: il faut préalablement synchroniser le wallet (max 100 blocs de retard), car le satellite ne diffuse pas tout l’historique

Ça y est nous pouvons couper la connexion internet et vérifier que nous sommes synchronisés par satellite !

Des nœuds Bitcoin dans l’espace ?

Dans l’idée de décentralisation et sécurisation du réseau, Blockstream compte bien ajouter des nœuds en orbite, mais pour l’instant ces derniers ne sont pas des full node (Abréviation pour fully-validating node) : ils ne vérifient pas les blocs reçus, n’ont pas de peers, ne reçoivent pas de transactions d’autres nœuds du réseau, ne les vérifient pas, ni ne les partagent. Ils sont connectés à un seul émetteur qui diffuse depuis la terre. Ce mode de fonctionnement est discutable : nous avons une entreprise, Blockstream, qui propage sa propre version d’une centaine des derniers blocs. Ce n’est toutefois que la V2 du projet.

Tout n’est pas parfait, mais les choses avancent vite et nous pourrons sûrement bientôt faire une transaction bitcoin complète sans avoir besoin d’internet (et nous l’espérons sans avoir besoin d’un seul tiers de confiance) !

 

PARTAGER
Antoine Poinsot
Yet another Bitcoin promoter. [email protected]m ~ github.com/darosior ~ crypto-lyon.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici