Liquid-Blockstream

Blockstream annonce les atomic swaps sur Liquid Network

Trading du CoinTrading du Coin

Parmi les nombreux projets sur lesquels travaille Blockstream (Bitcoin, un satellite, Lightning Network, etc.) se trouve le projet Liquid, une sidechain à Bitcoin. L’équipe vient d’annoncer une nouvelle avancée en publiant une documentation technique permettant la réalisation d’atomic swaps.

Qu’est-ce que Liquid ?

Liquid est une blockchain (enfin, une sidechain plus précisément) dédiée aux échanges professionnels de gros volumes d’actifs, permettant de réaliser des transactions rapides et confidentielles entre ses participants. Le premier bloc a été produit le 27 septembre 2018.

Il est aussi possible d’échanger non seulement des monnaies fiduciaires telles que l’euro et le dollar, mais également tous types de services, données, marchandises ou informations. Ce sont les fameux issued assets.

Les 3 types d’issued assets

Les issued assets se présentent sous différentes formes:

  • Les pegged tokens, qui répliquent la valeur d’un token existant. Par exemple, le L-BTC est un actif qui réplique exactement le prix d’1 bitcoin sur Liquid.
  • Les monnaies fiduciaires tokénisées, qui répliquent la valeur d’une monnaie fiduciaire. On les appelle aussi stablecoins.
  • Les tokens “classiques”, semblables aux ERC-20 développés sur Ethereum.

Ainsi, il sera à présent possible d’effectuer des échanges – swaps –  entre deux actifs différents, on-chain, de manière décentralisée et sans tiers de confiance grâce aux hashed time-locked contracts.

Cette implémentation est un pas de plus en termes d’efficacité et de réduction des coûts d’échange de Bitcoin et autres actifs évoluant sur la sidechain Liquid.

Malheureusement, le tweet ne mentionne pas le support des securities tokens ayant pourtant été introduit en mai sur Liquid, à travers la plateforme Liquid Securities.

Ceci est probablement dû à la nature changeante de ces tokens, qui peuvent être non-divisibles selon les actifs sous-jacents qu’ils représentent (par exemple lorsqu’ils représentent une part d’entreprise).

Peu d’informations disponibles

L’équipe de Blockstream n’a à ce jour dévoilé que très peu d’informations concernant les détails d’implémentations de cette nouvelle solution.

L’introduction discrète de la fonctionnalité s’est faite par le biais d’un tweet ainsi que la publication d’une documentation technique d’installation.

Cette documentation accompagne les utilisateurs dans l’installation et la configuration d’un nœud Liquid, permettant d’accepter les connexions provenant du Liquid swap tool.

La fonctionnalité n’est cependant pas compatible avec les anciennes versions du portefeuille Liquid développé par Blockstream et nécessite l’installation de la dernière version en date.

PARTAGER
Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici