Explosion

Le PDG de Mastercard atomise la cryptomonnaie de Facebook

Trading du CoinTrading du Coin
4.5
(43)

Tacle deux pieds décollés – Après son annonce en fanfare en juin 2019, le projet de stablecoin de Facebook – la Libra – a rapidement déchanté. Face à la forte opposition des gouvernements et des banques centrales quant au nouveau projet de Mark Zuckerberg, de nombreux mastodontes du paiement d’abord partenaires ont rapidement quitté le navire. Ce fut notamment le cas pour Visa et Mastercard. Il se trouve que le PDG de Mastercard vient justement de détailler les raisons du départ de sa société. 

Le modèle Libra pose question

Lors d’une interview auprès du Financial Times parue ce 3 février, le PDG de Mastercard Ajay Banga a expliqué pourquoi sa société avait pris la décision de se distancer de la fameuse libra de Facebook.

En premier lieu, Ajay Banga doutait du modèle économique de la Libra :

« Quand vous ne comprenez pas comment [vous êtes censés gagner de l’argent], cela signifie qu’il sera gagné d’une manière que vous n’aimerez pas ».

En plus de ce questionnement crucial sur le business model et la rentabilité d’une participation au groupe de validateurs de la libra, le CEO de Mastercard s’est épanché sur une crainte liée à l’intégrité des données transitant sur ce futur réseau.

Suite au scandale de Cambridge Analytica, Ajay Banga semble donc avoir pesé le pour et le contre en terme de relations publiques : c’est peu de dire qu’actuellement, « les gens ont peur de la transparence numérique », d’autant plus vis-à-vis de Facebook.

Quelle raisons d’être ?

Mais M. Banga n’en est pas resté là : à ses yeux, la conformité-même du stablecoin Libra avec les réglementations financières existantes est plus que discutable. Il faut dire que l’idée initiale devant amener la création d’une monnaie universelle aurait fait faire la grimace au dirigeant, devant la réalité des faits : comment prétendre favoriser l’inclusion financière alors que tous les fonds sont censés transiter obligatoirement par le wallet propriétaire de l’Association Libra, Calibra ?

« [Le projet Libra] est passé de cette conception altruiste, à son wallet propriétaire [Calibra]. Je me suis dit : “Il y a un truc qui cloche”. », Ajay Banga

Avec le récent abandon du projet par Vodafone, les 28 membres fondateurs de l’Association Libra ne sont plus que 20 désormais (sur les 100 prévus pour la gestion du réseau). À ce stade, il est encore difficile de dire si la Libra se relèvera de ces débuts plus que difficiles… et si oui, sous quelle forme et avec quelles ambitions.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.5 / 5. Nombre de votes : 43

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Lucifery
Invité
Lucifery

MasterCard PCS sont des escros