Les stablecoins sur le grill au Congrès US : le politique qui détestait Tether (USDT)

Le rapport explosif de Coin Metrics du 1er février 2022 montrait chiffres à l’appui l’essor des stablecoins en 2021. Des doutes subsistent cependant quant à la continuité de cette forte croissance en 2022 à cause de la mise en place potentielle d’obstacles réglementaires cette année. Les stablecoins doivent convaincre les législateurs et les régulateurs de leur capacité à gérer les risques qu’ils font peser sur ses utilisateurs, s’ils ne veulent pas être victimes d’une réglementation stricte du secteur. Et c’est malheureusement plutôt mal parti pour le moment, si on s’en réfère aux propos sur les stablecoins de cet élu républicain de l’Ohio à la Chambre des représentants des États-Unis.

>> Venez faire vos premiers pas dans l’univers des cryptomonnaies sur KuCoin (lien affilié) <<

Tether (USDT) passe un sale quart d’heure

Warren Davidson qui est pourtant un fervent défenseur des cryptomonnaies, n’a pas mâché ses mots sur Tether (USDT), lorsqu’il a partagé son analyse au media The Block, concernant les risques financiers liés aux stablecoins. Tether serait, selon le représentant du 8e district de l’Ohio, « une bombe à retardement ».

Il estime même que la SEC devrait s’intéresser plutôt « à Tether qu’à Ripple et XRP », reprochant au stablecoin son manque de transparence :

« Ils reconnaissent des zones d’ombre, mais ils ne divulguent pas ce que c’est exactement. C’est là que je pense qu’un cadre qui oblige à la divulgation permettrait de protéger les investisseurs. »

Warren Davidson a donc fait clairement connaître sa position sur les stablecoins. Cet homme politique – membre de la Commission des services financiers de la Chambre des représentants – devait examiner le 8 février 2022 un rapport crucial dédié aux stablecoins.

Des dollars en train de brûler

Les stablecoins se seraient bien passés d’un adversaire supplémentaire, sachant que l’audition a été dirigée par Nellie Liang, sous-secrétaire au Trésor pour les finances nationales. Nellie Liang devrait avoir tendance à s’aligner sur la demande du President Working Group (PWG) dirigé par la secrétaire au Trésor, Janet Yellen, connue pour ses discours hostiles à Bitcoin (BTC).

Le PWG demande notamment la stricte limitation par le Congrès de l’émission de stablecoins aux institutions de dépôt réglementées (c’est-à-dire les banques).

Les adversaires de Bitcoin qui fantasment sur son interdiction n’ont toujours pas réussi à concrétiser leur rêve. Pour autant, les gouvernements ont démontré leur capacité à stopper net les velléités de stablecoins trop entreprenants, à l’image du feu Diem de Facebook.

Vous cherchez une bourse crypto sérieuse pour vous aider à élaborer et mettre en oeuvre votre stratégie d’investissement dans les cryptomonnaies ? Idéale pour faire vos premiers pas dans la nouvelle finance, la plateforme Kucoin n’attend plus que vous (lien affilié)

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour