Avec ses 5 bitcoins, la sénatrice US Lummis donne une leçon monétaire au dollar et met en garde pour l’avenir

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Un pour tous, tous pour Bitcoin ! – La sénatrice du Wyoming, Cynthia Lummis, s’est fait un nom dans la cryptosphère en avouant très tôt son amour profond pour Bitcoin. Elle est à l’origine de nombreuses initiatives visant à encadrer et promouvoir l’usage des actifs numériques par les particuliers, dont la création de la commission sénatoriale pour l’innovation financière. La semaine dernière, la sénatrice s’est de nouveau illustrée par ses propos, en déclarant être ravie de la baisse du prix de Bitcoin, car c'est une opportunité pour elle d’augmenter ses avoirs.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-short-euro-Bitcoin-BTC.png.

La diversification pour lutter contre l'inflation

La sénatrice Lummis a été l’une des invités du « CNBC Financial Advisor Summit », le 29 juin dernier. Lors son intervention, elle est revenue sur la relation entre le Wyoming et l’innovation financière et a longuement évoqué le sujet de l’inflation et des actifs numériques. Pour rappel, le Wyoming est l’un des premiers États à avoir mis en place un cadre réglementaire pour les devises numériques.

« J'aimerais que les cryptomonnaies, comme Bitcoin, fassent partie d'une allocation d'actifs diversifiée utilisée dans les fonds de retraite et autres investissements aidant les particuliers à épargner pour leur futur. »

Cynthia Lummis

La sénatrice Lummis insiste sur la notion de diversification, car elle a conscience que la majorité des particuliers conservent leur épargne en dollar, alors que la politique monétaire menée par son gouvernement ronge perpétuellement celle-ci :

« Le Congrès dépense des trillions et des trillions de dollars, et inonde notre économie ainsi que l'économie mondiale du dollar américain. Il est impossible que cela ne dévalue pas le dollar américain. Je m'inquiète du fait que tout notre capital de retraite soit libellé en dollar américain. »

Cynthia Lummis

Au cours de l'interview, Lummis a révélé qu'elle possède actuellement 5 bitcoins, ayant acheté son premier BTC en 2013 pour la modique somme de 330 dollars. Malgré son optimisme à l'égard de Bitcoin, elle rappelle que la diversification est la clé et qu'il ne faut pas partir all in sur Bitcoin :

« Je ne souhaite pas que tout le monde place tout son argent sur Bitcoin, tout comme je ne souhaite pas que tout le monde place son argent en dollar et le mette sous un matelas. »

Bien que l’Internal Revenue Service (IRS), le fisc US, ait autorisé les particuliers à inclure des actifs numériques dans leur plan de retraite depuis 2014, cette pratique était restée anecdotique. Toutefois, du fait des craintes grandissantes quant au retour durable de l’inflation, de nombreux acteurs se positionnent sur ce segment. Des États-Unis jusqu’à la Nouvelle-Zélande, les régimes d’épargne retraite commencent à se garnir de bitcoins.

La sénatrice Lummis a tout compris : Bitcoin est le parfait outils anti-inflation et a été inventé pour apporter plus de libertés économiques à ses détenteurs. Commencez dès maintenant à accumuler du bitcoin et profitez-en pour soutenir le Journal du Coin en utilisant ce lien affilié pour vous inscrire sur une plateforme de référence

Auteur

Financier et juriste, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER