Une retraite confortable grâce à Bitcoin ? La Nouvelle-Zélande saute le pas

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Mettre des BTC de côté pour sa retraite – Après les grandes sociétés et les fonds privés, c’est l’arrivée des États et de leurs organismes qui est attendue sur le marché des cryptos. Finalement, malgré les rumeurs concernant le fonds souverain Temasek de Singapour, il semblerait que ce soit un fonds de pension de la Nouvelle-Zélande qui sera le premier du genre à s'être jeté dans le grand bain de Bitcoin.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-arret-BFM-achat-crypto.png.

Un fonds d’épargne-retraite qui achète Bitcoin

Le « fonds stratégique de croissance » appelé KiwiSaver en Nouvelle-Zélande fait partie d’un programme national qui vise à fournir un instrument d'épargne-retraite pour les citoyens néo-zélandais et qui propose notamment des avantages fiscaux.

Dans un article du journal local Stuff, il semblerait que KiwiSaver aurait investi 5 % de ses fonds en bitcoins.

Même s'il s'agit d'un tout nouvel investissement, les gestionnaires du fonds avaient annoncé leur intention d’investir dans les cryptomonnaies, dès octobre 2020. Le fonds détenait alors environ 245 millions de dollars d’actifs, d’après son bilan annuel de décembre.

D’après James Grigor, CIO (Directeur des Investissements) KiwiSaver, Bitcoin pourrait composer une part de plus en plus importante dans les 5 prochaines années :

« Si vous êtes heureux d'investir dans l'or, vous ne pouvez pas vraiment faire l'impasse sur Bitcoin (…) Notre fonds KiwiSaver est majoritairement constitué de classes d'actifs traditionnelles, comme les obligations, les actions (…) Mais il y aura toujours des moments où tout ne sera pas rose (…) d'autres opportunités se présentent. »

Toujours selon James Grigor, le fonds néozélandais aurait acheté ses BTC à 10 000 dollars l’unité en octobre 2020. De quoi finir par avoir une retraite dorée si le roi des cryptos continue sa course folle ?

Même si KiwiSaver n’est pas le premier à proposer une épargne-retraite partiellement en bitcoins, cela reste une première pour un fonds lié à un système de retraite officiel, soutenu par un État. La Nouvelle-Zélande serait-elle un des pays bien partis pour être parmi les plus crypto-friendly ?

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER