Les Français, grands gagnants du bull run de Bitcoin en 2020 ? Un magot de 493 millions d’€ qui interroge

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

L'Hexagone surprend la cryptosphère – Alors que Bitcoin tente encore de s’extraire de son range, certains pansent leurs blessures financières et psychologiques, tandis que d’autres comptent leurs profits réalisés en 2020. L’année 2020 aura marqué l’Histoire comme celle de la pandémie. Mais pour nous, crypto-enthousiastes, elle aura été celle d’un crash brutal du 12 mars – ayant permis aux plus audacieux de se positionner sur Bitcoin -, mais aussi l’année de l’émergence de la finance décentralisée (DeFi). Et le crash de mars, tout comme la DeFi, a permis à une partie de l’écosystème de s’enrichir.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-trop-tard.png.

La France, 7ème pays le plus rentable sur la négociation de Bitcoin

Bien que les caractéristiques techniques de Bitcoin ne permettent pas de géolocaliser ses adresses, Chainalysis a tenté d’établir un classement des gains effectifs en BTC par pays. Pour ce faire, la société d’analyse s’est basée sur les données d'entreprises. Chainalysis étant l’un des leaders mondiaux de l’analyse on chain pour les entreprises, son panel de données est suffisamment large pour tirer des conclusions significatives.

Les gains estimé en BTC par pays en 2020
Top 25 des gains en BTC réalisés par pays en 2020 : Source : Chainalysis

Sans surprise, nous retrouvons les États-Unis en tête, loin devant la Chine et le Japon. La configuration de ce trio de tête illustre parfaitement les tendances de fond de 2020 pour le secteur des actifs numériques. En effet, le bull run de 2017 a été mené par les particuliers asiatiques, plus sensibles que les Occidentaux face aux enjeux technologiques.

Néanmoins, le catalyseur de la phase haussière 2020-2021 a été l’arrivée des acteurs institutionnels US sur les marchés des actifs numériques. La France est à la 7ème position de ce classement, avec des gains effectifs (et conséquents) de 600 millions de dollars, soit environ 500 millions d’euros.

Il est intéressant de noter que ce classement incarne une forme de cartographie de l’intérêt pour Bitcoin. Eh, oui ! L’Inde est la deuxième nation sur le plan démographique et la cinquième nation sur le plan économique. Pourtant le pays est à la 18ème place de ce classement. Cela illustre ainsi la relation complexe qu’entretient le pays avec le secteur. Il en va de même pour l’Espagne, qui est la 19ème puissance économique et qui se place malgré tout juste après la France.

Auteur

Financier et juriste, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

  1. Absurde dit :

    Qu’est-ce qu’un gain effectif ? Si j’ai bien compris, c’est quand on le converti en euros/dollars… Mais c’est vraiment une façon de penser arriérée, comme quand mes parents convertissent en francs dans leurs têtes.. 1 btc = 1 btc, mais si le cours double, j’ai augmenté mon pouvoir d’achat, et reconvertir en euros pour mesurer son gain est absurde…

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER