Les millions piratés de la crypto – Le dernier rapport de Chainalysis

Des chiffres accablants dont on se serait passé !Chainalysis dévoile les statistiques sur les ransomwares payés en cryptos en 2021. L’année est loin d’être terminée, mais les hackers n’ont pas chômé.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Ethereum-ETH-trop-tard.png.

Explosion des cas de ransomware

Le 14 mai 2021, Chainalysis publie dans un billet de blog un avant-goût de son rapport de milieu d’année 2021 sur les ransomwares. Les victimes ont dû payer environ 81 millions de dollars en cryptomonnaies en 2021. Ce chiffre devrait, selon Chainalysis, augmenter dans les prochains jours, avec l’identification de nouvelles adresses de ransomware.

2020 avait enregistré 406 millions de dollars en cryptos transférés à des adresses de ransomware, un triste record depuis la naissance de Bitcoin (BTC). Le 24 février 2020, lors de la conférence de cybersécurité RSA 2020, le superviseur du FBI, Joel DeCapua, sort le chiffre de 144,34 millions de dollars en Bitcoin en rançon payée à des hackers entre le 1er octobre 2013 et le 7 novembre 2019.

Selon le rapport de Chainalysis, les transactions depuis les adresses des victimes se font via des exchanges grand public laxistes en termes de conformité, et en utilisant des mélangeurs. Le rapport indique également une augmentation du montant moyen des rançons payées, qui atteint les 54 000 $.

La tribune des hacks

Acer fut victime d’une cyberattaque au mois de mars 2021. Les pirates avaient demandé 50 millions de dollars à payer en Monero (XMR). Les délinquants et les criminels préfèrent d’ailleurs ce dernier à Bitcoin pour l’anonymat qu’il confère.

L’actualité US fut dominée par la cyberattaque récente contre le système de pipeline pétrolier Colonial Pipeline, qui a dû verser environ 5 millions de dollars en bitcoins à titre de rançon au groupe DarkSide, responsable de l’attaque. Les stations-service de la côte est des États-Unis avaient subi une pénurie massive de carburant. Selon Elliptic, le wallet des hackers avait reçu 75 BTC de sa victime le 8 mai 2021, quelques jours avant un retour à la normale des activités de Colonial Pipeline.

Même multipliés par 2, les montants versés aux pirates en 2021 semblent pour le moment bien loin de ceux de 2020. Les hackers utilisent souvent l’une de ces 3 crypto-ransomwares. Les autorités de régulation et les parlementaires anti-cryptos utiliseront probablement ces chiffres pour tenter de légitimer un durcissement des réglementations cryptos. Avec les cryptomonnaies, la tendance est de voir le verre à moitié vide plutôt que le verre à moitié plein en dehors de la cryptosphère.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-encore-temps.png.

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Commentaires

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour