Une énorme annonce de l’Inde s’apprête-t-elle à tout changer pour Bitcoin ?

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Du bannissement à la légalisation ?L’Inde entretient une relation très houleuse (c’est peu de le dire) avec Bitcoin et les cryptomonnaies. Alors que la cryptosphère était encore récemment menacée d’interdiction pure et simple, voilà que les choses ont radicalement changé, au point que des rumeurs de légalisation de Bitcoin pointent le bout de leur nez.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-encore-temps.png.

L’Inde sur le point de céder aux sirènes de Bitcoin ?

La Reserve Bank of India (ou RBI, la banque centrale indienne) s’est toujours montrée très hostile aux cryptomonnaies, au point de tenter en 2018 de passer de force des règles interdisant l’usage des crypto-actifs dans le pays.

Heureusement, en mai 2020, la Cour Suprême de l’Inde avait statué, non seulement sur le fait de lever cette interdiction sans aucun fondement de la RBI (jugée anticonstitutionnelle), mais la Justice avait également déclaré comme clairement illégal d'empêcher les sociétés en lien avec les cryptos d'obtenir des services bancaires.

Un an après cette courageuse et fructueuse contre-attaque de la cryptosphère, de l’eau a coulé sous les ponts. Selon une publication d’un journal local, le gouvernement indien pourrait même envisager de faire de Bitcoin une classe d’actifs à part entière.

La RBI, dernier obstacle avant la victoire de Bitcoin

Bien sûr, les sources de cette rumeur restent anonymes. Elle reste donc à prendre avec des pincettes, mais ces sources qu'on espère bien informées précisent quand même que la Securities and Exchange Board of India (SEBI) serait le superviseur en charge de la réglementation de cette nouvelle classe de crypto-actifs.

Le secteur crypto en Inde ne reste pas non plus attentiste, puisqu’il est en pourparlers avec le ministère des Finances du pays, pour encadrer et légaliser pleinement nos chers actifs numériques.

Ketan Surana, Directeur la crypto-bourse indienne Coinsbit explique ainsi qu’avec l'Internet and Mobile Association of India (un regroupement des acteurs cryptos du pays) :

« (…) Nous avons espoir que le gouvernement adopte les cryptomonnaies et les technologies blockchains. »

Inde et Bitcoin, bientôt le grand saut ?

Seule la RBI reste toujours hostile à l’adoption de Bitcoin, même si l’on peut comprendre que la banque centrale veuille s’accrocher à son privilège d’être l'unique entité à pouvoir imprimer monnaie. Le problème pour elle et les autres banquiers centraux est que le Salvador et son président ont montré la voie de Bitcoin en tant que monnaie légale. Par conséquent, le changement de paradigme semble chaque jour plus inéluctable.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

  1. Pan dit :

    Il faut se souvenir du retrait des grosses coupures du marché monétaire indien pour comprendre comment le bitcoin va finir… peut être une rumeur pour vendre du côté des initiés locaux et , après , rideau !

  2. Julien dit :

    C’est vrai que c’est un « problème » pour l’Inde (1,3 milliard d’habitants, 10’500 milliards de PIB, 3ème économie mondiale) que le Salvador (6,5 millions d’habitants, 25 milliards de PIB, 101ème rang) ait adopté le bitcoin comme monnaie légale….
    L’Inde pourra-t-elle s’en relever ?

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER