Le fisc lorgne sur leurs gains, les amateurs du jeu Axie Infinity (AXS) en plein stress

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Taxés pour avoir joué – Chaque innovation génère son lot de débat et d’interrogation. Les jetons non fongibles (NFT) n'échappent pas à la règle. Cette nouvelle forme d'actif cryptographique représentait à ses débuts des œuvres d'art picturales ou musicales. Et, la question de leur statut juridique suscitait déjà d'intenses débats. Mais, avec l'apparition de projets comme Axie Infinity les NFT ont dépassé la catégorie artistique et la question de la fiscalité associée à ces actifs commence à se poser avec acuité à travers le monde.

Axie Infinity, le nouveau phénomène gaming et NFT

Axie Infinity est un jeu développé par Sky Mavis, basé au Vietnam. Il s'agit d'un jeu d'aventure en ligne qui nécessite que les joueurs achètent des NFT pour jouer. Ces mêmes joueurs peuvent également gagner des tokens lorsqu'ils remportent des parties sur le jeu. Le concept d'Axie Infinity est simple, les joueurs achètent des Axies sous forme de NFT, puis ces créatures numériques (assez semblables à des Pokemon bien nourris) sont élevées et entraînées. Une fois un Axie bien entraîné, le joueur se retrouve en mesure de prendre part à des combats lui permettant de gagner des récompenses en cryptomonnaies ou de revendre son Axie dans l'espoir d'une plus-value.

Classement des projets NFT en fonction de leur volume de ventes avec Axie Infity en première place en ayant généré 1,1 milliards de vente de NFT
Classement des projets NFT en fonction de leur volume de ventes – Source : CryptoSlam

Depuis le début de l'été, Axie Infinity et ses deux jetons natifs, le Small Love Potion (SLP) et le Axis Infinity Shards (AXS) font fureur. En effet, Axie Infinity est le projet NFT ayant généré le plus de vente, dépassant même les populaires CryptoPunk. De plus, la blockchain Axie Infinity est le protocole ayant généré le plus de revenus en frais avec 515 millions de dollars sur les 3 derniers mois, près du double des frais payés sur le réseau Ethereum.

Classement des protocoles ayant généré le plus de revenus au cours des 3 derniers mois avec Axie Infinity en première place ayant généré plus de 500 millions de dollars.
Classement des protocoles ayant généré le plus de revenus au cours des 3 derniers mois – Source : Token Terminal

Cet engouement spectaculaire se répercute nécessairement sur les cours du SLP et du AXS qui se sont envolés cet été. Le SLP s'est ainsi apprécié de plus de 900 % depuis le 1er mai 2021, le AXS a quant à lui progressé de plus de 2 000 % sur la même période. Et, il se trouve que 40 % des utilisateurs de ce protocole vivent aux Philippines. En effet, l'économie du pays est moribonde et le jeu est devenu une excellente source de revenu pour les Philippins, ce qui ne plait pas aux autorités.

>> Le Bitcoin fluctue, c'est aussi pour ça qu'on l'aime ! Embarquez sur la plateforme de référence FTX <<

Les Philippines veulent taxer les gains des utilisateurs d'Axie Infinity

Selon le Manila Bulletin, le Department of finance (DOF) des Philippines envisage désormais de taxer Sky Mavis, l’opérateur de l’univers Axie Infinity. En effet, le gouvernement considère que les bénéfices réalisés par les entreprises de jeux basés sur la blockchain sont imposables dans le pays.

Cours de l'AXS en unité de temps journalière montrant une progression de 2 000 % en quelques mois
Cours de l'AXS en unité de temps journalière (1D) – Source : TradingView

Mais, les ambitions fiscales des Philippines ne s’arrêtent pas là. En effet, les autorités étudient également une éventuelle taxation des gains réalisés par les utilisateurs d'Axis. Antonette Tiono, secrétaire d'État aux finances, admet que la classification légale des Axies n'est pas encore claire. En effet, la question de savoir si les Axies sont une monnaie ou un actif financier n'est pas encore tranchée aux Philippines :

« Les cryptomonnaies sont des actifs, donc elles sont déjà imposables aux Philippines. Quel type d'impôt s'applique ? Il est certain que les plus-values sont soumises à l'impôt sur le revenu […] S'agit-il d'un titre ? S'agit-il d'une monnaie ? Ce sont ces éléments qui nous aideront à définir les règles d'imposition. Mais, quelle que soit la façon dont elles sont classifiées, elles seront soumises à l'impôt sur le revenu. »

Antonette Tiono, secrétaire d'état aux finances aux Philippines

Vous l'aurez compris, peu importe la classification attribuée aux Axies, les utilisateurs devront déclarer les plus-values sur les ventes d'Axies. Mais, même si ces gains sont maintenant considérés imposables, un mécanisme pour déterminer le montant imposable et la façon de les taxer reste à déterminer. Tionko s'en remet à la Securities and Exchange Commission (SEC) des Philippines et à la Bangko Sentral ng Pilipinas (BSP) pour définir le cadre fiscal.

Jouer c'est bien, mais investir sérieusement, c'est pas mal non plus ! Venez acquérir et trader vos premiers bitcoins et autres cryptomonnaies en vous inscrivant sur FTX. Vous y bénéficierez d'une réduction à vie sur vos frais de transactions (lien affilié).

Auteur

Financier et juriste, je suis passionné par les cryptomonnaies depuis leur apparition sur le Deepweb. Fervent supporter du Bitcoin, je suis convaincu que les devises numériques joueront un rôle déterminant dans l'avenir de nos sociétés. Je m'intéresse tout particulièrement aux aspects financiers et législatifs des cryptomonnaies.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER