Le monde “Play to Earn” d’Axie Infinity pulvérise le milliard de dollars

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Un jeu de petits monstres au potentiel monstrueux – Les ventes du jeu vidéo Axie Infinity franchissent un nouveau cap et dépassent à présent 1 milliard de dollars. Cette œuvre NFT n’a cessé d’évoluer pour prendre la tête du secteur, depuis son lancement il y a un peu plus de 3 ans.

Record estival pour Axie Infinity : la barre du milliard franchie

Les statistiques monstrueuses d’Axie Infinity confirment une fois de plus l’intérêt accru des traders et des investisseurs pour les jetons non fongibles (NFT). Selon les données de CryptoSlam, ses ventes ont en effet dépassé le milliard de dollars : une première pour un jeu NFT. Et cet été 2021 est particulièrement chaud pour ce projet NFT car, près de 20 % des ventes d’Axie Infinity ont été réalisées au cours de la semaine du 2 août 2021 et 75 % durant le mois de juillet 2021.

Pour les lecteurs et les lectrices qui découvrent Axie Infinity, ce dernier est un jeu blockchain développé par le studio vietnamien Sky Mavis et qui ressemble sur certains points à Pokémon. Les Axies sont des créatures achetées, élevées, et entraînées par les joueurs. Ces derniers les utilisent pour relever des défis ou encore pour livrer des combats en ligne. L’objectif du jeu est d’obtenir des filtres d’amour – ou small love potions (SLP) – qui sont des cryptomonnaies permettant d’élever de nouveaux Axies et qui peuvent également être vendus sur les exchanges.

Axie Infinity squad
Les ptites bébêtes qui montent

Cependant, les Axies sont beaucoup plus chers que les Pokémons. Un nouveau jeu Pokémon coûte en effet moins de 60 dollars pour environ 100 h d’aventure, alors que le prix d’un Axie atteint à lui seul plusieurs centaines de dollars. Un simple arbuste vert pour améliorer l’environnement du jeu coûte 60 dollars.

>> Le Bitcoin fluctue, c'est aussi pour ça qu'on l'aime ! Embarquez sur la plateforme de référence FTX

In crescendo : des terres virtuelles au jeton de gouvernance

Sky Mavis n’a cessé d’améliorer son jeu depuis son lancement. Le studio a, par exemple, lancé un marché décentralisé de 90 601 parcelles de terrain utilisées par les joueurs pour évoluer dans le jeu, en collectant des ressources ou en fabricant des objets. Le prix de vente de ces parcelles dépasse généralement les 10 000 dollars. Le joueur utilisant le pseudo Flying Falcon avait même acheté 9 parcelles de terres numériques pour 888,25 ETH d’une valeur de 1 500 000 dollars, au mois de février 2021.

Le développeur vietnamien a également lancé le jeton de gouvernance Axie Infinity Shards (AXS), en novembre 2020. Ce jeton donne aux joueurs un droit de vote quant à l’avenir du jeu.

Avec une capitalisation boursière de 3 650 000 000 dollars, Axie Infinity mène donc la danse en termes de ventes dans le secteur des jeux NFT, suivi par le « NBA Top Shot » – un jeu de cartes à collectionner fonctionnant sur la blockchain Flow. Les CryptoPunks de Larva Labs montent, eux, sur la troisième marche du podium dans ce classement.

Les jeux sur blockchains constituent l’un des principaux leviers d’adoption des NFT et des cryptomonnaies en général. Le combo gaming + NFT engrange des milliards de dollars. De quoi justifier la décision de Polygon (MATIC) d’investir 100 millions de dollars pour créer une branche dédiée aux NFT et aux jeux vidéo décentralisés !

Bitcoin, Finance Décentralisée, NFT… autant de notions qui font de plus en plus partie du quotidien. Prenez les devants et commencez à accumuler et trader vos premiers bitcoins en vous inscrivant sur la plateforme de référence FTX et bénéficiez d'une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié).

Auteur

Courtière en assurance dans une autre vie, crypto-addict dans celle-ci ! Je vulgarise Bitcoin et la blockchain pour ma famille et mes amis depuis bien trop longtemps, il était temps de passer aux choses sérieuses

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER