Dogecoin (DOGE), vulgaire Ponzi ? Le président de la Fed tape sur la truffe de la crypto-blague

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Une vraie croisade anti-Dogecoin – L'actuel président de la Réserve fédérale (Fed) de Minneapolis, Neel Kashkari, qualifie le DOGE de Ponzi. Ce n'est pas la première fois que le dirigeant dénigre la crypto-méme. En effet, précédemment, le banquier avait déjà qualifié l'ensemble des cryptomonnaies de « benne à ordures géante ».

Ça clash sur LinkedIn !

Le Président de la Fed de Minneaopolis, Neel Kashkari, a vivement critiqué Dogecoin (DOGE) la semaine dernière en qualifiant le token de Ponzi, renforçant ainsi sa rhétorique contre les cryptomonnaies.

Les commentaires de Kashkari faisaient suite à un sondage sur LinkedIn de Paul Grewal, CLO (Directeur Juridique) et Secrétaire Général de Coinbase, demandant à ses abonnés quelle était la bonne façon de prononcer le mot « Doge ».

Comment prononcer "Doge"
"Ponzi" selon Neel Kashkari
Publication de Paul Grewal – Source : LinkedIn

Face à cette publication, Kashkari a répondu :

« La bonne prononciation est pon-zi »

Pour les curieux, la (vraie) bonne réponse est donné par les 57 % des répondants qui prononcent correctement « Doge ».

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-trop-tard.png.

La Fed, le plus gros de tous les bears ?

Ce n'est pas la première fois que Kashkari s'attaque aux cryptomonnaies. En février 2020, il avait déclaré que les actifs numériques, comme Bitcoin (BTC), n'avaient pas la moindre chance d'être considérés comme une monnaie et a félicité la Securities and Exchange Commission (SEC) pour avoir « réprimé » les ICO (initial coin offerings).

Kashkari n'est (heureusement) pas membre du Federal Open Market Committee (FOMC) de cette année, le groupe chargé de définir la politique monétaire des États-Unis. La branche de Minneapolis de la Fed servira seulement de membre suppléant du FOMC en 2022, avant de revenir au comité en tant que membre votant en 2023.

Bien que Kashkari ne vote pas sur la politique monétaire cette année, il s'oppose à toute mesure de hausse des taux d'intérêt avant 2023. Les prévisions de la Fed des taux d'intérêt publiés la semaine dernière suggèrent que les décideurs envisagent une reprise des hausses des taux d'ici fin 2023, ce qui est bien plus tôt que prévu.

Les prévisions révisées de la Fed ont peut-être contribué à la forte hausse du dollar US au détriment des actions, des matières premières et même des cryptomonnaies. En effet, la valeur des actifs numériques a baissé dans tous les domaines dimanche, prolongeant ainsi la forte correction entamée, il y a plusieurs semaines.

Des actifs, comme DOGE, ont fait irruption au cœur du grand public plus tôt cette année dans un FOMO dirigé par Elon Musk et ses tweets. En janvier, le battage médiatique entourant Dogecoin a même éclipsé celui du roi des cryptos, alors que Bitcoin continue de se négocier en dessous des 35 000 dollars et que la Fed donne du fil à retordre aux taureaux.

Marre des crypto-toutous des mémes-tokens et des shitcoins ? Envie de trader de la vraie cryptomonnaie de plus de 3 semaines d'âge et de manipuler le roi Bitcoin ? Faites le choix d'une plateforme de trading fiable et régulée, en vous inscrivant sur l'exchange FTX !

Auteur

Geek dans l'âme, je consacre mon temps à approfondir mes connaissances sur les nouvelles technologies en général, et les cryptos en particulier. J'écris désormais pour partager mes connaissances.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER