Phantom, le wallet facile pour profiter de la DeFi de Solana (SOL) et de ses rendements

Poursuivons notre exploration de la finance décentralisée émergente au sein de l’écosystème de la blockchain Solana (SOL). Du point de vue de l’investisseur néophyte, il peut vite devenir difficile de s’y retrouver au milieu de tous les produits financiers exotiques qui peuplent cette drôle de jungle, d’autant que les possibilités offertes par la DeFi sont nombreuses.

Mais avant de vous intéresser en détail aux solutions de rendement disponibles ou aux outils de suivi de portefeuille qui vous permettront de vous y retrouver facilement… Encore faut-il commencer par la début : à savoir trouver le wallet idéal pour vous connecter à cette néo-finance décomplexée. Et pour explorer Solana, quoi de mieux que le wallet Phantom ? Découvrons ensemble les atouts de ce portefeuille logiciel directement intégrable à votre navigateur web favori !

Cet article n’est pas sponsorisé : il s’inscrit dans mes expérimentations spontanées sur la DeFi de Solana, menées de façon totalement degen.

Comment installer le Phantom Wallet

Pour vous lancer dans l’exploration de la finance décentralisée sur Solana, il faudra commencer par le plus simple : vous rendre sur le site officiel de Phantom, en prenant garde à bien être sûr la bonne adresse évidemment.

Wallet Phantom, site internet

De là, vous pourrez choisir d’installer Phantom sur l’un des navigateurs suivants, selon votre préférence : Chrome, Brave, Firefox ou Edge. Dans mon cas, je testerai le wallet avec Chrome. Suivez le lien proposé par le site et téléchargez l’extension Phantom, puis installez-la.

Phantom, téléchargement sur Chrome

Le plus difficile est fait ! Et si nous voyions maintenant comment créer un wallet Solana digne de ce nom ? Vous allez le voir, ce sera simple… et rapide.

Comment créer un portefeuille avec le Phantom Wallet

Activez l’affichage de l’extension Phantom dans votre navigateur, et cliquez sur le petit logo au fantôme violet pour lancer le wallet. Choisissez de créer un nouveau portefeuille, notez en lieu sûr la phrase de récupération secrète qui vous est présentée (de préférence, un stockage redondant manuscrit en plusieurs exemplaires conservés en sécurité, puisque les mots fournis donnent un accès total et complet aux fonds stockés sur le wallet), définissez un mot de passe (qui vous sera demandé à chaque primo-connexion et pour déverrouiller votre wallet lors d’une période d’inactivité et de son verrouillage automatique…)

Et voilà, vous êtes prêts à expérimenter la DeFi de Solana !

Vous pouvez également créér à la volée de nouveaux wallets en cliquant dans le menu déroulant gauche pour sélectionner Ajouter/connecter un portefeuille.

Vous voilà prêts à explorer la DeFi de Solana tout de go… du moins, si vous n’avez l’intention que d’y risquer de petites sommes. Si vous pensez que vous allez partir à la recherche des rendements sauvages de la finance décentralisée avec un petit magot, mieux vaudra sécuriser un peu plus votre wallet Phantom… à l’aide de votre hardware wallet Ledger !

Comment sécuriser son Phantom Wallet avec un Ledger

Le lecteur avisé se fera rapidement la remarque : un wallet pratique et directement intégré à votre navigateur web préféré, c’est bien sympa… mais les sombres histoires de wallets MetaMask bien vite siphonnés, on connait !

Profitons-en pour rappeler quelques règles de base :

  • Ne donnez jamais votre phrase de récupération secrète à personne (c’est pas pour rien qu’on l’appelle secrète, les amis),
  • Toute personne se présentant sur les réseaux sociaux ou Telegram comme un agent d’assistance du SAV de MetaMask ou de Phantom est un imposteur qui veut très certainement vous voler vos cryptomonnaies ,
  • Ne placez en cryptomonnaies et en finance décentralisée que ce que vous êtes prêts à perdre, car les sommes en jeu sont la cible de nombreuses convoitises,
  • Générez une nouvelle adresse dédiée à chaque opération potentiellement risquée (une burn address) : si vous voulez minter un NFT sur un service inconnu, tester pour la première fois une plateforme annonçant des rendements juteux, etc… Bref, à chaque fois que vous sentez les frissons vous parcourir l’échine à l’idée de tenter quelque chose d’un peu aventureux, n’oubliez pas que c’est bien votre argent réel que vous risquez, et prenez vos précautions !

Pour tout de même sécuriser plus proprement votre utilisation de Phantom, surtout dans l’optique de s’en servir pour des placements plus costauds que quelques dizaines ou une centaine d’euros, Phantom permet d’utiliser un Ledger comme surcouche de sécurité physique. Pour cela, connectez votre Ledger à votre ordinateur, lancez Ledger Live puis le Ledger Manager. Validez l’utilisation du Ledger Manager sur votre Ledger, puis allez chercher l’application Solana (SOL) et cliquez sur Installer. Après un petit chargement, l’application est bien sur votre Ledger.

Solana sur le Ledger Live

Petite précision importante : pour pouvoir connecter votre wallet à Phantom et vous en servir pour valider vos différentes transactions, il va vous falloir régler un paramètre dans l’application SOL sur votre Ledger. Déverrouillez votre Ledger, ouvrez l’application Solana, puis rendez-vous dans les paramètres. De là, sélectionnez « Allow blind signing » et validez. Et… c’est tout bon !

Dans Phantom, sélectionnez « Ajouter/connecter un portefeuille » et cliquez sur « Connecter un portefeuille matériel ».

Connectez un portefeuille matériel avec Phantom

Votre Ledger connecté à l’ordinateur et l’application Solana ouverte, suivez les différents écrans suivants pour connecter votre Ledger. Connectez un nouveau wallet, validez la permission à accorder à votre Ledger (ici, un Nano X), continuez, puis sélectionnez le chemin de dérivation de vos adresses Solana principales. Pour ne pas vous prendre la tête, restez simplement sur le premier chemin de dérivation automatiquement proposé (44’/501). Et… voilà !

Votre Ledger est disponible, et vous pouvez vous en servir pour envoyer et recevoir des cryptomonnaies du réseau Solana (Solana et ses jetons SPL, donc), et interagir avec les dApps du réseau.

La grande différence offerte par un wallet Phantom configuré grâce à un Ledger est la suivante : pour accepter d’envoyer une transaction ou pour valider une interaction avec une dApp du réseau, il faudra forcément valider physiquement l’opération en question sur votre Ledger. Si le Ledger ne vous épargne donc pas les risques inhérents à la DeFi et à ses protocoles parfois boiteux et potentiellement cibles de hackeurs divers et variés, il vous permet cependant d’être plus tranquille quand aux fonds que vous y stockerez.

Pour soumettre une transaction au réseau, vous devrez donc systématiquement passer par une validation physique sur le Ledger, comme ici lorsque je décide de m’envoyer de la poussière de SOL :

Et c’est seulement après avoir validé directement la transaction sur mon Ledger que cette dernière peut avoir lieu. Et si nous explorions plus en détails toutes les fonctionnalités du wallet Phantom ?

Les fonctionnalités du Phantom Wallet

Vous l’aurez compris, le wallet Phantom permet de faire à peu près tout ce que vous pourriez faire sur le réseau Solana, à l’aide d’une interface ultra intuitive et avec une facilité d’utilisation évidente. Repassons ensemble les différentes fonctionnalités de Phantom… en commençant par le début, évidemment !

Recevoir du Solana (SOL) ou des cryptomonnaies de la DeFi avec Phantom

Pour recevoir du Solana ou des jetons SPL sur Phantom, rien de plus simple : le processus est le même que celui-vu plus haut, et celui que vous connaissez bien dans tous vos wallets jusque là. Cliquez sur Déposer, puis choisissez l’actif voulu. Comme pour un wallet sur Ethereum où l’adresse principale de dépôt pour ETH est la même pour tous les jetons ERC-20 que vous utiliserez ensuite, dans Phantom votre adresse pour déposer et recevoir du Solana (SOL) sera la même pour déposer et recevoir vos autres jetons SPL.

Déposez vos SOL sur votre wallet Phantom

Précisons que si vous détenez un compte FTX.US (et rien ne vous en empêche, car il n’est pas nécessaire d’être domicilié aux USA pour cela), une fonctionnalité vous permet de transférer en quelques clics vos cryptomonnaies du réseau Solana depuis votre solde FTX vers votre wallet Phantom. Sinon, si vous êtes déjà détenteur d’un compte FTX classique, il vous suffira d’enregistrer l’adresse Solana de votre wallet Phantom dans votre carnet d’adresses FTX pour effectuer gratuitement et quasi instantanément vos retraits de FTX vers votre wallet Phantom.

Déposez du SOL directement depuis FTX

Pour abonder votre wallet, nous avons donc vu le principal. Et maintenant, si vous souhaitez envoyer de la crypto depuis Phantom, sans Ledger rattaché, directement depuis votre navigateur ?

Envoyer du Solana (SOL) ou des cryptomonnaies de la DeFi avec Phantom

Là encore, rien de très compliqué : cliquez sur Envoyer, choisissez la crypto désirée, puis suivez les différents écrans afin de confirmer l’envoi.

Ils vous préciseront les frais d’un tel envoi (ridicules, comme vous pourrez le constater)… et la confirmation de l’envoi et sa réception seront quasi instantanés.

En un coup d’oeil, vous pourrez suivre vos transactions récentes. Et quand vous serez prêts, passer au prochain niveau de la DeFi, selon les dernières modes en vogue !

Un suivi de vos NFT, parce que pourquoi pas

Cette fonctionnalité a le mérite d’exister, je l’évoque donc, même si elle ne cassera pas trois pattes à un canard unijambiste : vous pourrez suivre vos NFT directement depuis Phantom. Par contre, évidemment, pour les NFT que vous auriez proposé à la vente ou mis aux enchères sur les différentes plateformes de NFT de l’écosystème Solana, niet : ces jetons plus ou moins artistiques sont en effet transférés de fait aux smart contracts des plateformes en question.

Vos NFT sur le wallet Phantom

Rappelons que si vous voulez suivre vos NFT avec plus de détails (comme les floor prices et les volumes d’échange), et si vous souhaitez monitorer avec précision tous vos crypto-actifs placés dans la DeFi de Solana, vous pouvez vous tourner vers l’excellent service Sonar Watch, que je ne peux que vous conseiller.

Faire des swaps entre cryptomonnaies directement depuis Phantom

De nombreuses dApps permettent d’effectuer du trading ou d’échanger vos cryptomonnaies contre d’autres sur Solana (un swap). Mais si vous avez la flemme de vous aventurer sur Orca ou sur Raydium, sachez que Phantom offre un swap intégré nativement. Sélectionnez la cryptomonnaie que vous souhaitez échanger, choisissez celle que vous souhaitez obtenir, précisez les montants en jeu, votre tolérance au phénomène de slippage (glissement, en français), et obtenez une estimation précise de combien il vous en coûtera pour effectuer votre échange.

Swappez vos cryptomonnaies directement dans Phantom

Vérifiez puis validez à la volée la transaction dans Phantom… et c’est tout !

Swap d'USDC contre du RAY dans Phantom

Dès lors que la transaction sera validée on chain (soit, quasi instantanément, là encore), vous recevrez la crypto désirée.

Les RAY arrivent sur votre wallet

Prenons un petit instant pour revenir en détails sur les paramètres spécifiques du wallet Phantom, qui en font un outil très pratique et utile pour l’utilisateur néophyte.

Les paramètres de votre wallet Phantom

L’approbation (et le retrait d’approbation) des dApps en un clic

L’un des paramètres les plus utiles présents dans Phantom est bien celui du contrôle des approbations données aux applications que vous utilisez sur Solana. A la différence d’un Metamask et du réseau Ethereum où il vous faut payer une transaction on chain pour valider une approbation avant d’utiliser une dApp (et encore payer pour la retirer), et où un certain nombre d’applications vous demandent d’office de leur accorder des droits illimités sur les fonds présents dans votre wallet (et peuvent ainsi lors de certains hacks vous mettre en danger), Phantom n’accorde aucune approbation automatique.

Vous pouvez naturellement décider de la jouer reckless et d’en accorder, mais ce n’est pas très utile : sans, vous serez moins exposés, et aurez juste à valider d’un clic (ou d’une pression sur votre Ledger) vos transactions, ce qui n’est quand même pas la lune ! Libre à vous ensuite de gérer les approbations à la volée pour les différentes dApps que vous aurez pu tester.

Un carnet d’adresses efficace

Nous en parlions précédemment : si vous êtes du genre à faire des transactions entre les mêmes adresses (ce qui n’est pas top en terme de confidentialité, mais why not), vous pouvez utiliser à la volée les adresses les plus récentes de votre historique de transaction et leur donner des noms précis.

Ou bien vous pourrez aussi tout simplement enregistrer les adresses de vos amis ou de vos plateformes préférées pour ne pas vous tromper bêtement lors d’un envoi crucial (ce qui serait ballot).

Le verrouillage automatique du wallet

Une autre fonctionnalité sympathique, même si elle n’a rien de révolutionnaire, concerne le verrouillage automatique de votre wallet Phantom : si ce verrouillage est moins important lorsque que vous utilisez Phantom avec un Ledger, pour l’utilisation au quotidien de Phantom seul il est toujours précieux de s’assurer que vous n’allez pas laisser votre ordinateur avec un wallet Solana grand ouvert aux quatre vents au premier imprévu.

Non pas que ce ne serait pas fort aimable pour le premier crypto-curieux qui passerait en suivant, m’enfin 😉

Tester Phantom en situation : quelques démonstrations de dApps de la DeFi de Solana

Pour conclure, voici un petit aperçu très succinct de quelques applications de la DeFi de Solana que vous pourriez vouloir tester à la volée avec votre wallet Phantom nouvellement créé. Du lending et des intérêts, du liquidity providing ou encore de l’APY délirante : vous trouverez forcément votre bonheur… normalement, et si vous n’êtes pas allergique aux risques !

A la recherche des intérêts du lending sur Tulip Protocol

Tulip Protocol est une plateforme sur laquelle nous nous étendrons plus en détails à l’occasion d’un prochain tutoriel. Pour la présenter synthétiquement, il s’agit d’une plateforme où vous pouvez déposer vos cryptomonnaies sur Solana afin de les prêter aux marchés financiers qui opèrent sur la plateforme, contre une rémunération versée dans la même crypto que vous avez déposée.

Rendez-vous sur l’écran d’accueil, lancez l’App, puis connectez votre wallet Phantom en un clic et en lui accordant les droits d’approbation demandés. Les rendements proposés varient selon les actifs : comme vous le voyez ici, le SRM de Serum est rémunéré à 9,76% à l’année, mais d’autres actifs sont encore plus généreusement empruntés (comme le RAY qui oscille souvent autour des 80%, ou des actifs plus exotiques qui avoisinent les 150%).

Retenez bien que ces taux sont aussi volatiles que les prix des cryptomonnaies en question : s’y positionner, c’est donc espérer une rémunération plus ou moins grasse… mais en contrepartie d’un risque certain, qu’il vous faut être prêt à prendre. Vous êtes libre de déposer vos actifs contre le versement des frais de transaction minimes. Vous récupérez en contrepartie des tuTokens, dépendants de la cryptomonnaie déposée.

Puis, lorsque vous souhaitez les retirer (ce que vous pouvez faire n’importe quand, du moment que toute la réserve de liquidités disponible n’est pas intégralement empruntée), quelques clics suffisent depuis Withdraw et après une validation pour sortir de la plateforme.

Phantom rend donc l’expérience facile, et tout se déroule en quelques clics. Tulip Protocol propose d’autres modalités de rendement plus risquées, dont nous discuterons dans un autre article dédié.

Le liquidity providing sur Orca

Si le simple prêt de cryptomonnaies ne vous suffit pas, vous pouvez vous réorienter en quelques clics vers les pools de liquidités, plus denses qu’un simple dépôt d’une cryptomonnaie unique déposée en collatéral. Pour ces protocoles, fonctionnant à la manière du fameux Uniswap, les fournisseurs de liquidité doivent abonder sur des paires de cryptomonnaies, et ils sont rémunérés principalement par les frais générés par les traders ou les investisseurs qui viennent se servir dans ces pools de liquidité.

Sur Solana, vous pouvez vous essayer à ces rendements à l’aide d’Orca. Orca offre un DEX pour swaper vos cryptomonnaies, mais aussi des pools de liquidité. Ces pools fonctionnent à l’aide de bonus versés en cryptos (les Pools Double Dip), pour des taux relativement survitaminés tournant souvent autour de 300 à 500% d’APY, pour peu que vous acceptiez de vous exposer à des cryptomonnaies naissantes et/ou exotiques et au risque d’impermanent loss.

Connectez-vous en quelques clics. Accordez l’approbation à la dApp, puis selon vos liquidités et votre goût du risque, positionnez-vous sur une (ou des) Pool(s) de type Double Dip en quelques clics (pour autant de transactions à valider contre des frais risibles) : parviendrez-vous à braver l’impermanent loss et à faire du profit dans ces pools un peu délirantes ? Libre à vous de prendre le risque, ou pas, directement depuis votre wallet Phantom.

Orca avec Phantom

Enfin, d’autres expérimentations plus cheloues et tout droits venues des enfers sont possibles, à l’image du liquidity providing auprès d’un protocole de « monnaie de réserve décentralisée », à la manière du désormais fameux OlympusDAO.

Nous ne l’aborderons pas en détail ici, et nous limiterons à préciser que le positionnement sur les nombreuses copies de ce protocole, avec des mécanismes de rebase obscurs auxquels pas grand monde ne comprend grand chose, relève de l’idée totalement débile… A moins de véritablement savoir sur quel pétrin vous souhaitez surfer, car après tout nous vivons dans un pays libre et rien ne vous empêche de vous précipiter après des APY totalement délirants et sans fondement. Ci-dessous, l’exemple de la connexion d’une adresse burn sur InvictusDAO, promettant des rendements de folie… et dont le cours ne cesse de varier très brutalement avec des divisions par 3 du cours possible dans une seule journée.

Notre avis sur le wallet Phantom

Bref, vous l’aurez compris : pour explorer la DeFi en quelques clics, Phantom est une référence absolue qui rend la finance décentralisée accessible à tout un chacun, avec une interface de qualité et très plaisante. Ce wallet s’accompagne de plus de fonctionnalités novatrices et bien utiles. En résumé, si l’envie vous prend de vous lancer dans la DeFi de Solana, avec un wallet Phantom, un Ledger sous la main, et en respectant quelques règles d’hygiène numérique, vous serez bien armés pour tenter votre chance.

Précisons pour conclure que Phantom ne compte pas en rester là, et que la société vise aussi à terme un déploiement sur la blockchain Ethereum… de là à représenter une véritable menace fantôme ?

Grégory Guittard

Directeur de publication du JDC, Bitcoin Bricoleur, Blockchain-sceptique. Je fais une allergie à la sacro-sainte Blockchain censée nous sauver tous, façon délire christique. La perspective d'un moyen de paiement pair-à-pair, décentralisé et non censurable (Bitcoin) est ce qui me semble réellement révolutionnaire dans la cryptosphère. Si j'ai écrit une énormité, n'hésitez pas à m'envoyer vos remarques et autres vociférations directement à [email protected]

Recevez un condensé d'information chaque jour