Que penser du Binance Coin (BNB) ?

Trading du CoinTrading du Coin
4.7
(12)

Lancée à l’été 2017, la plateforme Binance a su s’imposer comme la plus connue et utilisée des bourses d’échange de cryptos. Sa cryptomonnaie propre, le Binance Coin (BNB), a très probablement aidé à ce succès.

Créé en même temps que le crypto-exchange, le Binance Coin permettait dès le départ de réduire les frais d’échange sur la plateforme, incitant les traders à en acquérir.

Ces premiers avantages sont décrits dans le white paper de l’Initial Coin Offering (ICO) de Binance et du BNB, paru en juin 2017.

En tout, ce sont 200 millions de BNB qui ont été créés, répartis comme suit :

  • 100 millions de BNB mis en vente lors de l’ICO ;
  • 80 millions de BNB pour l’équipe et les fondateurs de Binance ;
  • 20 millions de BNB pour les primo-investisseurs de la plateforme.

Il faut noter, qu’à terme, la quantité de BNB devrait être réduite de moitié, car Binance a promis de détruire (par « burn ») 50% de l’offre mise en circulation initialement. Cela devrait donc ne laisser que 100 millions de BNB.

La méthode de calcul pour ces événements de destruction, qui ont lieu chaque trimestre, a toutefois légèrement changé depuis l’origine. Auparavant, Binance dépensait l’équivalent de 20% de ses bénéfices pour racheter des tokens BNB et les “brûler”. Dorénavant, cette destruction se fait en fonction des volumes d’échange annoncés comme réalisés sur sa plateforme d’échange.

Qu’est-ce que le Binance Coin ?

D’abord créés sous forme de tokens ERC20 du réseau Ethereum (ETH), les BNB sont ensuite devenus des tokens BEP-2 sur la Binance Chain, la blockchain propre à la plateforme d’échange. Le “swap” des BNB, c’est-à-dire la destruction d’ERC20 pour la création de BEP-2, a ainsi débuté en avril 2019.

Bien que les Binance Coin ont trouvé depuis d’autres fonctionnalités, ils ont donc surtout servi dès le lancement de la plateforme à diminuer les frais de trading, de façon décroissante dans le temps.

Lors de la première année d’opération de Binance, les BNB réduisaient les frais d’échange de 50%, puis de 25% la deuxième, puis de 12,5% et 6,75% les deux suivantes. Les BNB ne devraient plus fournir de réduction à partir de leur cinquième année d’opération, soit à compter de juillet 2021.

D’autres cas d’usage du BNB

Avec le lancement de la Binance Chain, le BNB en est devenu le token natif, où il sert notamment pour les échanges sur le Binance DEX, l’exchange supposément décentralisé conçu en complément de la plateforme principale (qui elle est centralisée).

De par leur popularité, les BNB sont désormais également acceptés par certains processeurs de paiements comme moyen de régler ses achats courants en cryptomonnaies, au même titre que Bitcoin ou d’autres altcoins. C’est le cas du XPOS de PundiX notamment.

Le nombre de BNB possédés par un utilisateur permet également de déterminer le nombre de tickets qu’il peut avoir pour avoir une chance de gagner à la loterie qui permet d’investir dans les projets d’IEO (Initial Exchange Offering) de Binance Launchpad, la plateforme d’émission de tokens de Binance.

Il n’est pas question ici de faire une liste complète des cas d’utilisation des BNB, car Binance est très imaginatif pour leur trouver de nouveaux usages. Vous pouvez trouver cette liste sur le site officiel. Ces quelques exemples prouvent en tout cas le statut d’utilty token du Binance Coin.

 Avantages et inconvénients du Binance Coin

Les avantages du Binance Coin

  • La réduction des frais de trading, bien que diminuant avec le temps, reste un des aspects les plus attirants des BNB. Les frais d’échange sur Binance sont déjà parmi les plus bas du marché (0,10% de base), mais les réduire davantage est indéniablement un point positif.
  • De nouveaux cas d’usage sont régulièrement imaginés pour les BNB, ils ont par exemple commencé à être utilisé comme moyen de paiement, et trouvent diverses utilités dans le vaste écosystème de Binance.
  • En terme de spéculation, le pari fait par Binance repose sur le fait que le prix du BNB pourrait être amené à augmenter mécaniquement au fil du temps, comme ces derniers sont régulièrement détruits (jusqu’à atteindre 100 millions d’unités). Ce point est nécessairement discutable, comme vous vous en doutez.

Les inconvénients du Binance Coin

  • L’avenir des BNB est lié à celui de la société Binance. Outre une certaine centralisation, cela pourrait se traduire par une perte d’intérêt (et de valeur) pour les BNB si l’activité de Binance venait à décroître.
  • Avec la récente modification dans la politique des événements de burn de BNB, Binance a créé un certain flou. Il reste cependant peu probable que les quantités détruites soient significativement diminuées, car cela serait très mal perçu par la communauté.
  • Au bout de la cinquième année d’activité de Binance, les BNB ne procureront plus de réduction sur les frais de trading. Et si l’on combine cela à la fin des événements de destruction, donc avec une offre qui n’est plus déflationniste, l’ensemble pourrait impacter gravement la pression haussière souhaitée par Binance sur les cours du BNB.

Notre avis sur le Binance Coin

La plateforme Binance est assez incontournable dans la cryptosphère, ne serait-ce que par son offre pléthorique de cryptomonnaies. Cela rend le Binance Coin très attirant, puisqu’il y a de fortes chances pour un investisseur de réaliser des transactions sur Binance, autant posséder quelques BNB pour réduire davantage les frais. Et la question ne se pose même pas si l’on est un trader actif sur Binance !

D’autres cas d’usage, existants et futurs, renforcent l’utilité des BNB. Et tant que des événements de burn se produisent, il y a de bonnes chances que la valeur du token de Binance s’apprécie.

Il faut toutefois ne pas non plus négliger le fait que les BNB sont évidemment intimement liés à l’écosystème de Binance. Même si à court/moyen terme on ne voit pas Binance péricliter, sa pérennité à très long terme amène à rester prudent, et à surveiller son évolution (positive comme négative).

Image : Shutterstock

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.7 / 5. Nombre de votes : 12

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici