Binance déliste certaines paires d’échange de ses IEO

Trading du CoinTrading du Coin

La plateforme d’IEO (Initial Exchange Offering) de Binance avait fait grand bruit à son lancement en janvier dernier : le BitTorrent Token (BTT) avait par exemple bouclé son émission en moins de 15 minutes sur Binance Launchpad. Mais, moins d’un an plus tard, le marché des IEOs semble chercher un nouveau souffle. L’on apprend par exemple que le BTT va perdre paire sa d’échange avec Bitcoin (BTC) sur Binance, et qu’il en sera de même pour d’autres cryptos émises via le service Launchpad.

Attention, ça va couper

Par une parution sur son site ce lundi 30 septembre, Binance signale à ses utilisateurs qu’il va délister un bon nombre de paires d’échange. Voici la liste complète de ces paires, qui ont été retirées à peine quelques heures après la publication :

ANKR/PAX, ANKR/TUSD, ANKR/USDC, BCPT/PAX, BCPT/TUSD, BCPT/USDC, BTT/BTC, DENT/BTC, DOGE/PAX, DOGE/USDC, ERD/PAX, ERD/USDC, FTM/PAX, FTM/TUSD, FUEL/ETH, GTO/PAX, GTO/TUSD, GTO/USDC, LUN/ETH, NCASH/BNB, NPXS/BTC, ONE/PAX, ONE/TUSD, PHB/PAX, PHB/USDC, TFUEL/PAX, TFUEL/TUSD, TFUEL/USDC, WAVES/PAX, WIN/BTC.

Notons que les 4 cryptos en gras sont toutes issues d’offres IEO proposées par Binance Launchpad, à savoir : BitTorrent Token (BTT), Elrond (ERD), Harmony (ONE) et WINk (WIN). Il faut signaler toutefois que ces cryptos restent – pour l’heure – échangeables contre le stablecoin USDT de Tether et contre le token natif de Binance (BNB).

La raison invoquée par Binance est un manque de liquidité pour ces cryptos. Cette réduction de l’offre de paires disponibles viserait donc à améliorer la situation pour les cryptos concernées, sur leurs paires résiduelles.

Le mouvement de Binance n’en reste pas moins surprenant, même si des voix se font entendre dernièrement pour questionner la viabilité du modèle d’IEO. Parfois accusés d’être une simple forme rebrandée des ICO qui ont enflammé la cryptosphère en 2017, les IEO sont bien souvent rentables pour les seuls traders qui liquident leurs possessions à l’ouverture du marché secondaire. En 2019, et une fois listés, près de 75% des projets ont ainsi vu la valeur de leur token chuter d’au moins 50%, selon une analyse du média The Block.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar