Alexander Vinnik

Alexander Vinnik menacé d’assassinat au poison

Trading du CoinTrading du Coin

Le propriétaire de l’exchange BTC-e aurait été la cible d’une tentative d’assassinat via un empoisonnement. Il est encore aujourd’hui en prison, accusé d’avoir blanchi entre 4 à 9 milliards de dollars par les autorités américaines et russes.

La vie du propriétaire de la défunte plateforme d’échange BTC-e est aujourd’hui en danger. Le gouvernement grec a en effet reçu des informations relatives à une préparation d’assassinat au poison contre Alexander Vinnik. Suite à cette nouvelle, des mesures de protection ont été mises en place pour protéger le détenu. Vinnik est ainsi interdit de recevoir tout objet, nourriture ou boisson venant d’inconnu. En prison, sa garde a été renforcée et il se déplace uniquement accompagné de gardiens pour assurer sa sécurité.

Alexander Vinnik avait été accusé de nombreux crimes qui lui ont rapporté plusieurs milliards de dollars. Parmi eux, certains l’accusent d’avoir été l’un des acteurs derrière les ransomwares qui ont affolé Internet l’an dernier. Il est également accusé d’être l’un des responsables du piratage de Mt. Gox, résultant de la perte des 650 000 bitcoins de la plateforme.

Alexander Vinnik

Accusé par le gouvernement des États-Unis et par celui de la Russie, Alexander Vinnik est soupçonné d’avoir tenté de blanchir 4 à 9 milliards de dollars à travers sa plateforme BTC-e sous différentes identités. Il aura finalement été arrêté l’an dernier, durant ses vacances à Halkidiki, au nord de la Grèce. Le russe est depuis emprisonné dans les prisons grecques.

Selon une source de Sputniknews, la Grèce avait connaissance de cette tentative d’assassinat dès le début de l’année, mais elle a préféré ne pas dévoiler l’information pour mener une enquête. Sputniknews a même été autorisé à lire le rapport qui précise que l’acteur derrière cette affaire ne serait pas lié à quelconque organisme gouvernemental mais à une personne venant de Russie .

De son côté, Vinnik espère être extradé en Russie pour être jugé dans son pays natal. Il a notamment rédigé quatre lettres à destination du ministère de l’Intérieur russe pour confesser ses crimes. Cependant, la Grèce a tranché pour une extradition vers les Etats-Unis.

Lire également : Retour sur l’affaire du piratage informatique de MtGox

Sources : Sputniknews ; Arstechnica || image from Shutterstock.com

PARTAGER
Vincent
Vivant en Chine depuis 7 ans, j’ai découvert les cryptos dans un univers fermé, mais là où tout est possible. Amateur presque fanatique de cette monnaie révolutionnaire, je cherche à vous partager le récit de mon exploration quotidienne dans ce nouveau monde numérique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici