MtGox et BTC-e : L’extradition d’Alexander Vinnik

Trading du CoinTrading du Coin

Un tribunal grec vient d’autoriser l’extradition vers les États-Unis du ressortissant russe Alexander Vinnik. La semaine dernière, il comparaissait devant le tribunal de Thessalonique pour avoir dirigé un vaste réseau, accusé d’avoir blanchi près 4 milliards de dollars en bitcoin.

Cette récente audience s’est déroulé environ deux mois après son arrestation par la police grecque, qui avait sonné le glas de la plateforme d’échange de cryptomonnaies BTC-e. Alexander Vinnik est également le principal suspect dans l’affaire du piratage de MtGox. Il est soupçonné d’avoir dirigé une vaste opération de blanchiment d’argent liée à des activités commerciales illicites en bitcoin.

BTC-e : La plateforme d’échange préférée des criminels

Depuis 2011, il est soupçonné d’avoir dirigé une organisation criminelle qui “possède, exploite et gère l’un des principaux sites Web de cybercriminalité du monde”, selon un communiqué de police. Son arrestation a coïncidé avec la fermeture de la plateforme BTC-e, ce qui a rapidement permis de faire le lien entre les deux affaires. Depuis plusieurs années et suite à l’affaire de MtGox, Vinnik faisait l’objet d’une enquête menée par un groupe de spécialistes sur la sécurité liée au Bitcoin.

Un aller simple pour les États-Unis

Malgré sa nationalité, il ne sera pas extradé vers la Russie. Cela va probablement se terminer par un aller simple pour les États-Unis où il risque jusqu’à 55 ans d’emprisonnement dans une prison fédérale.

Pour le moment, Vinnik nie toutes les accusations portées à son encontre. Selon un rapport de Reuters, Vinnik a déclaré qu’il n’était qu’un simple consultant technique de la plateforme BTC-e et non son opérateur.

Vinnik et ses avocats défendent une extradition vers la Russie. Les régulateurs américains sont sûrement désireux d’en faire un exemple. Tous ses recours devant la Cour suprême grecque ont jusqu’ à présent échoué.

Il est important que la lumière soit faite sur l’affaire MtGox et ses 650 000 bitcoins disparus. L’affaire avait fait grand bruit à l’époque et avait provoqué une chute vertigineuse du cours du bitcoin.

Source : financemagnates.com

Romain
Cofondateur du Journal du Coin et crypto-addict depuis plusieurs années. J'aime partager ma passion et aider les nouveaux arrivants à évoluer dans cet univers. Vous pouvez me retrouver tous les lundis sur notre chaîne YouTube pour notre JTduCoin.

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
trackback

[…] Courant 2017, l’un des principaux suspects dans l’affaire a été identifié en la personne d’Alexander Vinnik. […]

trackback

[…] permis de retrouver une bonne partie des bitcoins subtilisés, et aura également conduit à l’arrestation d’un des suspects principaux dans l’affaire : Alexander Vinnik. Après ce succès, Chainalysis a multiplié les collaborations. Travaillant notamment avec le FBI, […]

trackback

[…] à destination du ministère de l’Intérieur russe pour confesser de ses crimes. Cependant, la Grèce a tranché pour une extradition vers le pays américain, en dépit de la demande […]