Le mystérieux russe arrêté en Grèce serait lié au casse de MtGox : BTC-e accusé de complicité.

Trading du CoinTrading du Coin

Le russe Alexander Vinnik, 37 ans, arrêté en Grèce serait au cœur d’un des plus gros piratage informatique de l’histoire. Il serait, en effet, impliqué dans le vol de plus de 650 000 bitcoins sur la plateforme d’échange MtGox en 2014. Cette attaque avait abouti à la fermeture de l’échangeur en 2014, laissant des milliers d’utilisateurs sans rien.

Entre 2011 et 2014 la plateforme d’échange BTC-e aurait servi à blanchir près de 300 000 bitcoins volés sur MtGox. Alexander Vinnik serait inculpé de 21 chefs d’accusation : blanchiment d’argent, usurpation d’identité, trafic de drogue, extorsion, ransomwares… Il aurait aidé à blanchir près de 4 milliards de dollars. Il a déjà écopé d’une amende de 12 millions de dollars.

Il y a des chances qu’Alexander Vinnik soit l’auteur du vol de MtGox, mais il semble plus vraisemblable qu’il ait simplement aidé les criminels à blanchir l’argent volé sur cette plateforme, en les rachetant auprès des pirates informatiques. Il semblerait que les portefeuilles d’Alexander Vinnik détenaient aussi des bitcoins marqués comme volés sur d’autres plateformes d’échanges lors d’attaques informatiques.

La plateforme d’échange BTC-e est aujourd’hui fermée « pour maintenance » selon les administrateurs. Les enquêteurs semblent penser que la plateforme serait complice, le service client prodiguait même des conseils aux utilisateurs pour gérer et blanchir l’argent en provenance du trafic de drogue. Les utilisateurs de BTC-e sont très inquiets et espèrent revoir un jour leurs bitcoins.

Les autorités américaines ont déjà infligé une amende de 110 millions de dollars à BTC-e pour avoir facilité le blanchiment d’argent venant des ransomwares et du trafic de drogue. La plateforme était devenue en quelques années un vrai repaire de criminels cherchant à blanchir leurs bitcoins. Alexander Vinnik serait complice de BTC-e et aurait blanchi pour près de 4 milliards de dollars.

Il semble que les autorités du monde entier cherchent à faire le grand ménage dans le monde du Bitcoin. Tout cela est plutôt une bonne nouvelle pour le Bitcoin qui est encore victime de beaucoup de préjugés. Les utilisateurs qui avaient perdu tous leurs bitcoins lors de la faillite de MtGox ont peu de chances de revoir leurs fonds.

 

Romain
Cofondateur du Journal du Coin et crypto-addict depuis plusieurs années. J'aime partager ma passion et aider les nouveaux arrivants à évoluer dans cet univers. Vous pouvez me retrouver tous les lundis sur notre chaîne YouTube pour notre JTduCoin.

5
Poster un Commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
trackback

[…] Le site pour créer des pétitions Change.org a récemment posté une pétition pour que le gouvernement américain et particulièrement le ministère de la Justice libère les fonds saisis sur le site BTC-e fermé pour blanchiment d’argent. (voir article du JDC) […]

trackback

[…] récente audience s’est déroulé environ deux mois après son arrestation par la police grecque qui avait sonné le glas de la plateforme d’échange de cryptomonnaies BTC-e. Alexander […]

trackback

[…] 2017, l’un des principaux suspects dans l’affaire a été identifié en la personne d’Alexander […]

trackback

[…] fonds avaient été transférés vers la plateforme BTC-e, d’autre transitaient à travers divers wallet. Parmi les comptes destinataires, le nom […]

trackback

[…] qui ont affolé Internet l’an dernier. Il est également accusé d’être l’un des responsables du piratage de Mt. Gox, résultant de la perte des 650 000 bitcoins de la […]