Le cheik du Bitcoin arrêté : cette pyramide de ponzi à 766 millions de dollars s’écroule

Trop beau pour être vrai – Le Brésil n’en finit plus de traiter avec les malfrats. En effet, le logiciel Lockbit a récemment frappé une grande banque brésilienne. Maintenant, c’est au tour d’une pyramide de ponzi de faire les gros titres. En effet, la police brésilienne vient de saisir les avoirs du Cheik du Bitcoin ayant escroqué plus de 766 millions de dollars.

Un homme d’affaire au manette de ce ponzi bitcoin

Les autorités brésiliennes auraient saisi plus de 766 millions de dollars de Bitcoin (BTC) ainsi que nombreux bien de luxe auprès du susnommé Cheik du Bitcoin et de ses partenaires. De son vrai nom Fransisco Valdevino da Silva, il serait à la tête d’une bande criminelle ayant escroqué de nombreuses personnes à travers le monde, dont des célébrités.

Cheik du bitcoin arrêté

Selon un média local, la police brésilienne aurait donc mis fin aux agissements de cette bande de malfaiteurs. Les autorités affirment que la bande a blanchi jusque 4 milliards de réals brésiliens (766 millions de dollars) et qu’il ont escroqué des milliers d’individus.

La descente a donc visé Da Silva ainsi que ses partenaires. Les accusés auraient monté une plateforme d’investissement en cryptoactifs aux promesses mirobolantes. En effet, le site proposait des rendement de 20% à ses usagers. Le marketing se basait sur la promesse d’une équipe d’investisseurs de choc offrant des bénéfices stratosphériques. Les arnaqueurs auraient même créé leur propre jeton numérique, qui selon les autorités, manquait de collatéral.

>> Conservez vos cryptomonnaies à l’abri sur une clé Ledger. Frais de port offerts (lien commercial) <<

Opération Poyais

Parmi les victimes de ce Ponzy bien ficelé, se trouvaient aussi des célébrités du pays. On y trouve notamment la mannequin Sasha Meneghel ayant perdu jusque 230 000 dollars. Il n’est donc pas étonnant d’y trouver aussi des joueurs de foot dont les noms n’ont pas été divulgués. La police a bloqué les avoirs des malfaiteurs et a saisi des lingots d’or, des voitures de luxe, des montres de luxe qui étaient répartis entre plusieurs adresses à Sao Paulo, Rio de Janeiro, Santa Catarina et Parana.

le trésor du cheik du bitcoin

Se voulant rassurant, l’avocat du Cheik du Bitcoin a déclaré que « l’utilisation du raid était une mesure habituelle dans les procédures d’enquête de cette nature ». Il a également déclaré que son client était prêt à fournir les explications nécessaires prouvant « la régularité et la légalité de ses opérations commerciales ».

Le Brésil n’en est pas à sa première arrestation de faiseur de pyramides. En effet en septembre dernier, le « pharaon du Bitcoin » avait aussi été mis derrière les barreaux. Glaidson Acácio dos Santos avait lui aussi monté une plateforme promettant des rendement pharamineux. Pas moins de 122 000 personnes s’étaient faites arnaquer. Le mois dernier, les autorités brésiliennes ont demandé le remboursement aux créanciers floués de 3,7 milliards de dollars.

On retient de ces faits divers que les trop belles promesses ne peuvent être tenues. Malheureusement, dans ce marché en développement qu’est celui des cryptomonnaies, les ponzis sont légions. Alors faut-il remettre en cause la légitimité des cryptomonnaies ? Nous ne pouvons que vous inviter à lire cet article passionnant :  Bitcoin est-il une pyramide de Ponzi ?

Quand c’est trop beau pour être vrai, c’est que ce n’est pas vrai ! Un portefeuille matériel est le seul moyen de sécuriser vos cryptos. En la matière, Ledger est le maître incontesté pour protéger vos actifs ! Profitez de ce lien commercial pour bénéficier des frais de port gratuits.

Antoine Fraisse

Débutant en finance d’entreprise, je suis curieux voire enthousiaste sur les innovations amenées par les cryptomonnaies et la blockchain. Je découvre et explore cet environnement avec vous.

Recevez un condensé d'information chaque jour