Chine bitcoin

Bitcoin est le pantin centralisé de la Chine, selon le PDG de Ripple

Trading du CoinTrading du Coin
4.2
(65)

Mieux vaut entendre ça que d’être sourd – Même si la société Ripple a beau avoir tout intérêt, avec son token XRP, à vouloir collaborer activement avec le système financier classique, il est tout de même dommage de voir son dirigeant se livrer à des exagérations pour se joindre à la meute des détracteurs du Bitcoin. C’est pourtant ce que Brad Garlinghouse vient de faire dans une récente interview, en multipliant les approximations sur le minage du BTC.

La bonne blague du jour : Bitcoin plus centralisé que XRP

C’est Julia Chatterley, journaliste à CNN, qui a eu l’occasion d’interviewer Brad Garlinghouse, le PDG de Ripple Labs, ce 17 février.

Le dirigeant de la société créatrice des XRP a ainsi expliqué que :

« La Chine contrôle la blockchain de Bitcoin (…) 4 mineurs (sic) en Chine représentent 60% ou plus de la capacité de minage totale de Bitcoin, et 80% de la capacité de minage de Bitcoin et d’Ethereum est basée en Chine ».

Outre le fait que M. Garlinghouse préfère voir la paille (chinoise) dans l’œil des bitcoiners plutôt que la poutre dans l’œil de Ripple en terme de centralisation respective du Bitcoin et du XRP, ses affirmations sont bien sûr trompeuses, à la limite du mensonger.

C’est pas beau de mentir…

Déjà, même si cela est évident au sein de la communauté crypto, parler de « 4 mineurs » est faux. Il s’agit évidemment de mining pools : des coopératives composées de nombreux mineurs. Et ces derniers peuvent contribuer à ces pools de minage depuis n’importe où dans le monde.

Et s’il reste vrai qu’une part importante de la puissance de calcul (hashrate) navigue effectivement sous pavillon de coopératives de minage chinoises – d’ailleurs plutôt 60% au total actuellement que 80% – cela ne veut pas dire que le pays en aurait « le contrôle ». A ce titre, l’économiste Tuur Demeester a d’ailleurs réagi en rappelant dans un tweet la vaine tentative de hard fork – appelé B2X – menée par les mineurs chinois et qui avait fini en échec cuisant.

Hurler avec les loups n’est définitivement pas un comportement constructif, tout comme parler de centralisation quand son propre token repose entièrement sur une société. Qui veut nous faire croire que XRP survivrait à la disparition subite de Ripple Labs ? A l’inverse, la Chine peut bien prétendre bannir le minage de Bitcoin ou à l’inverse essayer de le nationaliser, le roi des cryptos continuera son chemin… comme d’habitude, et alors qu’on annonce toujours régulièrement sa mort prochaine et fantasmée.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.2 / 5. Nombre de votes : 65

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

14
Poster un Commentaire

avatar
9 Fils de commentaires
5 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récent plus ancien Le plus populaire
Jean
Invité
Jean

L auteur qui confond concentration et centralisation… sacré travail de journaliste.

Michael
Invité
Michael

Ca fait 2 ans qu’ils ne font que de la FUD concernant Ripple et XRP et maintenant: ” Méchant monsieur, il parle mal de notre amour :(.”

Grégory Guittard
Admin

Il serait temps de grandir et d’arrêter de crier “FUD” les yeux révulsés dès que XRP (ou les représentants de Ripple) sont sous le feu des projecteurs. Mais c’est vrai, ça fait deux ans, on commence à s’habituer 😉

sylvain
Invité
sylvain

oula , si ça s’est pas un article de “maxis”
oui il y a 4 pools de minage qui controlent 60% de la puissance de minage bitcoin = c’est un fait!
ils manipulent le marché crypto c’est un fait ! il suffit de regarder les graphiques, bitcoin doit être rentable , il apporte beaucoup de richesse au pools minier plutot qu’aux “pauvres” personnes qui rêvent de liberté !
oui monsieur Rémi , révisez votre copie de maxis, le XRP legder est completement décentralisé ! et le fait que ripple possède “un paquet ” de XRP ne rend pas le fonctionnement du XRP Ledger centralisé ! quel honte

Grégory Guittard
Admin

Salut Sylvain, merci pour l’éclairage indiscutable, tu as raison : le “XRP ledger est complètement décentralisé”. Le registre de validateurs prend d’ailleurs au moins trois secondes à scroller, et effectivement, strictement aucune trace de la société Ripple parmi eux, pas vrai ? 🙂

Lola
Invité
Lola

Alors pour le coup je rejoins le PDG de ripple

Pour la bonne raison que entre les pools de minage et le reste du monde, il y a une série de composants que l’on appelle “le pare feu chinois”. Ces composants sont capable de bloquer sélectivement certaines transactions (en ne les relayant pas aux pools) et de bloquer partiellement ou totalement le réseau si besoin

Plusieurs commit d’urgence ont déjà été fait sur bitcoin core suite au blocage du pare feu chinois

Le nier ne sert à rien : le bitcoin est aujourd’hui bien sous contrôle de la CAC (l’entité du gouvernement chinois en charge du pare feu)

Grégory Guittard
Admin

Permettez-moi de vous dire que vous faites un résumé pour le moins terriblement simpliste de la situation. A dessein ?

Asby
Invité
Asby

Pas très objectif comme article. On est presque sur du Bfm là

Grégory Guittard
Admin

Quoi qu’on dise à propos du XRP, et quelle que soit la façon de le dire, sauf à crier que Ripple deviendra le standard monétaire mondial, il semblerait qu’on soit condamnés à aller chercher du travail chez BFM. Les remarques citées dans l’article étant d’une objectivité imparable, on vous remercie de votre commentaire éclairé. 🙂

perebass
Invité
perebass

Que n’importe qui puisse se joindre à un pool chinois ça on est d’accord, mais en quoi ça prouve que c’est décentralisé sachant que ces mêmes pools ont la main sur le hashpower fournis par les mineurs qu’ils viennent de Chine ou d’ailleurs ? Un pool redirige le hashpower fournis que ce soit celui en interne ou en externe sur des transactions qu’ils choisis, si un 51% est tenté ils redirigeront ce hashpower sur les transactions qui permettront ce 51% Et les principaux pools appartiennent à une même société Bitmain qui en plus est fabriquant de ASICS dans un pays où l’électricité n’est pas cher, donc avec tous ces éléments je pense franchement que la majorité de leur hashpower est fournis par eux même et non par les étrangers qui y sont connectés. Donc oui le Bitcoin comme beaucoup d’autres crypto PoW sont centralisé car miné majoritairement par une même… Lire la suite »

Deblire
Invité
Deblire

Manque total de connaissance à propos du XRPL et de Ripple.
Mentir c’est pas beau!

Michael
Invité
Michael

Pas bien mais ils protègent leurs investissements :p

claude
Invité
claude

Je ne suis pas fan du xrp, mais cette article ne sert pas a grand chose, il y a surement des choses plus intéressantes a raconter dans la cryptosphère.
Chaque article devrait tirer toute la communauté vers le haut on est dans le même bateau.

Polo
Invité
Polo

Petite question du coup,
Je comprends pas comment un pays étatique (Chine ou autre) pourrait “contrôler” une crypto par le minage… Sachant que le minage reste l’activité de création de crypto 🤔
Merki de vos réponses 🤘