Bitcoin, ce 22 mai : même à $9000, il reste une menace

Trading du CoinTrading du Coin
4.7
(3)

Il est bien difficile de donner une explication logique aux mouvements de prix de Bitcoin, d’autant qu’ils semblent très fortement basés sur les émotions des traders. Malgré une récente correction de son cours, d’une dizaine de pourcents, le roi des cryptos représente toujours une menace géopolitique pour les États-Unis, d’après JPMorgan.

Traders tendus, correction à l’horizon

Les volumes d’échange de Bitcoin contre le dollar US s’étaient tassés en début de semaine, laissant les prix en stagnation proches des 10 000 $. Mais depuis mercredi, et encore plus particulièrement hier, les volumes ont de nouveau augmentés, entraînant le prix à la baisse malheureusement.

En toile de fond, une transaction en particulier a semblé semer la zizanie sur les réseaux sociaux : venue tout droit d’un wallet en dormance depuis presque la création de Bitcoin en 2009, elle a vite avivé tous les fantasmes, tandis que le BTC descendait brièvement autour des 8800 $.

Alors que les premières rumeurs allaient bon train, il ne semble pourtant pas que ce wallet soit un des nombreux qui appartenaient à Satoshi Nakamoto, créateur de Bitcoin, et qui réuniraient 1 million de BTC à eux seuls. Il ne s’agirait là que d’un mineur très précoce, qui profiterait de la riche idée qu’il a eu à l’époque de miner une monnaie numérique d’un nouveau genre.

Cotation du Bitcoin contre le dollar américain en daily – Source : TradingView

JPMorgan prévient : les cryptos sont une menace pour les USA

La grande banque multinationale JPMorgan a récemment publié un rapport sur les risques géopolitiques qu’entrainement Bitcoin et les cryptos pour les États-Unis.

Commenté par Bloomberg, ce rapport explique que le dollar américain pourrait devenir bien « plus fragile », notamment sur sa domination en tant que moyen d’échange international.

Si une majorité de pays dans le monde parvenaient à contourner le système SWIFT par exemple, il serait beaucoup plus difficile aux USA de les maintenir dans des sanctions économiques, ou bien de les contraindre à l’extraterritorialité des lois américaines.

« Aucun pays n’a plus à perdre du potentiel révolutionnaire des monnaies numériques que les États-Unis (…) Cela tourne principalement autour de l’hégémonie du dollar américain (…) »

Selon les analystes de JPMorgan, la création d’un e-dollar numérique serait la meilleure solution pour amoindrir ces risques :

« Offrir une solution de paiement transfrontalier basée sur un dollar numérique serait (…) un investissement très modeste pour protéger un moyen clé de projeter le pouvoir [des USA] dans l’économie mondiale (…) la monnaie numérique est un exercice de gestion des risques géopolitiques ».

A trop regarder le cours du Bitcoin au jour le jour, on en oublierait presque ses fondamentaux. La cryptomonnaie reine pourrait-elle à terme changer la face de l’économie mondiale ?

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.7 / 5. Nombre de votes : 3

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici