Bitcoin : les scénarios d’Arthur Hayes pour le BTC en 2023

Bitcoin, crack ou pas crack ? – Après une année 2022 de dépression et de désespoir, cette soudaine reprise de couleurs du Bitcoin (BTC) fait un bien fou. Ce début janvier pourrait augurer des horizons plus verts pour 2023. Néanmoins, dans ce contexte macroéconomique encore perturbé, la prudence reste de mise. C’est ce qu’Arthur Hayes, ex-CEO de l’exchange BitMEX, met en avant dans son analyse détaillée. Que va faire BTC cette année ? Bullrun ou crack annoncé ? Décryptage.

Cours du Bitcoin : les prédictions d’Arthur Hayes pour 2023

Bitcoin en 2023, les différents scénarios

Le cofondateur de la plateforme BitMEX, Arthur Hayes, nous avait déjà fait part de ses lumières en fin d’année dernière quant aux perspectives d’appréciation du cours du Bitcoin. À ce moment-là, il annonçait clairement la couleur. Le bitcoin se gavera dans les prochaines années du retour inéluctable de l’argent magique des banques centrales. À cette époque, en octobre 2022, le cours du Bitcoin oscille entre 19 000 et 20 000 dollars. Soit une situation similaire à aujourd’hui, à une faillite de FTX près.

Toutefois, il s’agit d’une vision long terme sur laquelle, en crypto-convaincus, nous avons peu de doutes. Les banques centrales étant ce qu’elles sont, en effet, la planche à billets n’est pas prête de s’arrêter. Et la dévaluation de nos monnaies non plus. Toutefois, sur le court terme, en 2023, nous ne serions pas à l’abri d’un autre cataclysme… C’est le scénario d’Arthur Hayes que nous allons détailler tout de suite.

Tout d’abord, qu’est-ce qui explique la récente remontée du cours du Bitcoin ?

  1. Bitcoin expérimente un simple rebond sur son support depuis les 16 000 dollars, sans réelle demande fondamentale. Dans ce cas, le cours du Bitcoin continuera de vivoter dans ce niveau de prix jusqu’au retour des liquidités favorisant les marchés haussiers.
  2. Il s’agit des acteurs de marché qui anticipent le retour de la planche à billets de la FED (Réserve Fédérale des USA) et le fameux « pivot ». Dans ce cas, deux possibilités :
    • Scénario A : Les acteurs de marché se trompent. La FED reste sur ses positions et ne pivote pas. Bitcoin retournera alors probablement visiter ses plus bas de novembre 2022.
    • Scénario B : La FED pivote effectivement. Bitcoin continue son ascension et amorce le début du prochain bull run.
Bull or bear ? Le bottom du Bitcoin a-t-il été trouvé ? Ou auront-nous droit en 2023 à un nouveau plus bas ? Arthur Hayes partage ses théroies.
LA question que tout le monde se pose : Bitcoin a-t-il trouvé son bottom en novembre 2022 ?

>> Trader du Bitcoin et des cryptomonnaies sans vous ruiner ça vous tente ? AscendEX vous ouvre les bras (lien commercial) <<

La théorie de Hayes : les chiffres du CPI ne font pas tout

Pour Hayes, nous devrions avoir un mix entre le scénario 1 et le scénario 2A. Et, c’est ce doute qui retient son doigt d’appuyer sur le gros bouton vert « Achat ». En effet, selon lui, les chiffres de l’inflation mesurés via l’indicateur CPI (Consumer Price Index) sont certes en baisse. Mais, ne seraient pas ceux que Jerome Powell, le saint patron de la FED, regarde avec le plus d’attention.

Typiquement, le pouvoir d’achat des Américains semble pour l’instant très peu affecté par les hausses de taux. Ce qui encourage l’inflation et s’avère être en totale contradiction avec le but que s’est fixé Powell. Ainsi, le directeur de la FED pourrait encore trouver de nombreuses raisons de continuer ses hausses de taux, prenant à revers l’ensemble du marché. Or, ce dernier déteste les mauvaises surprises.

« Si Powell ignore les chiffres du CPI et continue sa réduction de la masse monétaire, cela conduira le marché du crédit américain dans une phase de crack, créant un « oh shit moment » pour la FED, les amenant à revenir agressivement sur leurs pas. »

Marchés financiers : atterrissage en douceur ou crack comme en mars 2020 ?

La question n’est donc pas de savoir si l’imprimante à billets sera relancée, mais quand et de quelle manière elle le sera. Évitera-t-on un krach ou non en 2023 ? Pour Hayes, Powell ne sous-estime pas l’inflation, ce qui pourrait le conduire à continuer ses hausses de taux. Mais il pourrait bien sous-estimer par contre la réaction épidermique des marchés une fois le point de non-retour franchi.

Par définition un crack ne s'anticipe pas. Est-ce qu'à force de hausses de taux, la FED pourrait faire plonger les marchés, et Bitcoin par la même occasion ?
Jerome Powell, patron de la FED, pourrait ne pas voir le crack arriver ?

Pour Hayes, deux évènements pourraient conduire la FED à annoncer son pivot tant attendu :

  1. Powell se base effectivement sur les chiffres du CPI qui baissent depuis plusieurs mois déjà. Une résorption de l’inflation, un atterrissage en douceur et une microrécession plus tard, la machine à billets est relancée et nous voilà repartis de plus belle. Spoiler : ce n’est pas la thèse de Hayes. Cet atterrissage en douceur a probablement autant de chance de se produire que l’inflation temporaire de l’année dernière.
  2. Le marché du crédit américain craque d’une manière ou d’une autre, ce qui conduit à un effondrement des marchés, à la manière de mars 2020. La FED, en panique, programme d’urgence une conférence de crise pour annoncer la fin du resserrement monétaire (QT, Quantitative Tightening en anglais) et la relance de la machine à billets (QE, Quantitative Easing en anglais).

Dans les deux cas, la machine à billets est relancée, mais pas de la même manière. Il est fortement probable que, dans les prochaines années, Bitcoin continue de rallier des horizons toujours plus hauts, poussé sans relâche par l’impression monétaire à gogo des gouvernements. Toutefois, à court terme, pour l’année 2023, l’incertitude est encore de mise. Et l’ours Bitcoin pourrait bien aller refaire un petit tour dans les profondeurs avant de sortir pour de bon le museau de sa tanière.

Les dominos commencent à tomber un à un, permettant à Bitcoin de s’imposer chaque jour un peu plus. De votre côté, n’attendez plus pour rejoindre la plus grande des révolutions monétaires modernes ! Foncez vous inscrire sur AscendEX. Pour échanger des cryptomonnaies sans vous ruiner, profitez de 10 % de réduction sur les frais de trading (lien commercial, voir conditions sur site).

Benjamin L.

Issu d’une formation d’ingénieur, j’ai découvert le monde des cryptomonnaies en 2020. Je me suis rapidement passionné pour cet univers en pleine expansion au sein duquel se développent les innovations de demain. J’espère, au travers de mes articles, entraîner le plus grand nombre dans cette fabuleuse aventure.

Recevez un condensé d'information chaque jour