Affaire FTX : Sam Bankman-Fried admet avoir vendu de faux bitcoins

FTX, faux-monnayeur de BTC – L’ex-CEO de FTX, Sam Bankman-Fried, n’a manifestement aucune honte face au désastre qu’il a provoqué dans la cryptosphère avec ses entreprises. Il continue de courir les médias pour se dédouaner, puisque la justice ne semble pas pressée de lui mettre la main dessus. Dans un récent Space sur Twitter, il a admis que FTX « vendait » des bitcoins sans en avoir en réserve.

>> Pour vos achats crypto, inscrivez-vous sur la plateforme eToro (lien commercial) <<

Quand Sam Bankman-Fried vendait des bitcoins imaginaires sur FTX

Après quelques jours d’errements (et de jeux vidéo) suite au triste cataclysme qu’il a provoqué, Sam Bankman-Fried (SBF) semble s’être ressaisi. Et il a choisi une stratégie de communication à outrance pour tenter de s’attirer la sympathie des plus crédules. Cela tombe bien, puisque les grands médias lui déroulent un tapis rouge pour des interviews à la limite de la complaisance.

SBF s’est exprimé une fois de plus lors d’une réunion Space sur Twitter, organisé par Mario Nawfal. Au cours de la conversation, l’intervenant Ran Neuner a expliqué que si les clients avaient du mal à retirer leurs bitcoins de FTX (avant que les retraits soient gelés), c’est parce que « les bitcoins n’existaient pas » dans les comptes de la plateforme déchue.

Et Sam Bankman-Fried n’a cette fois pas osé contredire cette malversation au sein de FTX, qui a elle seule constitue déjà un chef d’accusation de fraude.

Ran Neuner : « Vous nous laissiez simplement acheter des tokens fictifs qui n’existaient pas vraiment ».
SBF : « Exact, oui, je crois que ce que vous dites est en fait, une partie de ce qui s’est passé ».

Un aveu étonnant, puisque Sam Bankman-Fried joue généralement la défense de l’ingénu qui – bien que fondateur et patron – n’aurait rien su des malversations qui se passaient dans son entreprise FTX. En tout cas, la crise de liquidité de la crypto-bourse, qui a conduit à son explosion finale, a bien une origine. Et de faux bitcoins, n’existant pas sur la blockchain BTC, semblent une des meilleures explications de ce désastre.

Les événements des semaines passées et la faillite de FTX sont là pour nous rappeler qu’il faut rester prudent dans cet écosystème encore bien jeune. Prenez l’habitude de faire preuve d’une saine méfiance. Pour acheter vos cryptomonnaies, inscrivez-vous dès maintenant sur eToro et commencez à vous familiariser avec le monde passionnant de la technologie blockchain (lien commercial).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour