Les dénégations hasardeuses de Sam Bankman-Fried face au liquidateur de FTX

Incompétent et non un escroc ? À la suite de ses tweets mystérieux et gênants, le nouveau PDG de FTX, John J. Ray III, avait pris ses distances avec son prédécesseur. Sam Bankman-Fried semble avoir du mal à avaler la pilule. Lors de sa prise de parole récente, il a décidé de s’attaquer à la nouvelle équipe de FTX, qui n’aurait répondu à aucun des messages, qu’il leur aurait envoyés.

Sam Bankman-Fried et John J. Ray III : une relation (plus que) tendue

Il a donc décidé de mener une véritable guerre médiatique. S’exprimant dans le podcast « The Scoop », Sam Bankman-Fried a ouvertement attaqué le nouveau PDG de FTX, John J. Ray III. Il a répondu aux critiques que le nouveau numéro un de FTX a émises contre la gestion de la bourse crypto, lorsque l’entreprise était sous sa direction.

John J. Ray III avait notamment indiqué à la justice, l’absence « totale d’informations financières fiables » pour le cas FTX. Mais pour Sam Bankman-Fried, le nouveau PDG de FTX et son équipe feraient des déclarations mensongères, de manière intentionnelle ou en commettant une « erreur honnête ».

>> Envie d’ajouter des bitcoins dans votre wallet ? Inscrivez-vous sur eToro (lien commercial) <<

Nul oui, absent non, et certainement pas une Pyramide de Ponzi

Le fondateur de FTX a notamment pointé du doigt les affirmations selon lesquelles « X, Y ou Z n’existait pas », alors qu’il serait en train de « regarder une copie de X, Y, Z ». Sam Bankman-Fried fait probablement référence aux documents financiers manquants, que John J. Ray III avaient évoqués.

Faillite de FTX
FTX : Sam Bankman-Fried continue de commenter le naufrage

Mais bien qu’il admette que les contrôles financiers pouvaient être « très mauvais » à certains « endroits » critiques et qu’il ait eu « une connaissance extrêmement limitée » de la situation financière de FTX avant son effondrement, Sam Bankman-Fried conteste explicitement les affirmations sur l’absence de contrôle financier.

Il avoue ainsi son manque de rigueur financier, mais l’ancien PDG de FTX refuse d’assumer une éventuelle gestion chaotique de l’entreprise sous son aile. Il rejette également les accusations selon lesquelles la bourse crypto était une pyramide de Ponzi, affirmant que FTX était une « entreprise réelle, qui faisait de vrais profits », avant sa faillite.

Sam Bankman-Fried continue ainsi de prendre la parole en public et de commenter l’affaire FTX. Il refuse néanmoins de se livrer à cet exercice devant les élus américains, évoquant une incompatibilité d‘agenda.

Restez loin des mirages et abordez les choses concrètes en vous consacrant à votre stratégie crypto ! Idéale pour faire vos premiers pas, la plateforme eToro n’attend plus que vous (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour