Affaire FTX : Sam Bankman-Fried ne témoignera pas devant la régulation US

En pleurer ou ironiser – Sam Bankman-Fried adore s’écouter et parler en public, sauf lorsqu’il s’agit de s’expliquer sur l’affaire FTX devant les élus américains. Après tout, l’ancien PDG de FTX a son propre agenda, qu’il ne faudrait surtout pas bousculer.

>> La sécurité, c’est la base ! Pour conserver vos cryptos près de vous, faites confiance à Ledger (lien commercial) <<

Mise à jour 10/12/2022 : Après avoir initialement refusé de témoigner, SBF a accepté le 10 décembre de se présenter devant le comité.

Sam Bankman-Fried et l’art de l’esquive : trop tôt pour s’expliquer ?

Il le fera, peut-être (ou pas), mais à son propre rythme. La Chambre des représentants a invité Sam Bankman-Fried à témoigner lors de l’audience du 13 décembre, mais l’ancien PDG de FTX a décliné l’invitation.

La date ne lui conviendrait tout simplement pas. Dans son tweet du 4 décembre dernier, Sam Bankman-Fried explique qu’il témoignera, mais seulement une fois après qu’il aura « fini d’apprendre et d’examiner ce qui s’est passé ». Que vaut encore la parole de l’homme qui assurait que les fonds des clients étaient en sécurité, alors que FTX commençait à s’effondrer ?

Dans sa publication, Sam Bankman-Fried indique qu’il est de son « devoir » de se présenter devant la commission et de s’expliquer. Pour autant, ces beaux discours ne doivent pas mettre l’essentiel au second plan : le fondateur de FTX, qui n’a cessé de prendre la parole lors d’évènements récents malgré les controverses que ces interventions ont suscitées, sera absent lors de la première audience que la commission des services financiers de la Chambre des représentants tiendra sur l’effondrement de la bourse crypto.

Il n’est pas à court d’excuses, lorsqu’il s’agit de se dérober plutôt que d’assumer ses responsabilités. Sam Bankman-Fried a déjà fait le coup de la mémoire qui flanche face aux questions gênantes sur le désastre FTX. Monsieur est maintenant trop occupé à chercher lui-même la vérité sur la faillite de sa propre entreprise, et n’a certainement pas le temps d’aller rendre des comptes devant les élus américains pour le moment.

En crypto, ne faites pas l’économie de la prudence ! Ainsi, pour conserver vos avoirs cryptographiques à l’abri, la meilleure solution est encore un wallet hardware personnel. Chez Ledger, il y en a pour tous les profils et toutes les cryptos. N’attendez pas pour mettre vos capitaux en sécurité (lien commercial) !

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour