3313 bitcoins en ballade – La Luna Foundation nie tout en bloc

Plus c’est gros, plus ça passe – Avec un fondateur qui n’est pas en fuite, et une fondation qui ne déplace pas de bitcoins, la Luna Foundation continue d’affirmer qu’elle ne fait « rien » de malhonnête.

À qui peuvent bien appartenir ces bitcoins ?

L’un des trolls le plus connu du milieu crypto (après l’ami Elon Musk), à savoir Do Kwon, le papa de Luna est toujours « à l’abri, mais pas en fuite ». La justice, qui commence à être légèrement agacée (qui peut lui en vouloir) a donc décidé d’agir en tapant directement sur le nœud de la guerre, le porte-monnaie.
C’est pourquoi les procureurs en charge de l’affaire Terra ont lancé une procédure pour geler pas moins de 3313 bitcoins de la fondation, listés sur différents exchanges.

Il semblerait donc logique que Do Kwon, qui a des cryptos éparpillées un peu partout, tente de sortir ses autres bitcoins des différentes plateformes qui les hébergent afin de ne pas risquer qu’ils soient, eux aussi, bloqués.

Mais, d’après la fondation, ces 3313 bitcoins ne leur appartiennent pas ! Le transfert de ces fonds, de Binance à Kucoin et OKX n’est pas de leur fait. Si la justice les gèle, ça n’affectera pas la fondation. Ce qui contredit complétement l’analyse faite par CryptoQuant, qui affirme que ces fonds appartiennent bien à Luna, et que le wallet créé le 15 septembre l’a été pour commencer ce transit.
Pour se justifier, la fondation affiche publiquement l’adresse de son « trésor » en expliquant que rien n’a bougé depuis le mois de mai.

Tweet de la Luna Foundation

« Le portefeuille du trésor BTC du LFG est : bc1q9d4ywgfnd8h43da5tpcxcn6ajv590cg6d3tg6axemvljvt2k76zs50tv4q. LFG n’a pas créé de nouveaux portefeuilles ni déplacé BTC ou autres jetons détenus par LFG depuis mai 2022.»

Luna Foundation Guard – Source : Twitter

>> Pas envie d’être pris pour une pomme ? Obtenez des rendements solides avec AscendEX Earn (lien commercial) <<

Luna blanc comme neige ?

Si on regarde de plus près, effectivement l’adresse qui contient 313 bitcoins (environ 6 millions de dollars) n’a pas connu de mouvements depuis le 18 mai.
Mais qui peut réellement croire que Luna, et son fondateur, n’ont pas d’autres wallets qui restent encore cachés, que ce soit à nos yeux ou à ceux des enquêteurs ?

Il semble assez peu probable, voir même carrément impossible, que la fondation n’ait pas créé d’autres adresses pour stocker des fonds, « au cas où« . Surtout quand on voit que son créateur, qui n’est pas en fuite, fait tout pour échapper à la police et à Interpol. L’honnêteté n’est pas le sentiment qui ressort à première vue quand on parle de cette équipe.

Alors faut-il croire les officiels de Luna, qui nient être les propriétaires de ces 3313 bitcoins ? Ou, faut-il considérer que leur « trésor » de guerre va se voir amputer de plus de 64 millions de dollars ?

L’aventure n’est pas terminée ! À n’en pas douter, il ne faudra pas longtemps avant que Do Kwon ne fasse une nouvelle intervention, ou que la justice découvre d’autres wallets qui « n’appartiennent pas » à la Fondation. La suite au prochain épisode !

Do Kwon joue à cache-cache avec Interpol ? Ne vous laissez pas perturber par ce théâtre tragi-comique ! Venez plutôt chercher des rendements solides pour vos cryptomonnaies avec AscendEX Earn.  Inscrivez-vous dès aujourd’hui sur AscendEX (lien commercial).

Alain

Passionné d’informatique depuis toujours, je suis tombé dans la marmite crypto en 2019 et n’en suis pas ressorti depuis ! J’aime transmettre, former et vulgariser pour que chacun puisse se lancer et avancer dans cet écosystème vaste et passionnant.

Recevez un condensé d'information chaque jour