102 bitcoins sur les fesses et le Bitcoin dans la peau

Trading du CoinTrading du Coin

L’expression « Le Bitcoin, ça coûte la peau des fesses » aura rarement été aussi fort à propos.

En effet, en lieu et place des classiques motifs tribaux et autres papillons de lumière, c’est bien un QR Code Bitcoin qu’une fringante entrepreneure bien curieuse a décidé de se faire tatouer à un endroit tout aussi curieux. Avec un certain succès semble t-il, au regard du montant des transactions associées.

Découvrons ensemble cette autre page méconnue et résolument étrange de la cryptosphère.

Une histoire de QR

Pas d’inquiétude et inutile de passer en navigation privée pour parcourir cet article : Il sera bien question de Bitcoin.

Dans la catégorie, « le Monde devient de plus en plus bizarre », arrêtons-nous un instant sur la démarche d’une jeune et blonde anonyme qui, à défaut de se faire rémunérer directement pour ses oeuvres en street-art, a considéré que son corps serait son oeuvre et le mécénat en bitcoins serait son business modèle. C’est donc en arborant un QR-Code renvoyant à une adresse BTC que notre anonyme du jour ressort des obscurs méandres de l’Internet, pour être mise à l’honneur dans votre journal favori.

Il faut convenir qu’avec un sens de la lumière et de la composition pareil, il serait dommage de passer a côté.

Joyeux noel 2014  !

Le cliché date un peu, puisqu’il était déjà évoqué sur Reddit il y a 5 ans. A noter que d’autres photos de la gente dame existent (c’est le moment où vous ouvrez un onglet supplémentaire). Si on admirera cette volonté de démocratiser l’utilisation de notre devise numérique favorite, on conviendra également que la démarche a rencontré à l’époque un véritable succès.

L’adresse du crime

En effet l’adresse Bitcoin concernée a vu transiter plus de 100 BTC (dans les 800 000 dollars au cours actuel, quand même), certaines transactions forçant le respect et laissant entrevoir la juste reconnaissance d’un vrai talent professionnel.

Quelqu’un a vécu un 10 juin mémorable

On notera que la dernière transaction date cependant de plus d’un an, ce qui pourrait laisser entendre que la vigueur des donateurs a quelque peu molli, à l’image… des cours du Bitcoin depuis fin 2017.

A la même époque, chez Bitconnect, les soirées finissaient parfois mal

Dans un monde où John McAfee va se présenter aux prochaines elections américaines et où les Satoshi Nakamoto auto-proclamés se multiplient, l’association d’une oeuvre du vivant au mécénat en bitcoins n’est finalement peut-être pas l’idée la plus loufoque qui soit.

Hellmouth Banner
Crypto-enthousiaste, Polynésien de cœur vivant à Tahiti, Hellmouth Banner anime la page TahitiCryptomonnaies. "Après 10 ans dans le Pacifique Sud, je suis convaincu que les peuples du Pacifique Sud nous montrerons des chemins inédits à suivre, y compris dans les Nouvelles Technologies".

Poster un Commentaire

avatar