Tezos : un an après l’ICO, les investisseurs doivent se soumettre aux procédures KYC

Trading du CoinTrading du Coin

La Fondation Tezos, qui soutient le projet Tezos, conçu pour être une blockchain hautement décentralisée, a annoncé de nouvelles exigences en termes de KYC (Know Your Customer) et de règles AML (Anti Money Laundering).

En annonçant les exigences KYC / AML, la fondation a noté qu’elle respecterait la vie privée de ses collaborateurs, mais prend néanmoins ses responsabilités au sérieux pour se conformer à un paysage réglementaire en évolution. Les protocoles KYC / AML sont devenus la norme pour les projets blockchain, note la déclaration de Tezos. La  fondation a fait équipe avec une organisation tierce pour sa surveillance KYC / AML.

L’ICO de Tezos avait atteint un montant record à l’époque. Le test bêta de Tezos approche et les processus KYC / AML des contributeurs ne seront demandés qu’après le lancement du projet. Ils n’auront pas à se soumettre au processus avant le lancement de la bêta.

Tezos-XTZ

Les processus KYC / AML permettent la vérification d’identité et sont devenus une pratique établie dans l’industrie blockchain. Il n’y avait aucun consensus de l’industrie blockchain pendant la période de donation de la fondation en juillet 2017, note le communiqué. Cependant, au cours des 10 derniers mois, vérifier que les contributeurs satisfont aux exigences KYC / AML est devenu la meilleure pratique à adopter.

La fondation soutiendra des activités qui renforcent les technologies Open Source de Tezos, son protocole et sa communauté. Le déploiement de contrôles KYC / AML pour tous les contributeurs permet à la fondation d’atteindre ses objectifs.

Tezos a été conçu pour être un registre auto-adaptable, permettant à ses intervenants de décider quelles améliorations du protocole seront déployées sur le réseau. L’écosystème a été conçu pour être plus décentralisé que les projets blockchain précédents, dans lesquels la prise de décision était centralisée chez les mineurs et les développeurs. Le projet Tezos cherche à éviter les divisions de blockchain, telle la scission qui a eu lieu entre Ethereum et Ethereum Classic.

Sources : CCN ; Bitcoinist || Image from Shutterstock

PARTAGER
Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.